Publicité

Glandes salivaires

Les glandes salivaires permettent de débuter la digestion dans le système digestif. Il existe 3 grandes paires de glandes salivaires qui sont situées dans la cavité buccale. Les glandes sublinguales, les glandes sous mandibulaires et les glandes parotides (les plus grandes glandes salivaires). Il existe aussi des glandes plus petites situées dans le revêtement de la bouche.
La salivation, provenant de ces glandes, commence souvent avant d’avoir des aliments dans la bouche. Par exemple une simple odeur d’aliment permet déjà de déclencher la salivation.

Glandes salivaires

Salive et amylase :
La salive est composée à 99,5% d’eau mais on compte aussi d’autres molécules ou substances comme l’amylase, une enzyme clé dans le processus digestif. L’amylase commence à décomposer la nourriture dans la bouche grâce aussi aux dents qui détruisent les aliments. Il sont mélangés avec la salive pour former un petit bol alimentaire qui pourra ensuite descendre dans l’oesophage. La décomposition des aliments va se poursuivre en grande partie dans l’estomac.

Covid-19 et glandes salivaires :
Des scientifiques ont montré que le SRAS-CoV-2, le virus à l’origine de la Covid-19, peut infecter des cellules spécifiques des glandes salivaires dans la bouche. Cette étude a notamment révélé que les cellules des glandes salivaires pourraient jouer un rôle dans la transmission du virus SRAS-CoV-2 aux poumons ou au système digestif par la salive. Cette étude a été publiée le 25 mars 2021 dans le journal Nature Medicine (DOI : 10.1038/s41591-021-01296-8) par des scientifiques américains du Wellcome Sanger Institute et d’autres institutions médicales. Ce travail de recherche pourrait également contribuer à expliquer certains des symptômes bucco-dentaires ressentis par les patients atteints de Covid-19, notamment la perte du goût, la sécheresse de la bouche et la formation d’aphtes. Lorsque la salive infectée est avalée ou que de minuscules particules de celle-ci sont inhalées, les chercheurs pensent qu’elle peut potentiellement transmettre le SRAS-CoV-2 plus loin dans la gorge, les poumons, voire les intestins.

Maladie concernant les glandes salivaires :
Syndrome de Sjögren

Lire aussi : oesophage, estomac

Sources :
Mayo Clinic
Références études :
Nature Medicine (DOI : 10.1038/s41591-021-01296-8)

Rédaction :
Xavier Gruffat (pharmacien)

Mise à jour :
09.04.2021

Crédits photos :
Adobe Stock

Avez-vous trouvé cet article utile ou avez-vous noté une faute ?

Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 09.04.2021

Publicité