Publicité

Afinitor®

Information destinée aux patients en Suisse

Qu’est-ce que l’Afinitor et quand doit-il être utilisé ?

Selon prescription du médecin.

Afinitor contient le principe actif évérolimus; il est utilisé pour traiter

– le cancer du sein avancé, à récepteur hormonal positif, HER 2 négatif chez les femmes ménopausées en combinaison avec l’exémestane, après l’échec du traitement par le létrozole ou l’anastrozole,

– les tumeurs neuroendocrines avancées ayant pour origine le pancréas, le tractus gastro-intestinal ou le poumon,

– le cancer du rein (carcinome à cellules rénales) à un stade avancé.

Les tumeurs neuroendocrines sont des tumeurs rares qui peuvent survenir à différents endroits du corps.

Le principe actif d’Afinitor arrête la prolifération des cellules cancéreuses et coupe l’apport de sang à la tumeur. Ceci a pour effet de ralentir la croissance et l’extension du cancer.

Quand Afinitor ne doit-il pas être utilisé ?

Vous ne devez pas prendre Afinitor si vous êtes hypersensible ou allergique à l’évérolimus, à des médicaments contenant des substances actives similaires (sirolimus, temsirolimus) ou à l’un des autres composants d’Afinitor comme le lactose (sucre de lait).

Quelles sont les précautions à observer lors de la prise d’Afinitor ?

Afinitor ne vous sera prescrit que par un médecin ayant l’expérience des traitements anticancéreux. Respectez scrupuleusement les instructions du médecin.

Veuillez informer votre médecin:

– si vous souffrez de problèmes pulmonaires ou respiratoires: avisez votre médecin sans délai si vous constatez de nouveaux symptômes pulmonaires ou respiratoires, tels que toux, douleurs thoraciques, ou essoufflement, ou si vous constatez une aggravation de ces symptômes. Il pourrait s’agir d’une pneumonie non infectieuse (c.-à-d. non provoquée par des germes pathogènes) dont les effets pourraient, selon les circonstances, avoir une issue fatale. Votre médecin décidera s’il doit réduire la dose d’Afinitor (ou interrompre transitoirement ou définitivement le traitement) ou vous prescrire un médicament supplémentaire,

– si vous souffrez d’une quelconque infection: Afinitor peut augmenter la probabilité d’une infection (p.ex. pneumonie ou infection des voies urinaires). Si vous présentez une hausse de la température corporelle, un refroidissement ou d’autres signes d’infection, informez-en immédiatement votre médecin, car il se pourrait que vous deviez recevoir un traitement anti-infectieux en urgence,

– si vous présentez des réactions allergiques: si un œdème de la langue ou de la gorge et/ou des difficultés respiratoires apparaissent pendant le traitement par Afinitor, il pourrait s’agir d’une réaction allergique grave. Le cas échéant, contactez immédiatement un médecin,

– si vous présentez des troubles rénaux: chez quelques patients traités par Afinitor, une insuffisance rénale a été constatée. Votre médecin surveillera votre fonction rénale au cours du traitement par Afinitor,

– en cas de vaccination: si vous devez vous faire vacciner au cours du traitement par Afinitor, veuillez d’abord prendre l’avis de votre médecin,

– en cas de radiothérapie: de graves réactions aux radiations (telles qu’un essoufflement, des nausées, des diarrhées, des éruptions cutanées et des douleurs dans la bouche, dans les gencives et dans la gorge) ont été observées chez quelques patients ayant reçu Afinitor en même temps qu’une radiothérapie ou peu de temps après. Si vous avez reçu une radiothérapie avant un traitement par Afinitor ou si vous devez recevoir une radiothérapie dans un avenir proche, veuillez en informer votre médecin. Par ailleurs, des réactions aux radiations survenant à l’endroit où une radiothérapie précédente a été administrée ont été signalées (par exemple rougeurs de la peau ou pneumonie).

– si vous souffrez d’ulcérations dans la bouche (inflammation de la muqueuse buccale): Afinitor peut causer des ulcérations et des douleurs dans la bouche. Informez votre médecin si vous avez des douleurs, des ulcérations ouvertes ou d’autres troubles dans la bouche. Votre médecin décidera s’il doit réduire la dose d’Afinitor (ou interrompre transitoirement ou définitivement le traitement). Un traitement avec un bain de bouche ou un gel sera en outre peut-être nécessaire. Certains bains de bouche et gels peuvent cependant aggraver les ulcérations; par conséquent, demandez toujours conseil à votre médecin avant d’essayer un traitement,

– si vous avez des problèmes de foie ou avez souffert d’une quelconque maladie qui pourrait avoir porté atteinte à votre foie (une réduction de la dose que vous recevez pourra alors être nécessaire),

– si vous avez souffert par le passé d’hépatite B, car cette maladie pourrait se réactiver pendant le traitement par Afinitor (voir paragraphe «Quels effets secondaires Afinitor peut-il provoquer ?»),

– si vous êtes diabétique (taux élevé de sucre dans le sang),

– si vous présentez un taux de cholestérol élevé et/ou un taux élevé d’autres lipides sanguins,

