Publicité

Mal de gorge

Résumé sur le mal de gorge

mal de gorge résuméLe mal de gorge est  comme son nom l’indique une douleur située au niveau de la gorge. Ce mal qui porte aussi le nom médical de pharyngite (en anglais : sore throat) est dans la plupart des cas bénin mais néanmoins très douloureux. Toutefois, chez les enfants un mal de gorge peut être le signe d’une maladie potentiellement grave (lire paragraphe ci-dessous : Urgence chez les enfants dans la rubrique Quand consulter un médecin ?). En automne et en hiver une partie importante de la population est touchée au moins une fois par an par ce problème. L’air sec et le froid sont souvent des facteurs favorisant les maux de gorge.
En général, les causes du mal de gorge sont virales (dans la grande majorité) ou bactériennes.

Publicité

Les symptômes des maux de gorge sont en général une gorge de couleur rouge qui brûle et irrite (signes typiques d’une inflammation). Le mal de gorge est souvent le premier symptôme du refroidissement (syndrome grippal, appelé aussi parfois rhume).

Le traitement des maux de gorge d’origine virale peut se faire grâce à des médicaments antidouleurs et anti-infectieux en vente libre en pharmacie, par exemple sous forme de comprimés à sucer ou de gargarisme. Lorsque le mal de gorge est d’origine bactérienne il faudra consulter un médecin, qui vous prescrira normalement des antibiotiques.

La phytothérapie et certains remèdes naturels peuvent soigner les maux de gorge d’une façon efficace et alternative comme par exemple la sauge, le thym, la mauve ou encore la réglisse. Par exemple un simple mélange de sel dans un peu d’eau chaude semble avoir une bonne efficacité pour soigner les maux de gorge de façon simple, naturelle et bon marché.

Pour terminer ce résumé voici quelques bons conseils utiles : boire beaucoup, manger des aliments liquides, sucer des bonbons, faire des gargarismes, humidifier l’air, etc. Davantage de conseils et leurs explications ci-dessous sous Bons conseils

Définition

mal de gorge définitionLe mal de gorge est souvent une inflammation au niveau des muqueuses de la gorge. Ce mal laisse une sensation de chatouille, de gorge “en feu”, de (très) forte douleur et d’irritation. Le mal de gorge est un symptôme d’une autre maladie (refroidissement, angine, allergie, grippe) plutôt qu’une maladie en soit. La pharyngite (en anglais pharyingitis), qui inclut aussi parfois les angines, est le terme médical pour caractériser un mal de gorge. 

Transmission

La transmission du mal de gorge peut s’effectuer par exemple par la toux ou l’éternuement d’une personne infectée, les virus et bactéries étant transportées dans les minuscules gouttelettes de salive. Les mains contaminées peuvent aussi être une source d’entrée des virus et bactéries responsables des maux de gorge.

Ci-dessous voici une infographie sur la transmission du virus SARS-CoV-2, à l’origine du Covid-19 (un type de coronavirus) :

La bouche et la gorge constituent souvent la première étape pour l’entrée de corps étrangers ou d’agents infectieux (virus, bactérie).
Les maux de gorge sont ainsi en général le premier symptôme d’un refroidissement.

Causes

Virus
La cause des maux de gorge est la plupart du temps virale (on estime dans 85% des cas). En effet les maux de gorge sont en général à incomber aux virus du refroidissement, du rhume (les rhinovirus humains) ou de la Covid-19. Les maux de gorge sont l’un des symptômes (avec la fièvre, le rhume) du refroidissement. On pense qu’il y aurait plus de 160 virus différents pouvant provoquer un refroidissement et par conséquent un mal de gorge.

Bactéries
Dans certains cas les maux de gorge peuvent être causés par des bactéries (dans ce cas on parle aussi surtout d’angine). Les maux de gorge d’origine bactérienne provoquent des symptômes plus marqués avec en général de plus fortes douleurs. Les streptocoque menant souvent à des angines, sont des bactéries très contagieuses1.

