Publicité

Accueil » Médicaments » Cotrimoxazole

Cotrimoxazole

Le cotrimoxazole (ou co-trimoxazole) est une association de deux molécules antibiotiques : le triméthoprime et le sulfaméthoxazole. La proportion est d’une part de triméthoprime et de cinq parts de sulfaméthoxazole.
Le cotrimoxazole est indiqué contre différentes maladies infectieuses d’origine bactérienne, notamment lors d’infections urinaires chez la femme comme la cystite.

Noms de la molécule :
Cotrimoxazole, co-trimoxazole, Cotrimoxazol, Cotrimoxazolum, Trimethoprimum PhEur

Biochimie :
– Le temps de demi-vie du triméthoprime est d’environ 10 heures, il n’y a pas de métabolite actif. L’élimination du triméthoprime est principalement rénale.
– Le temps de demi-vie de la sulfaméthoxazole est d’environ 9 heures. Il y a un métabolite actif éventuellement toxique. L’élimination de la sulfaméthoxazole est à 20% rénale.

Effets :
Le cotrimoxazole, soit l’association entre le triméthoprime et le sulfaméthoxazole, est bactéricide. Les deux composés chimiques inhibent la synthèse d’acide folique dans les bactéries.

Indications :
– Maladies infectieuses dues à des bactéries. 
Le cotrimoxazole est notamment utilisé dans les indications suivantes :
– Infections des voies respiratoires inférieures et supérieures ainsi que des oreilles, telles qu’inflammations des bronches, des poumons, de l’oreille moyenne et des sinus
– Infections des reins, de la vessie, des voies urinaires (ex. cystite) et des organes sexuels
– Infections gastro-intestinales, par exemple diarrhées provoquées par des bactéries, choléra, fièvres typhoïde et paratyphoïde
– Pneumonie provoquée par Pneumocystis (le cotrimoxazole est le traitement de premier choix pour cette indication). Cette forme de pneumonie survient notamment chez des personnes atteintes de VIH/SIDA

Effets secondaires :
Les effets secondaires ou indésirables possibles les plus fréquents sont la perte d’appétit, les nausées, les vomissements, la diarrhée, la fièvre, l’hyperkaliémie, les anomalies de la formule sanguine et une éruption maculopapuleuse avec démangeaisons.
Remarques : les effets secondaires de type gastro-intestinal surviennent chez plus de 5% des personnes traitées. Les réactions de la peau (ex. démangeaisons) chez environ 3% des personnes traitées.

Contre-indications :
Allergie au triméthoprime et le sulfaméthoxazole (allergie au cotrimoxazole). Insuffisance hépatique ou rénale avancée ou grave. Porphyrie. Hyperkaliémie. Grossesse (si possible).

Interactions :
La sulfaméthoxazole est un substrat du cytochrome CYP2C9.
Interactions possibles avec les antagonistes de la vitamine K, certains antidiabétiques, etc.

Formes galéniques :
Le cotrimoxazole est disponible, notamment en Suisse, sous forme de comprimés (appelés comprimés Forte, à 160 mg triméthoprime et à 800 mg de sulfaméthoxazole), de sirop (40 mg de triméthoprime et 200 mg de sulfaméthoxazole par 5 ml de sirop, pour enfants) et en ampoules pour fabrication de perfusion intraveineuse (80 mg de triméthoprime et 400 mg de sulfaméthoxazole par 5 ml).

Posologie :
Lors de cystite ou infection urinaire non compliquée, la prise pour un adulte chez une femme qui n’est pas enceinte est d’un comprimé chaque 12 heures au dosage forte (160 mg triméthoprime et 800 mg de sulfaméthoxazole). La durée habituelle du traitement de la cystite d’une infection urinaire non compliquée est de 3 à 7 jours.
Pour le traitement de la cystite, il est également possible d’administrer une dose unique.
La posologie pour la pneumonie Pneumocystis dépend en général du poids du patient, la prise est sous forme orale ou en injectable. La durée du traitement de la pneumonie Pneumocystis est de 2 semaines. En prévention de la pneumonie Pneumocystis la prise est en comprimé au dosage forte, 3 fois par semaine.

Noms de médicaments vendus en Suisse (selon Compendium.ch, état en septembre 2021) :
Original :
Bactrim® forte Comprimés
Génériques :
Nopil® forte Comprimés
Nopil® Sirop

Remarques :
– Le cotrimoxazole a été autorisé sur le marché suisse en 1969, sous la marque Bactrim®. Il existe désormais des génériques, y compris sous forme de sirop (Nopil® Sirop).
– À cause d’une augmentation des cas de résistances à cet antibiotique (aux 2 substances ou à une), le cotrimoxazole est moins utilisé, notamment en Europe que par le passé (20ème siècle) par exemple contre les cystites ou infections urinaires.

Alternatives :
Contre les infections urinaires chez la femme, des alternatives au cotrimoxazole sont notamment la fosfomycine ou la nitrofurantoïne.
Dans la prévention de Pneumocystis la pentamidine (Pentacarinat®) en inhalation ou en prise intraveineuse peut s’avérer efficace.

Sources & Références : 
Sources : 
Pharmawiki.ch, Compendium.ch.
Références et littérature :
“100 wichtige Medikamente” – Infomed (2020).

Rédaction : 
Xavier Gruffat (Pharmacien). Relecture (Seheno Harinjato, rédactrice chez Creapharma.ch)

Dernière mise à jour : 
15.09.2021

Crédits photos :
Fotolia.com/Adobe Stock

Avez-vous trouvé cet article utile ou avez-vous noté une faute ?

Lire aussi :


Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 15.09.2021
Publicité