– si vous prenez certains autres médicaments, p.ex. pour traiter des infections par des champignons (antifongiques tels que le posaconazole, l’itraconazole, le voriconazole ou le fluconazole) ou des infections bactériennes (p.ex. des antibiotiques tels que la clarithromycine ou l’érythromycine), des médicaments pour le traitement de la tuberculose comme la rifampicine ou la rifabutine, des préparations aux extraits de millepertuis (également appelé Hypericum perforatum) pour le traitement de dépressions et d’autres pathologies, des médicaments contre les crises d’épilepsie (p.ex. phénytoïne, carbamazépine et phénobarbital), des médicaments contre le SIDA (VIH) tels que le ritonavir, l’amprénavir, le fosamprénavir, l’éfavirenz et la névirapine, ou certains médicaments utilisés pour traiter des maladies cardiaques ou l’hypertension (comme le vérapamil et le diltiazem), de la ciclosporine (un médicament contre les réactions de rejet des greffes d’organe par le corps), des inhibiteurs de l’enzyme de conversion de l’angiotensine (inhibiteurs de l’ECA: des médicaments pour traiter l’hypertension artérielle et/ou d’autres problèmes cardiovasculaires) ou de l’aprépitant (un médicament contre les nausées et les vomissements), ou enfin du midazolam (un médicament utilisé pour traiter les crises convulsives aiguës ou comme tranquillisant avant ou pendant une intervention chirurgicale ou une autre intervention médicale),

– si vous êtes enceinte ou si vous pensez l’être ou pourriez le devenir (voir ci-dessous),

– si vous allaitez (voir ci-dessous),

– si vous devez prochainement subir ou avez récemment subi une intervention chirurgicale ou en cas de complications de la cicatrisation après une intervention chirurgicale, car l’utilisation d’Afinitor accroît le risque de problèmes de cicatrisation.

Pendant la prise d’Afinitor, vous ne devez jamais prendre un nouveau médicament sans en avoir d’abord parlé avec le médecin qui vous a prescrit Afinitor. Si votre médecin vous a informé(e) d’une intolérance à certains sucres, contactez-le avant de prendre Afinitor.

Vous subirez régulièrement des contrôles sanguins pendant le traitement par Afinitor. Ces contrôles servent à surveiller le nombre de cellules sanguines (globules blancs, globules rouges et plaquettes) dans votre organisme pour déterminer si Afinitor a des effets indésirables sur la formule sanguine. Ces prises de sang servent également à surveiller votre fonction rénale et hépatique ainsi que les taux sanguins de glucose et de cholestérol, car Afinitor peut aussi exercer une influence sur ces derniers.

Veuillez informer votre médecin ou votre pharmacien si

– vous souffrez d’une autre maladie

– vous êtes allergique

– vous prenez déjà d’autres médicaments ou utilisez déjà d’autres médicaments en usage externe (même en automédication!).

Étant donné qu’Afinitor peut exercer des effets indésirables tels que nausées, vomissements ou fatigue, ce médicament peut affecter les réactions, l’aptitude à la conduite et l’aptitude à utiliser des outils ou des machines.

Afinitor peut-il être pris pendant la grossesse ou l’allaitement ?

Afinitor peut nuire au fœtus et au nourrisson nourri au lait maternel.

Grossesse: Il est recommandé de ne pas utiliser Afinitor pendant la grossesse. Informez votre médecin si vous êtes enceinte ou si vous pensez l’être. Votre médecin discutera avec vous des risques que peut présenter la prise d’Afinitor pendant la grossesse. Il est recommandé aux femmes en âge de procréer qui reçoivent Afinitor d’utiliser une contraception très efficace (p.ex. préservatif, «pilule») pendant et jusqu’à 8 semaines après la fin du traitement. Demandez conseil à votre médecin avant de continuer la prise d’Afinitor si vous êtes enceinte ou si vous envisagez une grossesse. Les patients de sexe masculin prenant Afinitor ne doivent pas renoncer à tenter de concevoir des enfants.

Allaitement: Il est recommandé de ne pas allaiter votre enfant pendant la prise d’Afinitor et jusqu’à 2 semaines après la dernière dose. Si vous allaitez, veuillez en informer votre médecin.

Comment utiliser Afinitor ?

Veuillez observer scrupuleusement les instructions de votre médecin. Il/elle vous dira combien de comprimés d’Afinitor vous devez prendre. Ne dépassez pas le nombre de comprimés prescrits par votre médecin.

La dose habituelle est de 10 mg en une prise par jour.

Selon les besoins spécifiques de votre traitement, votre médecin peut vous prescrire une dose plus élevée ou plus faible. Celle-ci pourrait être réduite à 5 mg par jour si vous avez p.ex. des problèmes de foie. Votre médecin pourrait vous prescrire une dose plus faible ou vous demander d’interrompre la prise d’Afinitor pendant un certain temps si vous présentez certains effets indésirables d’Afinitor (p.ex. des problèmes pulmonaires ou respiratoires, des ulcérations dans la bouche).

