Publicité

Quétiapine

La quétiapine est un antipsychotique dit atypique indiqué contre la schizophrénie et d’autres troubles psychiatriques comme le trouble bipolaire.

Publicité

Noms de la molécule :
Quétiapine, quetiapine (nom anglais), quetiapinum, fumarate de quétiapine (nom du sel qu’on retrouve en général dans les médicaments)

Formule de la molécule :
C21H25N3O2S

Métabolisme :
Le temps de demi-vie est de 7 h (certaines sources parlent de 6 h). Il existe des métabolites actifs comme la norquétiapine. L’élimination est surtout hépatique.

Effets :
La quétiapine agit sur plusieurs neurotransmetteurs comme la sérotonine et la dopamine.

Indications :
Schizophrénie 
Maniaco-dépression (trouble bipolaire)
– Dépression grave résistante aux antidépresseurs classiques
– Agitation et psychose en lien avec la maladie d’Alzheimer

Remarque :
– Contre la schizophrénie, l’efficacité de la quétiapine est semblable à d’autres neuroleptiques.
– Contre la dépression grave résistante aux antidépresseurs classiques l’effet de la quétiapine est probablement modeste1.

Effets secondaires :
La prise de poids et la sédation sont les principaux effets secondaires, touchant environ 30% des personnes prenant de la quercétine. La quétiapine était associée à une prise de poids d’environ 1,1 kg, selon une étude publiée en 2015 dans le journal scientifique Journal of Clinical Endocrinology and Metabolism (DOI : 10.1210/jc.2014-3421).
Il existe de nombreux autres effets secondaires, comme la sécheresse de la muqueuse buccale, l’hypotension, etc.
Une dépendance (addiction) est aussi possible avec un traitement à base de quétiapine.
Pour la liste complète des effets secondaires, veuillez lire la notice d’emballage.

Contre-indications :
Attention lors de maladies cardiovasculaires, troubles de la déglutition.
Pour la liste complète des contre-indications, veuillez lire la notice d’emballage.

Interactions :
Attention avec la prise de médicaments agissant sur le cytochrome CYP3A4 comme les antagonistes du calcium, plusieurs antibiotiques, antimycosiques, certaines statines, des hormones ou jus de pamplemousse. Ces médicaments augmentent la concentration de quétiapine dans le sang.
Pour la liste complète des interactions, veuillez lire la notice d’emballage.

Formes galéniques :
La quercétine est disponible, en tout cas en Suisse, sous forme de comprimés (25, 100, 200 et 300 mg) et de comprimés retards (50, 150, 200, 300 et 400 mg).

Posologie :
– Lors de schizophrénie la posologie adulte de quétiapine en prise orale est comme dose d’initiation de 25 mg par 12h puis comme dose d’entretien de 150 à 200 mg par 12h. La dose peut être augmentée jusqu’à 300 mg par 24h en 4 à 5 jours.
– Lors de dépression lors de maniaco-dépression (trouble bipolaire) la posologie adulte de quétiapine en prise orale est comme dose d’initiation de 50 mg par 24h à prendre le soir puis comme dose d’entretien de 300 mg par 24h également à prendre le soir.
Remarque : en cas d’arrêt d’un traitement à base de quétiapine réduire la dose progressivement sur une période d’au moins 2 semaines. Demandez conseil à votre médecin ou pharmacien pour plus d’informations à ce sujet.

Médicaments en Suisse (selon Compendium.ch, état en avril 2022) :
Original :
Seroquel®
Seroquel XR®
Génériques :
Quetiapin-Mepha Lactab®
– Quetiapin-Mepha retard Depotabs®
– Quetiapin XR Zentiva®
– Quetiapin Zentiva®
– Quétiapine Sandoz®
– Quétiapine Spirig HC® Comprimés pelliculés
– Quétiapine XR Sandoz®
– Quétiapine XR Spirig HC®
Sequase®
Sequase XR®

Remarques :
– La quétiapine a été autorisée en Suisse en 1999, sous le nom de Seroquel®. Il existe désormais des génériques, depuis 2012 en Suisse.
Alternatives :
– D’autres neuroleptiques atypiques comme l’olanzapine, l’aripiprazole ou la rispéridone ont les mêmes avantages et désavantages que la quétiapine. On estime toutefois que la clozapine est plus efficace contre la schizophrénie (notamment lors de pensées suicidaires) mais peut mener à de l’agranulocytose dans environ 0,6% des cas, un grave effet secondaire.
– À la différence de l’halopéridol, la quétiapine mène à des effets antipsychotiques identiques mais engendre davantage de prise de poids mais moins d’effets extrapyramidaux (ressemblent à la maladie de Parkinson).

Sources & Références : 
Sources : 
Keystone ATS (agence de presse suisse), Pharmawiki.ch, OMS, Swissmedicinfo.ch.
Références et littérature :
“100 wichtige Medikamente” – Infomed (2020).

Publicité

Rédaction : 
Xavier Gruffat (Pharmacien)

Dernière mise à jour : 
03.08.2022

Crédits photos :
Adobe Stock

Notes de bas de page et références :

  1. “100 wichtige Medikamente” – Infomed (2020)

Lire aussi :


Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 03.08.2022
Publicité