Publicité

6 infos essentielles à savoir sur le lavage des mains (post-Covid-19)

GENÈVEDans cette période qu’on peut qualifier plus ou moins de post-Covid-19 en Europe (pas dans les Amériques), la célèbre institution américaine de santé Mayo Clinic rappelait dans un article publié le 12 juin 2020 que le lavage des mains reste la meilleure défense contre la propagation des virus, y compris le SARS-CoV-2, le virus qui cause le Covid-19. Se laver les mains ne constitue pas toujours un geste naturel que nous considérons comme indispensable. En effet, les bactéries et les virus comme le SARS-CoV-2 étant invisibles à l’œil nu, nous avons souvent tendance à ne nous préoccuper de l’hygiène des mains que lorsque celles-ci sont visiblement sales (ex. reste d’aliment, terre). Pourtant, nous devons régulièrement nous laver les mains, surtout en milieu hospitalier et médical et désormais pour l’ensemble de la population. Il faut savoir que les molécules de savon détruisent l’enveloppe lipidique (grasse) du virus à l’origine du Covid-19 en 20 secondes 1. Voici 6 informations à connaître sur le lavage des mains et son importance pour la santé et pas seulement dans la prévention du Covid-19.

5 infos à savoir sur le lavage des mains

1. Principale source de transmission de maladies infectieuses

La main est la principale source de transmission de maladies infectieuses. La main est un grand vecteur de microbes que l’on peut trouver sur tout ce que nous touchons. Certains objets utilisés au quotidien comme le clavier d’ordinateur, les poignées de porte, les rampes, les barres de métro ou le téléphone sont de véritables foyers de microbes. Le lavage des mains se révèle ainsi essentiel pour garder les mains propres et éviter la propagation des maladies. La plupart des maladies comme la grippe, le rhume la diarrhée et autres gastro-entérites (par les norovirus par exemple) se transmettent par les mains contaminées.

Dans le cas d’une épidémie ou d’une pandémie comme celle du coronavirus Covid-19 qui touche actuellement la plupart des pays dans le monde, l’hygiène des mains est plus que jamais l’affaire de tous. Selon l’estimation de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) suisse, par exemple, dans le cas d’une pandémie de grippe, si les mesures de protection ne sont pas respectées, environ 2 millions de personnes seraient touchées et environ 50’000 devraient être hospitalisées. Pour l’OMS, l’hygiène des mains constitue : «une pratique indispensable pour toutes les personnes travaillant dans le secteur de la santé publique afin de protéger les patients et de se protéger elles-mêmes contre les infections».

Par ailleurs, grâce à une propagation limitée des germes, le lavage des mains réduit les infections et ainsi l’usage d’antibiotiques. En effet, la prescription de trop d’antibiotiques constitue une cause majeure de résistance aux antibiotiques, devenue une grave menace pour la santé mondiale.

2. Quand se laver les mains ?

Le lavage régulier des mains est recommandé après chaque activité, mais l’OMS préconise des moments clés où ce geste s’avère indispensable. Il est ainsi nécessaire de laver ses mains avant de préparer de la nourriture, avant de manger, avant de s’occuper d’une personne malade ou soigner une blessure. Ce bon geste est également préconisé avant le retrait ou la pose de vos lentilles de contact.

Vous pouvez éviter la prolifération des bactéries et d’autres germes pathologiques en prenant l’habitude de vous laver les mains après avoir été aux toilettes. Ce bon geste est aussi à adopter tout de suite après le changement de couche d’un bébé ou le nettoyage d’un enfant ayant été aux toilettes. Si vous avez été en contact avec un animal, si vous avez manipulé ses nourritures ou si vous vous êtes occupés de ses déchets, n’oubliez pas de vous laver les mains.

Afin de limiter le transfert des germes, ayez l’habitude de laver les mains après avoir éternué, toussé ou utilisé un mouchoir. Enfin, quel que soit le cas, n’hésitez pas à laver vos mains lorsqu’elles sont visiblement sales.

Après avoir fréquenté les lieux publics, emprunté des moyens de transport lors de vos sorties, vos mains peuvent être chargées de bactéries qu’un bon lavage permet d’éliminer.  Pour les enfants, un lavage systématique des mains est préconisé après le contact avec les animaux, le passage dans les toilettes, avant de prendre une nourriture et après les jeux.

3. Comment laver ses mains ?

L’hygiène des mains constitue un moyen permettant d’éviter la transmission de différentes maladies. Quelques bons gestes sont à adopter afin d’assurer une bonne propreté des mains lors de ces lavages. Évitez ainsi le simple rinçage à l’eau suivi du séchage. Malgré sa rapidité, ce procédé n’enlève que les saletés visibles et n’a en aucun cas d’intérêt au niveau sanitaire. Pour bien laver ses mains, l’utilisation de l’eau et du savon, si possible avec du savon liquide, s’avère indispensable. Mouillez vos mains avant de les savonner. Faites mousser le savon en prenant soin d’imbiber et de bien frotter toutes les zones comprenant la paume, le poignet, l’espace entre les doigts et les ongles. Rincez à l’eau claire et séchez avec une serviette propre ou à l’air libre. Un bon lavage dure entre 30 secondes et 1 minute.
Voici les 3 étapes préconisées par l’OMS (à noter qu’il s’agissait avant de 6 étapes, aujourd’hui simplifiées en 3 étapes sans qu’il y ait une incidence sur l’efficacité du lavage) :
1. Répartir suffisamment de produit désinfectant (3‒5ml) en le frictionnant sur toute la surface des mains, sur le dos des mains et sur les poignets.
2. Frotter le bout des doigts d’une main dans la paume refermée de l’autre  main et vice versa.
3. Frictionner le pouce de la main droite par rotation dans la main gauche refermée et vice versa.
Les mêmes gestes sont valables pour une friction avec un produit hydro-alcoolique.