Lien entre virus et bactéries
Les virus peuvent favoriser l’apparition des maux de gorge d’origine bactérienne. Les virus vont grâce à leur grand nombre fragiliser le système immunitaire, ce dernier devient moins efficace, car il s’active dans l’élimination des virus. Cela aboutit à une entrée plus facile des bactéries au niveau de la gorge.

Autres causes et facteurs de risque :
– Le mal de gorge peut également être causé ou favorisé par un air trop sec, la fatigue (suite à un affaiblissement du système immunitaire), une allergie (rhume des foins), le tabac (par exemple la fumée de tabac dans une pièce), le stress ou la nervosité, une pharyngite de type angine ou amygdalite, une laryngite ou le simple fait d’avoir trop parlé ou trop crié.
– La mononucléose (provoquée par le virus d’Epstein-Barr) peut aussi être une cause des maux de gorge.
– Les mycoses comme lors de muguet (mycose de la bouche) sont une autre cause possible des maux de gorge.
– Le reflux gastro-œsophagien, une remontée acide peut parfois mener à un mal de gorge.

Publicité

Cancer de la gorge et maux de gorge :
Il faut savoir que dans de rares cas un mal de gorge peut être le symptôme d’un cancer et en particulier le cancer de la gorge. Le cancer de la gorge, provoqué parfois par le virus HPV a une plus forte probabilité de se développer chez des personnes ayant un rapport sexuel oral sans protection avec plusieurs partenaires pendant leur vie. Fumer et boire de l’alcool sont d’autres causes importantes du cancer de la gorge.

Symptômes

Les symptômes classiques d’un mal de gorge sont habituellement :

–  Une gorge de couleur rouge qui brûle et irrite (signes typiques d’une inflammation).

–  Une difficulté à avaler des aliments solides, parfois avec des douleurs (peut être le signe d’un mal de gorge d’origine bactérienne).

–  D’autres symptômes typiques d’un refroidissement comme la fièvre, la toux ou le rhume. Remarque : les maux de gorge d’origine virale sont presque toujours associés à un rhume et à une toux. Une fièvre élevée (plus de 38 degrés °C) peut être le signe d’un mal de gorge d’origine bactérienne (ex. angine).

grippe symptomes

– Un gonflement éventuel des ganglions lymphatiques (souvent le signe d’une angine ou amygdalite, lors d’angine on peut souvent noter une couleur rouge vif avec des taches blanches dans la gorge).

– Un enrouement (souvent le signe d’un mal de gorge d’origine virale).

– Une haleine désagréable (mauvaise haleine).

– Des possibles difficultés respiratoires.

– Des éternuements

En général, un mal de gorge disparaît après 5 à 7 jours.

Quand consulter un médecin ?

Les maux de gorge sont la plupart du temps bénins, c’est-à-dire sans conséquence grave pour la santé. Ces maux de gorge sont en général provoqués par des virus comme ceux du refroidissement. Mais parfois un mal de gorge peut être la cause d’une maladie plus sérieuse, voire grave, comme la Covid-19 (pouvant être potentiellement mortelle). Il est conseillé de consulter un médecin rapidement dans les situations suivantes2(ci-dessous découvrez une liste spécifique aux enfants en terme d’urgence médicale) :
– Apparition soudaine d’un mal de gorge avec fièvre mais aucun signe de rhume (cela pourrait indiquer une angine)
– Si vous manifestez de la fièvre 1 à 2 jours après vous sentir mieux.
– Si vous développez une éruption cutanée (rash)
– Si vous développez des articulations douloureuses
– Si vous avez des difficultés à respirer ou une douleur thoracique
– Si votre urine est très foncée
– Si vous êtes incapable d’avaler ou d’ingérer aucun liquide
– Si le mal de gorge dure plus qu’une semaine
Attention, la liste ci-dessus se veut non exhaustives. En cas de doute veuillez toujours consulter un médecin.

