Publicité

Accueil » Plantes médicinales » Laitue vireuse

Laitue vireuse

Résumé

La laitue viruese est une plante utilisée en phytothérapie surtout pour son effet calmant, par exemple lors d’insomnie, se présente souvent sous forme de tisane, de suc séché (lactucarium) ou en décoction.

Noms

Noms français : laitue vireuse, méconide, laitue papavéracée
Nom scientifique : Lactuca virosa
Nom anglais : Lactuca Virosa, Opium Lettuce
Nom allemand : Gift-Lattich
Nom italien : lattuga
Nom portugais : alface selvagem
Nom espagnol : lechuga salvaje

Publicité

Famille

Asteracées

Constituants

– Sesquiterpéniques (lactucopicrine, lactucine)
– Flavonoïdes
– Coumarines

Parties utilisées

– Feuilles, latex

​Effets

– Sédatif, calmant, hypnotique, légèrement psychotrope. Ces effets calmants de la laitue vireuse reposeraient en partie sur un effet agoniste de l’adénosine (effet inverse de la caféine, cette substance étant antagoniste de l’adénosine).

Indications

Troubles du sommeil (difficultés d’endormissement en particulier), toux (notamment en cas de quintes)

Effets secondaires

Aucun connu

Contre-indication

Aucune connue

Interactions

Aucune connue

Préparations – Sous quelle forme ? (formes galéniques)

– Décoction de laitue vireuse

– Tisane de laitue vireuse

– Sirop de laitue vireuse (appelé aussi sirop de lactucarium simple, disponible en pharmacie)

– Latex blanc de laitue vireuse (frais ou séché, par ex. séché au soleil)

Où pousse la laitue vireuse ?

La laitue pousse surtout en Europe (France,…) et en Asie

​Remarques

– On peut sécher au soleil le latex de la laitue vireuse pour obtenir une masse foncée nommée “lactucarium”. Cette dernière a une action calmante, demandez toutefois conseil à votre pharmacien ou médecin pour connaître la posologie et les éventuelles contre-indications. La laitue vireuse semble donner une concentration et une quantité plus élevée en “lactucarium” que la laitue sauvage.
Le “lactucarium” est parfois qualifiée d’ “opium de laitue” et peut être comparé à l’opium du pavot somnifère. Cela dit plutôt à tort, car le “lactucarium” ne contient pas d’opiacés.

– La laitue sauvage est une espèce de laitue très proche de la laitue vireuse, découvrez notre fiche sur la laitue sauvage.

Sources & Références : 
Littérature sur les plantes médicinales, Cleveland Clinic.

Ecriture de la fiche : 
Xavier Gruffat (pharmacien)

Date de dernière mise à jour : 
18.03.2024

Crédits photos : 
Adobe Stock

Lire aussi :


Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 24.03.2024
Publicité