4. A quel moment utiliser une solution hydro-alcoolique ?

Autrefois réservé à l’usage médical pour la désinfection des mains par friction, la solution hydro-alcoolique est devenue d’usage courant. Cette solution est une alternative intéressante lorsque vous ne trouvez pas de l’eau et du savon pour le lavage de vos mains. Le gel hydro-alcoolique tue les germes, mais ne les enlève pas, laissant ainsi les bactéries mortes s’accumuler sur vos mains. Utiliser les solutions hydro-alcoolique tout le long de la journée est ainsi déconseillé. D’ailleurs, le lavage des mains à l’eau et au savon est indiqué après trois utilisations de solution hydro-alcoolique.

Le lavage des mains avec une solution hydro-alcoolique est simple. Il suffit de déposer une noix du gel dans le creux de la main, èquivalent à 3-5ml ou deux pressions, et de frotter la solution environ 30 secondes. Cette quantité permet de couvrir l’ensemble des surfaces à nettoyer. Prenez soin d’atteindre toutes les zones de la main, notamment celles entre les doigts et sous les ongles. Arrêtez le frottement lorsque le gel est sec. L’utilisation d’une serviette ou d’un système de séchage n’est pas nécessaire pour ce type de lavage des mains.

Attention, la solution hydro-alcoolique est déconseillée si vous avez la peau irritée ou présentant une plaie. Lorsque vous avez les mains mouillées, l’effet du gel peut être diminué, car la solution est alors diluée. Comparés aux savons et produits antiseptiques, les désinfectants hydro-alcooliques pour les mains seraient nettement mieux tolérés par les mains. De plus, il serait possible d’augmenter la tolérance des produits hydro-alcooliques à frictionner en y ajoutant des substances liporestituantes.2

5. Le lavage des mains des enfants

Le lavage des mains des enfants est une bonne pratique permettant de prévenir les contaminations par des germes pathologiques. Lorsque l’enfant joue ou touche des objets, des bactéries peuvent s’accumuler sur ses mains. Une bonne hygiène des mains le protège des pathologies pouvant être transmises par ces microbes.

De préférence, le lavage des mains des enfants est à réaliser avec de l’eau courante et du savon. La procédure est la même en prenant bien soin de frotter les ongles et les zones entre les doigts. Le temps total du lavage est d’environ 20 secondes pour les enfants sauf si des saletés restent encore visibles sur les mains. Le rinçage se fait à l’eau courante et le séchage avec une serviette propre. L’utilisation de lingettes est aussi possible pour le lavage des mains des enfants à condition que celles-ci ne soient pas trop sales.

Si vous avez un petit bébé, vous pouvez laver ses mains avec une débarbouillette propre. Il s’agit de lingettes en tissu éponge lavables destinées au lavage. La débarbouillette doit être imbibée d’eau savonneuse. Procédez ensuite au rinçage avec une autre débarbouillette. Essuyez ses mains avec une serviette.

5 infos à savoir sur le lavage des mains

6. Cas du personnel de la santé

Pour le personnel de la santé, le nettoyage des mains permet à la fois de se protéger et de protéger le patient . Il est ainsi préconisé de désinfecter les mains dans les situations suivantes :
– Avant tout contact avec un patient
– Avant la réalisation de gestes aseptiques (effectuer une vaccination p. ex.)
– Après un contact avec du matériel potentiellement infecté
– Après le contact avec un patient
– Après un contact avec l’environnement du patient
Ces règles s’appliquent dans les hôpitaux, lors des soins infirmiers, mais elles sont également valables dans la pratique en pharmacie.
Attention, il est essentiel d’utiliser un produit hydro-alcoolique dont le spectre d’action correspond à l’objectif à atteindre. Après contact avec des patients atteints d’affections virales ou en cas de manipulation de matériau contenant des virus, il importe de choisir un produit aux propriétés virucides correspondantes :
– Bactéricide = efficace contre les bactéries
– Levuricide = efficace contre les levures
– Fongicide = efficace contre les champignons
– Partiellement virucide = efficace contre les virus à enveloppe
– Partiellement virucide PLUS = aussi efficace contre les adéno-, noro- et rotavirus
– Virucide = efficace contre les virus à enveloppe et les virus nus (non enveloppés)
En milieu hospitalier, les désinfectants utilisés pour les mains doivent être au moins bactéricides, levuricides et fongicides. Selon le but visé, la durée d’application peut varier :
– Désinfection hygiénique des mains: 30 secondes
– Désinfection chirurgicale des mains: 90 secondes

Références & Sources :
Différentes sources et études scientifiques (citées dans le dossier ci-dessus) – Mayo Clinic – OMS – OFSP – www.imail-offizin.ch

Personnes responsables et impliquées dans l’écriture de ce dossier :
Xavier Gruffat (Pharmacien et Rédacteur en chef de Creapharma), Seheno Harinjato (Rédactrice chez Creapharma.ch, responsable des infographies).

Date de dernière mise à jour du dossier :
15.06.2020

Crédits photos :
Creapharma.ch, Adobe Stock, © 2020 Pixabay

Infographies : 
Creapharma.ch (Pharmanetis Sàrl)

Notes de bas de page et références :

  1. Site Le Figaro, article online publié en avril 2020
  2. Händehygiene in Einrichtungen des Gesundheitswesens : Empfehlung der Kommission fur Krankenhaushygiene und Infektionspravention (KRINKO) beim Robert Koch-Institut (RKI). Bundesgesundheitsblatt, Gesundheitsforschung, Gesundheitsschutz. 2016;59(9):1189-1220.
Inscrivez-vous à notre newsletter (gratuit)     Lire aussi :
Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 15.06.2020