Urgence chez les enfants (signes d’alerte)
Les signes ou symptômes mentionnés ci-dessous nécessitent de se rendre immédiatement aux urgences3 :
– Lorsque l’enfant a des difficultés à respirer. Le mal de gorge peut être le signe d’un gonflement ou d’une obstruction du système respiratoire.
– Lorsque l’enfant a des difficultés à avaler, surtout s’il bave. Cela peut également être le signe d’un gonflement ou d’un blocage dangereux.
– Lorsque l’enfant a une forte fièvre qui ne baisse pas ou une somnolence inhabituelle. Une température de 38,9° C (102° F) ou plus qui ne descend pas avec du paracétamol ou de l’ibuprofène ou une somnolence inhabituelle, peut être le signe d’une infection grave.
– Quand l’enfant a une douleur sévère et incessante. Ce genre de douleur, n’importe où, mérite une attention immédiate.
Attention, la liste ci-dessus ne se veut pas exhaustive. Les signes d’urgence médicale restent rares chez les enfants.

Traitements (médicaments)

Les traitements classiques contre les maux de gorge peuvent être les suivants :

Mal de gorge d’origine virale :
1.
Des médicaments à base d’un anesthésique local associé à un antiseptique, ces médicaments vont notamment permettre de calmer la douleur et de désinfecter les muqueuses de la gorge. Le flubriprofène (ex. Strepsil® et génériques) est souvent utilisé en cas de maux de gorge sous forme de bonbons. La lidocaïne est un autre anesthésique local souvent utilisé (par exemple en Suisse dans Mebucaïne N, avec en plus un antiseptique, le chlorure de cétylpyridine).
Ces médicaments sont souvent pris en comprimés à sucer ou en gargarisme. Demandez conseil dans votre pharmacie.

Publicité

2. Des antalgiques, comme ceux à base de paracétamol, d’ibuprofène ou d’AAS (Aspirine®), ces antidouleurs permettent surtout de compléter la thérapie en cas de fortes douleurs et de fièvre liés aux maux de gorge. Par mesure de précaution, on évite en général l’utilisation d’aspirine (AAS) chez les enfants.

3. Des thérapies à base de plantes médicinales (bonbons, tisane). Lire davantage juste ci-dessous.

Mal de gorge d’origine bactérienne : 
Les maux de gorge d’origine bactérienne, menant souvent à des angines, sont traités par des antibiotiques et des antidouleurs.

Plantes médicinales (phytothérapie)

–  Camomille vraie, utilisée sous forme de gargarisme, tisane ou en gélule.

–  Cassis, les baies de cassis sont utilisées en bonbons.

–  Guimauve, utilisée sous forme de tisane ou bonbons.

–  Mauve, utilisée sous forme de tisane, bonbons, gargarisme ou capsule

–  Mousse d’Islande, utilisée sous forme de bonbons ou en tisane

–  Réglisse, utilisée sous forme de bonbons ou tisane

–  Sauge, utilisée sous forme de gargarisme

–  Thym (fort pouvoir désinfectant), utilisée sous forme de tisane, capsule, sirop ainsi qu’en huile essentielle

Ail. A cause de sa teneur en allicine qui peut agir comme antibactérien et antiviral. A consommer l’ail directement par exemple en salade ou sous forme de complément alimentaire (ex. gélules).

Huiles essentielles (aromathérapie) en cas de maux de gorge

Thym contre mal de gorgeEn cas de mal de gorge type angine avec irritation, il est possible d’utiliser des huiles essentielles anti-infectieuses, antivirales comme l’huile essentielle de thym à thymol par exemple.
Vous pouvez mettre une goutte d’huile essentielle de thym à linalol sur un comprimé neutre, à prendre 2 à 3 fois par jour.

Les huiles essentielles contiennent différents composants ayant tous des activités différentes. L’huile essentielle de thym est surtout anti-infectieuse et immunostimulante.

Une autre huile essentielle intéressante est le ravensare.

Remèdes naturels

Découvrez tous les remèdes naturels pour soigner ou soulager les maux de gorge

Bons conseils

sauge contre le mal de gorge–  Buvez beaucoup, notamment des tisanes (à base de sauge) ainsi que des boissons ou tisane avec du miel. Boire simplement de l’eau aide aussi à soigner le mal de gorge. En effet, dans cette maladie la gorge est souvent sèche avec peu de mucus sécrété, ce dernier a une fonction protectrice contre les agents infectieux. Boire aide de ce fait à reformer le mucus. Une idée est de doubler sa consommation de liquide lors de mal de gorge. Evitez toutefois l’alcool et le café qui ont un effet déshydratant. Pensez aussi à faire des gargarismes, par exemple à base d’eau salée.

