Accueil » Se soigner par les plantes médicinales » Epine noire (prunellier)

Epine noire (prunellier)





Publicité

Résumé

Plante médicinale avec un effet principalement laxatif, indiqué en cas de constipation, se consomme sous forme de tisane ou sirop.

Noms

Noms français : épine noire, prunellier, “épinette”
Nom scientifique : Prunus spinosa L.
Nom anglais : blackthorn, sloe
Nom allemand : Schwarzdorn
Nom italien : prugnolo selvatico
Nom portugais : abrunheiro

Famille

Rosaceae (Rosacées)

Constituants

– Tanins
– Vitamine C
– Hétéroside cyanogénétique (dans les fleurs)
– Amidons (dans les baies ou prunes)
– Vitamine B12 (baies mûres)

Parties utilisées

– Fruits ou baies (prunes), fleurs
Remarque : à consommer les baies du prunellier, de couleur bleue, seulement après les premiers gels (automne), sinon les petites prunes sont immangeables car beaucoup trop amères.

Effets

– Laxatif, astringent

Indications

En usage interne :
– Constipation

En usage externe :
– Maux de gorge (sous forme de gargarisme)

Effets secondaires

Allergie possible.

Contre-indications

Syndrome de l’intestin irritable (contre-indiqué dans certains cas, demandez conseil à votre médecin)

Interactions

Aucune connue.

Préparations – Sous quelle forme ? 

– Tisane (1 à 2 cuillère à soupe de fleurs séchées d’épine noire par litre d’eau)

– Gargarisme (à base du jus des fruits d’épine noire)

– Sirop (comme apéritif, à base des baies)

– Elixir (pour reprendre des forces)

– Sous forme de baie mûre (contient de la vitamine B12)

Où pousse l’épine noire ?

L’épine noire pousse en Europe, Asie et Afrique (du Nord).
L’épine noire est un arbuste ou sous-arbrisseau qui peut atteindre 4 m de haut, souvent entre 1 et 3 m. Il peut vivre plus de 50 ans. On le trouve souvent dans des haies.

Quand récolter l’épine noire ?

La floraison a lieu en Suisse dès le mois de mars, en général jusqu’à mai. On récolte les fruits (baies, prunes) dès les premiers gels, c’est-à-dire en automne.

Remarques

– L’épine noire est une espèce sauvage du prunier.

– On peut consommer les fruits ou baies du prunellier seulement après les premiers gels (automne), sinon les petites prunes sont immangeables car beaucoup trop amères. Les fleurs séchées du prunellier sont laxatives et peuvent être utilisées en tisane (lire ci-dessus).

– Les baies de l’épine noire sont aussi utilisées en cuisine (sirop, confiture).

Découvrez notre ebook : “30 arbres et arbustes avec des propriétés médicinales” – vous y trouverez le prunier

Sources & Références : 
“Les Secrets du Druide 2”, Claude Roggen, 2018, éditions bois carré.

Ecriture du dossier : 
Xavier Gruffat (pharmacien)

Dernière mise à jour : 
23 mars 2019

Photos : 
Fotolia.com, Creapharma.ch

Lire aussi :


Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 23.03.2019