Coronavirus (Covid-19)





Publicité

Dossier évoluant en fonction de l’actualité (dernière mise à jour : 21 février 2020)

Remarque importante pour les voyageurs : si vous avez séjourné dans une zone où la maladie Covid-19 (nouveau coronavirus, anciennement appelé 2019-nCoV) est répandue, vous devez surveiller soigneusement votre état de santé pendant les 14 jours pendant votre retour, en cas de symptômes contactez immédiatement un médecin ou les autorités de santé. Source : Office Fédéral de la Santé Publique (OFSP) 

Définition

Coronavirus en général
Les coronavirus sont des virus pouvant causer des infections respiratoires chez les êtres humains et les animaux.
Certains coronavirus mènent à des infections des voies respiratoires légères avec des symptômes comme un rhume (refroidissement) mais d’autres coronavirus peuvent provoquer des symptômes respiratoires graves avec un risque de mort.
Les chercheurs connaissent actuellement dans le monde environ 3200 coronavirus différents, 95% ont été identifiés sur des chauves-souris 1
Nouveau coronavirus (Covid-19)
Le nouveau coronavirus Covid-19, anciennement appelé 2019-nCoV, a été renommé le 11 février 2020 par l’OMS à Genève en Suisse en Covid-19 ou covid-19. Le terme Covid-19 provient de “co” pour corona, “vi” pour virus, “d” pour disease (maladie en anglais) et 19 pour 2019, date de l’apparition du virus (lire également ci-dessous). Covid-19 caractérise en fait la maladie, le nom du virus est SARS-CoV-2.
Le Covid-19 présente les symptômes principaux suivants : toux, souffle court ou difficultés respiratoires, fièvre élevée (plus de 38°C). Plus d’infos sous Symptômes ci-dessous

Coronavirus Covid-19 – Origine
– L’épidémie actuelle du nouveau coronavirus Covid-19 aurait commencé dans la ville chinoise de Wuhan, au marché de poissons et fruits de mer de la ville, selon un article du New York Times publié en janvier 2020. Wuhan est une ville chinoise de 11 millions d’habitants, située à quelques centaines de kilomètres à l’ouest de Shanghai. On pense que la source était un animal sauvage sur le marché, a déclaré Gao Fu, directeur du Centre chinois de contrôle des maladies, comme le relève l’agence de presse ATS-Keystone le 22 janvier 2020. A l’origine, une chauve souris aurait pu transmettre le virus à un animal sauvage qui l’aurait ensuite transmis à l’homme. 
– La transmission du coronavirus Wuhan semble s’effectuer de personnes à personnes, selon le New York Times. Le coronavirus à Wuhan mène à une affection qualifiée de syndrome respiratoire, comme le SRAS (lire ci-dessous). 
– Ce virus (coronavirus du Wuhan) appartient au même type de virus que le SRAS, mais il s’agit d’une variante différente – et actuellement (février 2020) plus inoffensive.

Coronavirus à Wuhan (Chine)

Taux de mortalité (Covid-19)
Le taux de mortalité du coronavirus Covid-19 serait d’environ 2%, [/efn_note]Emission Forum de la radio publique suisse RTS, 30 janvier 2020, The Economist du 1er au 7 février 2020[/efn_note], mais certaines sources citées par The Economist parlent d’un taux de 0,1% environ. Par comparaison, le taux de mortalité de la grippe est d’environ 0,1% ces dernières années comme en France2.
Jusqu’à l’âge de 39 ans, le taux de mortalité du Covid-19 reste très bas, à 0,2%, puis s’élève progressivement avec l’âge, selon une étude de l’OMS publiée mi-février 2020. En moyenne, le taux de mortalité du Covid-19 est de 2,3%, selon l’OMS3.

Epidémie de SRAS 2002
Entre 2002 et 2003 une épidémie globale de SRAS (syndrome respiratoire aigu, en français) ou en anglais SARS, infection causée par un coronavirus (Sars-CoV), avait provoqué la mort d’au moins 800 personnes dans 12 pays différents et plus de 8’000 personnes avaient été infectées. Cela correspond à un taux de mortalité d’environ 10%. 

