Hépatite D

L’hépatite D, ou hépatite delta, est une forme d’hépatite virale provoquée par le virus de l’hépatite D (HDV) qui se manifeste toujours en présence d’un autre type d’hépatite soit l’hépatite B ou le virus de l’hépatite B.

Publicité

hépatite D définition

Le HDV est un petit virus à ARN que l’on considère comme un sous-virus satellite, vu que celui-ci  peut se propager seulement en présence du virus de l’hépatite B.

La transmission de l’hépatite D peut se faire ensemble avec le virus de l’hépatite B (on parle de co-infection) ou alors par simple infection du virus de l’hépatite mais seulement chez une personne déjà porteuse de l’hépatite B. Il faut savoir que tout comme l’hépatite B, le virus de l’hépatite D se transmet par le sang (même de petites coupures suffisent) ou par voie sexuelle.

L’hépatite D est très présente dans certains villages indigènes (Indiens) de l’Amazonie, par exemple dans certains Etats du Nord ou de l’Ouest du Brésil. Là on observe des taux très élevés de personnes atteintes d’hépatite B et malheureusement parfois aussi d’hépatite D.

Selon l’OMS d’autres régions du monde que l’Amérique du Sud sont concernées par l’hépatite D comme la Russie, la Roumanie, l’Italie du Sud, certains pays méditerranéens ainsi que l’Afrique.

Les complications de l’hépatite D (et B vu que toujours ensemble) sont plus graves chez une personne touchée par l’hépatite D (et donc forcément B) que chez une personne souffrant seulement de l’hépatite B.

En effet le virus de l’hépatite D accélère l’apparition des symptômes de l’hépatite B ce qui provoque bien plus rapidement des symptômes néfastes sur le foie comme une cirrhose et donc une insuffisance hépatique. Dans certains villages d’Amazonie, il n’est pas rare de voir des enfants de 13 ans atteints d’hépatite D (et donc toujours aussi d’hépatite B) présenter des symptômes avancés de cirrhose du foie.

Il faut savoir que l’hépatite D est l’hépatite qui a le plus haut taux de mortalité, avec 20%.

Traitement de l’hépatite D

L’hépatite D n’a malheureusement pas de traitement causal. Selon l’OMS, l’interféron peut être utilisé pour soigner ce type d’hépatite.

Dans de rares cas, l’hépatite D peut provoquer une hépatite fulminante avec risque de mort, dans cette situation ou lorsque l’hépatite D chronique est en phase terminale, une transplantation hépatique peut être proposée par l’équipe médicale.

Publicité

Prévention de l’hépatite D

hépatite D préventionDans les régions à risque comme dans les communautés indiennes d’Amazonie, le meilleur moyen de limiter l’hépatite D est de vacciner toute la population dès l’âge de nourrisson contre l’hépatite B. Car comme l’hépatite D se manifeste seulement lorsque la personne est atteinte d’hépatite B, si on arrive à éradiquer l’hépatite B alors forcément on élimine l’hépatite D. Pour une vaccination complète contre l’hépatite B il faut administrer 3 doses soit une au temps 0, puis 30 jours après et une dernière fois 6 mois après la première injection.

Comment traduit-on l’hépatite D dans d’autres langues ?
  • Anglais: hepatite D

  • Allemand: hepatite D

  • Italien: hepatite D

Lire aussi :

Publicité



Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 13.12.2017