Publicité

Famotidine

La famotidine est une substance active du groupe des antihistaminique H2. Elle est indiquée notamment pour le traitement des ulcères gastro-intestinaux et du syndrome de Zollinger-Ellison. Depuis l’année 2020, elle est aussi examinée pour une possible utilisation en off-label (hors indication officielle) contre la Covid-19 (lire davantage ci-dessous sous Indications).
La famotidine est disponible dans plusieurs pays comme les Etats-Unis ou l’Allemagne, mais pas en Suisse ou en France (médicament retiré du marché en 2011).

Publicité

Noms :
Famotidine (nom français et nom anglais), Famotidinum PhEur (nom latin)

Molécule :
C8H15N7O2S3

Métabolisme :
Le temps de demi-vie de la famotidine est de 1h à 3,5h. L’élimination est principalement rénale.

Effets :
Les effets sont dus à un antagonisme sélectif des récepteurs H2 de l’histamine. La famotidine inhibe la sécrétion d’acide gastrique et de pepsine dans l’estomac.
La famotidine pourrait aussi mener à une dérégulation des cascades inflammatoires (tempête de cytokines), d’où sa possible utilisation contre la Covid-19 (lire ci-dessous sous Indications).

Indications :
– Ulcères gastro-intestinaux (éviter les ulcères actifs ou saignants)
– Syndrome de Zollinger-Ellison
Reflux gastro-oesophagien (RFGO)
Off-label (hors indication officielle)
Covid-19
Remarque :
Une étude publiée en pre-print le 5 avril 2021 (DOI : 10.1101/2021.03.29.21253914) a montré que la famotidine associée à l’aspirine a présenté un bénéfice synergique significatif en termes de survie chez des patients souffrant de Covid-19 (odds ratio de 0,55). Le risque relatif de décès a diminué de 32,5 %.
En avril 2021, plus de 10 études ont examiné la valeur thérapeutique potentielle de la famotidine dans le COVID-19, mais ont trouvé des résultats contradictoires (pro-famotidine, anti-famotidine, et neutre)1. Les chercheurs ont constaté des niveaux plus faibles de marqueurs sériques de la maladie grave (par exemple, la protéine C-réactive) chez les utilisateurs de famotidine, ce qui est cohérent avec les résultats antérieurs obtenus par d’autres scientifiques et avec le rôle de la famotidine dans l’atténuation de la libération de cytokines.

Effets secondaires :
Les principaux effets secondaires sont les maux de tête et les vertiges. D’autres effets secondaires sont notamment : diarrhée, somnolence et fatigue, douleurs musculaires et constipation.
Les antihistaminique H2 comme la famotidine sont en général bien tolérés avec moins de 3% des personnes traitées avec ce médicament qui souffrent d’effets secondaires2.

Contre-indications :
Allergie (hypersensibilité).

Interactions :
Des interactions sont possibles notamment avec d’autres antiacides ou antihistaminique H2.

Formes galéniques :
En comprimés (par ex. à 20 mg ou 40 mg). Il est souvent recommandé de prendre la famotidine le soir, avant d’aller dormir.
Dans certains pays (ex. Etats-Unis) la famotidine est disponible en médicaments injectables.

Remarques :
– Aux Etats-Unis au milieu des années 2010, quatre antihistaminique H2 étaient disponibles sur le marché : cimétidine, ranitidine, famotidine et nizatidine3. Sous forme de comprimés, ces quatre médicaments étaient disponibles en pharmacie sans ordonnance.
– Dans plusieurs pays, le nom de marque de la famotidine est Pepcid®.

Sources & Références : 
Sources : 
Pharmawiki.ch
Références :
Etude en pre-print du 5 avril 2021- DOI : 10.1101/2021.03.29.21253914

Rédaction : 
Xavier Gruffat (Pharmacien)

Dernière mise à jour : 
05.04.2021

Crédits photos :
Fotolia.com/Adobe Stock

Avez-vous trouvé cet article utile ou avez-vous noté une faute ?

Notes de bas de page et références :

  1. Etude en pre-print le 5 avril 2021 (DOI : 10.1101/2021.03.29.21253914)
  2. Livre : Goodman & Gilman’s The pharmacological basis of therapeutics – 13th Edition – McGraw Hill Education.
  3. Livre : Goodman & Gilman’s The pharmacological basis of therapeutics – 13th Edition – McGraw Hill Education.
Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 05.04.2021

Publicité