Épidémiologie

Chine et monde (2019-2020)
Le coronavirus Covid-19 avait tué au moins 2236 personnes en Chine continentale (hors Hong Kong et Macao), selon CNN.com, et 11 personnes notamment à Hong Kong, aux Philippines, au Japon, à Taiwan, en Iran (2 morts), en Corée du Sud et en France au 21 février 2020. La Chine concentre 99,9% des décès dus au coronavirus enregistrés dans le monde. Le nombre de personnes infectées dans le monde se monte à 75’4654
Le nouveau coronavirus est apparu pour la première fois dans la métropole de Wuhan, en Chine centrale, au début du mois de décembre5

Causes

Coronavirus en général
Le coronavirus ou CoV (du latin, « virus à couronne ») est un virus à ARN de la famille des coronaviridæ. 

Coronavirus à Wuhan (Chine)Coronavirus Covid-19
Le nom de la maladie provoquée par le virus de l’épidémie actuelle de coronavirus est Covid-19. Le nom du virus est SARS-CoV-2, selon l’OMS. Souvent les médias confondent le nom de la maladie avec le nom du virus. 
Ce virus est d’origine animale et se transmet entre êtres humains6. La maladie a été signalée pour la première fois en décembre 2019 dans la ville chinoise de Wuhan7.
Temps d’incubation
Le temps d’incubation du virus Covid-19 (SARS-CoV-2) est de 2 à 14 jours selon les informations disponibles, comme le relève le site Pharmawiki.ch le 24 janvier 2020. Cela signifie que les symptômes apparaissent relativement rapidement après l’infection.
Transmission
La transmission des coronavirus s’effectuent notamment par l’air (voies aériennes), le toucher ou avec des objets ayant été en contact avec la bouche, nez ou yeux d’une personne infectée. Les coronavirus sont le plus souvent transmis par les gouttelettes respiratoires lorsqu’une personne infectée tousse ou éternue. 

Personnes à risque

Les personnes les plus fréquemment touchées par une évolution grave de la maladie sont principalement des personnes âgées et celles souffrant déjà d’une maladie chronique (en particulier d’hypertension, de maladies cardiaques et pulmonaires, du diabète ou de maladies affectant le système immunitaire). Cependant, quelques personnes plus jeunes, auparavant en bonne santé, ont aussi été touchées8.

Symptômes

Premiers symptômes du coronavirus Covid-19
Au début – c’est-à-dire après la période d’incubation, les symptômes ressemblent souvent à la grippe : malaise, fatigue et fièvre (souvent élevée à plus de 38°C). Ces premiers symptômes sont généralement suivis de symptômes respiratoires, typiquement une toux sèche et dans les cas plus graves un souffle court ou des difficultés respiratoires9.
Des symptômes moins fréquents peuvent apparaître : maux de tête, rarement des douleurs musculaires, des nausées et des diarrhées.
Le rhume et le mal de gorge n’ont été observés que très rarement (ils indiqueraient plutôt un « rhume ordinaire »)10.

Durée des premiers symptômes du Covid-19
Dans de nombreux cas bénins, les symptômes susmentionnés persistent pendant quelques jours avant le rétablissement.
11.

Complications (évolution grave)
En cas d’évolution grave de la maladie, une difficulté à respirer peut survenir au bout d’une semaine environ, et dans le pire des cas, une pneumonie avec détresse respiratoire et affectation d’autres organes et systèmes peut se manifester. 12.
Selon l’OMS, 80% des patients souffraient d’une forme bénigne de la maladie13. Le 25 janvier 2020, la majorité des décès engendrés par ce virus souffraient d’autres maladies associées comme le diabète, l’hypertension ou des maladies cardiovasculaires14 (lire aussi ci-dessus sous Personnes à risque). 

Diagnostic

Le diagnostic est établi sur la base des antécédents du patient, des symptômes cliniques et des méthodes de laboratoire. Une méthode basée sur la RT-PCR (reverse transcriptase polymerase chain reaction) a été développée à cet effet, comme le relevait le site Pharmawiki.ch en janvier 2020. 

