Rhinovirus

Sinusite DéfinitionLes rhinovirus humains sont des virus qui peuvent surtout mener à un refroidissement (cold en anglais) ou rhume chez l’être humain. Ces virus mènent aussi à des symptômes comme des maux de gorge, une toux, une bronchite ou des maux de tête et en particulier chez l’enfant de la fièvre. Parfois chez le petit enfant, le rhinovirus humain peut provoquer une bronchiolite.
Les rhinovirus peuvent augmenter le risque de souffrir de certaines maladies d’origine bactérienne comme la pneumonie.

Publicité

Mieux connaître ces virus
– Les rhinovirus humains (HRV, de l’anglais Human rhinoviruses) appartiennent à la famille des Picornaviridae, c’est-à-dire des petits virus à ARN. Les HRV appartiennent au genre des Enterovirus.
– On estime qu’il existe plus de 160 sérotypes de virus HRV. On classe les virus en 3 groupes : HRV-A, HRV-B et HRV-C.

Photo d’un rhinovirus C (rhinovirus C15a) – Source photo: University of Wisconsin-Madison et Purdue University
rhinovirus-2016

Système immunitaire
Comme il existe plus de 160 rhinovirus humains différents, il est possible de souffrir de plusieurs refroidissements ou rhumes pendant l’année. En effet, le système immunitaire arrive se défendre contre un même type de virus, en produisant notamment des anticorps, mais il aura de la difficulté à se défendre contre des virus différents.

Transmission des virus
La transmission des virus s’effectue par de fines gouttelettes transmises notamment lorsqu’on parle, éternue et surtout tousse. La transmission peut aussi s’effectuer dans certains cas lors d’une poignée de main. Les rhinovirus sont très contagieux.

Publicité

Développement des rhinovirus – facteurs de risque
Grog - Préparation d'un grog– Les rhinovirus ne semblent pas être dépendants totalement d’un temps froid et sec pour se diffuser, à la différence du virus de la grippe (Influenza) qui mène à des épidémies lors d’une température de 0°C ou inférieure avec un temps sec. Ces résultats proviennent d’une étude réalisée en 2016 par le centre hospitalier Sahlgrenska en Suède publiée dans la revue spécialisée Journal of Clinical Virology. Lire davantage sur cette étude
– Mis à part le froid, le stress (selon une étude parue en 2012, cliquez ici pour plus d’informations) et l’humidité peuvent favoriser l’apparition ou le développement de virus provoquant un rhume.

Traitement
Pour le moment il n’existe pas de traitement spécifique pour lutter contre les rhinovirus.

Crédits photos : Fotolia.com, Creapharma.ch (Pharmanetis Sàrl), University of Wisconsin-Madison et Purdue University (photo du virus). En portugais: rinovírus

Lire aussi :

Publicité



Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 23.04.2018