–  Mangez essentiellement des aliments liquides (ex. soupes) pour diminuer la douleur à la déglutition.

–  Sucez des bonbons pour la gorge, cela augmente la sécrétion salivaire et favorise la guérison, faites toutefois attention de respecter les indications sur la notice d’emballage du médicament pour ne pas en abuser.

–  Evitez de manger des aliments trop acides ou trop salés pour ne pas irriter la muqueuse de la gorge.

–  Faites des gargarismes (à base de tisane de sauge ou camomille par exemple).

–  Soignez-vous avec des plantes médicinales riches en mucilage sous forme de tisane ou en bonbons.

–  Lorsque le mal de gorge s’est déclaré, la prise d’une dose importante de vitamine C (jusqu’à 1 g par jour) ainsi que de zinc (4 à 5 pastilles de zinc par jour pendant 5 jours maximum), permettrait de réduire de moitié la durée des symptômes.

–  Protégez le cou et la gorge du froid avec un foulard ou une écharpe, surtout en hiver.

–  Humidifiez l’air de la chambre où l’on dort ainsi que du bureau (par exemple à l’aide d’un humidificateur, en vente en pharmacie ou dans de nombreux commerces).

Publicité

–  Evitez de trop parler ou de trop chanter lors d’un mal de gorge pour ne pas aggraver la situation, surtout lors de laryngite. Lire aussi : enrouement.

–  Evitez les locaux enfumés et si possible ne fumez pas lors d’un mal de gorge (action très irritante du tabac sur la muqueuse de la gorge).

–  En cas de maux de gorge, il faut faire attention à ne pas toucher la région des yeux y compris les paupières. Car les virus des maux de gorge peuvent provoquer une conjonctivite. Evitez donc surtout de mettre la main dans la gorge puis ensuite au niveau des yeux.

– Manger des oeufs dur pendant un mal de gorge peut être une bonne idée, car ils sont faciles à avaler (déglutition peu douloureuse) et sont riches en vitamine D et oméga-6. Deux substances qui jouent un rôle positif sur le système immunitaire et peuvent agir contre l’inflammation au niveau de la gorge4.

Prévention

–  Lavez-vous régulièrement les mains au savon (pendant 15 secondes), cela permet d’éviter une transmission à d’autres personnes et de se préserver d’une (auto)contamination.

Effets du savon sur les coronavirus

– Evitez de vous toucher le visage avec vos mains, surtout au niveau de la bouche et du nez. N’hésitez pas à utiliser régulièrement de l’alcogel.

News

Quatre situations dans lesquelles les antibiotiques sont inutiles (ou presque)

Sources & Références :
Mayo Clinic, WebMD, JAMA Internal Medicine, National Geographic, Prevention, Harvard Medical School.

Personne responsable et impliquée dans l’écriture de ce dossier :
Xavier Gruffat (Pharmacien et Rédacteur en chef de Creapharma)

Crédits photos :
Fotolia.com, Creapharma.ch

Crédits infographies : 
Pharmanetis Sàrl (Creapharma.ch)

Dernière mise à jour de la page : 
14.09.2021

Comment traduit-on le mal de gorge dans d’autres langues ?
  • Anglais : Sore Throat (Pharyingitis)
  • Allemand : Halsschmerzen (Halsweh)
  • Italien : mal di gola

Avez-vous trouvé cet article utile ou avez-vous noté une faute ?

Notes de bas de page et références :

  1. Livre en anglais : Mayo Clinic – Book of Home Remedies – Second Edition, Cindy A. Kermott, Martha P. Millman, 2017, Mayo Clinic
  2. National Geographic, Healing Remedies, années éditions 2014 et 2018
  3. Article (blog) de la Harvard Medical School, publié le 13 septembre 2021
  4. Magazine américain Prevention, édition de mars 2021

Lire aussi :


Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 10.10.2021
Publicité
-----------------------
Lire aussi sur Creapharma