Traitements

Coronavirus à Wuhan (Chine)Il n’existe actuellement aucun vaccin pour soigner le coronavirus et notamment le coronavirus Covid-19. Dans la pratique, le patient est mis en quarantaine et les mesures mises en place visent surtout à soulager les symptômes en attendant que la maladie se résorbe d’elle-même. Le traitement symptomatique, qui soigne les symptômes, est conditionné par l’état clinique du patient.
Il faut cependant signaler qu’une prise en charge rapide offre une meilleure chance de rétablissement. Il est ainsi conseillé de consulter un professionnel de la santé dès l’apparition des symptômes, notamment après un voyage ou pendant un séjour dans un pays à risque.

Traitement possible (remdesivir)
La molécule remdesivir, un antiviral, est utilisé en Chine dans des essais cliniques contre le coronavirus Covid-19 Ce médicament possède un large spectre d’activité et est efficace contre divers virus corona et les virus Ebola, entre autres. Le remdesivir est un promédicament d’un principe actif qui est métabolisé dans l’organisme en triphosphate et qui inhibe la synthèse de l’ARN viral et la réplication virale15. Le médicament est administré sous forme de perfusion intraveineuse. Il est commercialisé par le laboratoire pharmaceutique américain Gilead. Aucun médicament antiviral spécifique pour le coronavirus Covid-19 n’est encore autorisé à ce jour16.

Absence de vaccin
Il n’existe actuellement (11 février 2020) aucun vaccin contre les coronavirus. Plusieurs études visant à mettre au point un vaccin ont été abandonnées une fois l’épidémie de SRAS terminée (2002-2004). À l’heure actuelle, plusieurs institutions et entreprises dans le monde travaillent d’arrache-pied pour en développer un, peut-être disponible en été 2021, selon l’agence de presse suisse Keystone-ATS datant du 11 février 2020. Il faut en effet plusieurs mois voire plusieurs années pour élaborer un vaccin. Fin janvier 2020, il était difficile d’évaluer si un vaccin efficace et sûr sera disponible rapidement et en quantité suffisante et, le cas échéant, quand17.

Bons conseils & Prévention

Conseils aux voyageurs
– L’OFSP se prépare avec ses partenaires au scénario possible d’une propagation ultérieure du nouveau coronavirus, comme le relevait le site suisse Pharmavista.net. Les indications suivantes devraient être prises en considération lors de voyage dans la région de Wuhan (version consultée le 22 janvier 2020) :
– bonne pratique d’hygiène corporelle, telle qu’un lavage des mains régulier
– éviter les marchés (aux poissons) et ceux dans lesquels des animaux vivants ou morts sont vendus
– éviter les contacts avec des animaux, en particulier la volaille et leurs excréments
– de même que les contacts avec des personnes qui présentent des symptômes respiratoires
– et ne consommer que des œufs et de la viande que lorsqu’ils sont bien cuits.
– pour les personnes présentant des symptômes d’infection respiratoire aiguë, il est impératif de respecter les règles d’hygiène applicables en cas de toux : il s’agit principalement de se tenir à distance d’autrui, de se couvrir la bouche ou le nez à l’aide d’un mouchoir en papier ou de ses vêtements lorsqu’on tousse ou éternue et de se laver les mains.
– ne pas toucher les yeux, le nez et la bouche avec des mains non lavées.

Conseils généraux : 
– Se laver régulièrement les mains avec du savon
– Eviter les poignées de mains
– Utiliser un mouchoir en papier en cas de toux et d’éternuement et le jeter après usage

Coronavirus à Wuhan (Chine)

Masques de protection
Masques d’hygiène 

– Des masques d’hygiène (appelés aussi masques chirurgicaux ou masques OP) peuvent être utiles pour prévenir la maladie. Dans une zone à risque, il est recommandé de porter un masque. Les masques avec une classification N95 sont à privilégier (c’est-à-dire avec une protection des voies respiratoires contre les aérosols solides comme la fumée ou la poussière). En Suisse, l’Office Fédéral de la Santé Publique (OFSP) recommande les masques d’hygiène de type II ou IIR correspondant à la norme européenne prEN 14683. Les produits sont disponibles dans les commerces de détail (pharmacies, drogueries, grande distribution, etc). Les masques doivent être changés après 2-3 heures, car passé ce délai, ils sont humides et perdent leur efficacité18.
Masques de protection respiratoire
Les masques de protection respiratoire offrent une protection supérieure aux masques d’hygiène et correspondent à la norme européenne EN 149. Ils sont répartis en trois classes de protection (FFP1, FFP2, FFP3). Ces masques sont humides après environ 8 heures et doivent alors être changés19.

Sources  & Références :
The New York Times, CBSNews, Pharmavista.net, Office Fédéral de la Santé Publique (OFSP), Keystone-ATS, OMS, Folha de S.Paulo, Pharmawiki.ch, Le Figaro, NZZ, CNN.com, AFP, France 24. 

Personnes responsables et impliquées dans l’écriture de ce dossier :
Xavier Gruffat (Pharmacien et Rédacteur en chef de Creapharma), Seheno Harinjato (Rédactrice chez Creapharma.ch, responsable des infographies).

Crédits photos :
Fotolia.com, Adobe Stock, © 2020 Pixabay, Creapharma.ch

Date de dernière mise à jour : 
21.02.2020

Comment traduit-on le Coronavirus dans d’autres langues ?
  • Anglais : Coronavirus 
  • Allemand : Coronavirus 
  • Italien : coronavirus 
  • Portugais : coronavirus 
  • Espagnol : coronavirus 

____________________________

Notes de bas de page et références :

  1. Magazine allemand FOCUS paru en février 2020, édition no 6/2020
  2. Journal TV de France 2 du 27 janvier 2020
  3. ATS-Keystone – agence de presse suisse, en date du 19 février 2020
  4. Agence de presse suisse Keystone-ATS, daté du 21 février 2020
  5. Agence de presse suisse Keystone-ATS, daté du 24 janvier 2020, site Le Figaro consulté le 26 janvier 2020
  6. « China confirms people-to-people transmission of new coronavirus (state media) », sur France 24, 20 janvier 2020(consulté le 20 janvier 2020)-lien trouvé sur Wikipedia.org en français
  7. Hui D.S. et al. The continuing 2019-nCoV epidemic threat of novel coronaviruses to global health – The latest 2019 novel coronavirus outbreak in Wuhan, China. Int J Infect Dis, 2020, 91, 264-266 Pubmed
  8. Site Internet de l’Office Fédéral de la Santé (OFSP) suisse – le lien marchait le 30 janvier 2020, consulté le 30 janvier 2020
  9. Site Internet de l’Office Fédéral de la Santé (OFSP) suisse – le lien marchait le 30 janvier 2020, consulté le 30 janvier 2020
  10. Site Internet de l’Office Fédéral de la Santé (OFSP) suisse – le lien marchait le 30 janvier 2020, consulté le 30 janvier 2020
  11. Site Internet de l’Office Fédéral de la Santé (OFSP) suisse – le lien marchait le 30 janvier 2020, consulté le 30 janvier 2020
  12. Site Internet de l’Office Fédéral de la Santé (OFSP) suisse – le lien marchait le 30 janvier 2020, consulté le 30 janvier 2020
  13. ATS-Keystone – agence de presse suisse, en date du 19 février 2020
  14. Journal Folha de S.Paulo du 24 janvier 2020, édition imprimée
  15. Pharmawiki.ch, consulté le 8 février 2020
  16. Pharmavista.net, consulté le 10 février 2020
  17. Site Internet de l’Office Fédéral de la Santé (OFSP) suisse – le lien marchait le 30 janvier 2020, consulté le 30 janvier 2020
  18. Pharmavista.net, site consulté le 28 janvier 2020
  19. Pharmavista.net, site consulté le 28 janvier 2020

Lire aussi :


Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 21.02.2020