Ne mettez pas fin à la prise d’Afinitor sans l’accord de votre médecin.

Avalez le(s) comprimé(s) entier(s) avec un grand verre d’eau. Les comprimés ne doivent être ni mâchés ni écrasés.

Afinitor doit être pris une fois par jour, soit toujours au cours des repas, soit toujours en dehors des repas. Il est important de prendre Afinitor tous les jours à la même heure pour maintenir un taux constant du médicament dans la circulation sanguine.

Ne buvez pas de jus de pamplemousse et ne consommez pas de pamplemousse pendant le traitement. Le taux d’Afinitor dans le sang pourrait s’en trouver augmenté (au point d’atteindre peut-être une valeur nocive).

Afinitor ne doit pas être utilisé chez l’enfant ou l’adolescent.

Contactez immédiatement votre médecin ou un hôpital si vous avez pris trop de comprimés d’Afinitor ou si une autre personne a pris accidentellement votre médicament. Montrez l’emballage d’Afinitor. Un traitement médical pourrait être nécessaire.

Si vous oubliez de prendre Afinitor, renoncez à prendre votre dose ce jour-là et prenez votre comprimé uniquement le lendemain à l’heure habituelle. Ne doublez pas la dose pour compenser la prise oubliée.

Ne changez pas de votre propre chef le dosage prescrit. Adressez-vous à votre médecin ou à votre pharmacien si vous estimez que l’efficacité du médicament est trop faible ou au contraire trop forte.

Quels effets secondaires Afinitor peut-il provoquer ?

Les effets secondaires sévères suivants peuvent se produire très fréquemment (concerne plus d’un utilisateur sur 10) lors de la prise d’Afinitor:

– problèmes pulmonaires ou respiratoires (p.ex. pneumonie, embolie pulmonaire ou syndrome de détresse respiratoire aiguë)

– infections

Prenez contact sans attendre avec votre médecin si vous ressentez l’un de ces effets indésirables.

Très fréquent (concerne plus d’un utilisateur sur 10):

– inflammation de la muqueuse buccale, y compris ulcérations buccales (stomatite)

– infections

– problèmes pulmonaires ou respiratoires (p.ex. pneumonie, embolie pulmonaire ou syndrome de détresse respiratoire aiguë)

– problèmes gastriques tels que nausées, vomissements, diarrhées

– perte d’appétit, modification du goût

– maux de tête

– toux

– saignement de nez (épistaxis)

– détresse respiratoire (dyspnée)

– éruption cutanée, démangeaisons

– sensation de faiblesse ou fatigue

– gonflement des bras, des mains, des pieds, des chevilles ou d’autres parties du corps (œdèmes)

– perte de poids

– diminution du taux d’hémoglobine (anémie)

– élévation du taux de sucre dans le sang

– élévation du taux de cholestérol

Fréquent (concerne 1 à 10 utilisateurs sur 100):

Diminution du nombre de globules blancs dans le sang, ce qui augmente le risque d’infections; diminution du nombre de cellules sanguines (thrombocytes) qui aident à la coagulation; élévation du taux de glucose sanguin (diabète); augmentation des taux de graisses dans le sang; diminution du taux d’ions ou de sels tels que le phosphate et le potassium; perte de liquide; insomnies; hypertension artérielle; gonflement d’une partie du bras ou du bras entier (y compris des doigts) ou d’une partie de la jambe ou de la jambe entière (y compris des orteils), sensation de lourdeur, mobilité réduite, gêne (signes possibles d’un lymphœdème); hémorragies (p.ex. au niveau de la paroi intestinale); sécheresse de la bouche; difficulté à avaler; maux de ventre; troubles digestifs; douleurs de la bouche; augmentation des taux des enzymes du foie dans le sang; augmentation des valeurs rénales (créatinine sanguine augmentée); sécheresse de la peau; maladies des ongles; acné; éruption cutanée et paumes des mains ou plantes des pieds douloureuses (syndrome main-pied); rougeur de la peau; douleurs articulaires; protéines dans l’urine; défaillance rénale (production d’urine très diminuée); règles irrégulières; fièvre; inflammation des muqueuses; gonflement des paupières.

Occasionnel (concerne 1 à 10 utilisateurs sur 1000):

Diminution des 3 lignées de cellules sanguines et diminution des précurseurs des globules rouges (pancytopénie; diminution du taux de globules rouges); perte du sens du goût; inflammation de la conjonctive; insuffisance cardiaque (les signes sont p.ex. une détresse respiratoire, des difficultés à respirer en position couchée, un gonflement des pieds et des jambes); obstruction de vaisseaux sanguins (veines) dans les jambes (thrombose veineuse profonde; les symptômes peuvent être un gonflement et/ou une douleur dans l’une de vos jambes, en général dans le mollet, une rougeur ou une peau chaude au niveau de la zone affectée); souffle court ou respiration accélérée (syndrome de détresse respiratoire aiguë); toux avec émission de sang; embolie pulmonaire (affection au cours de laquelle une ou plusieurs des artères des poumons sont obstruées; les symptômes possibles sont l’apparition soudaine d’une difficulté à respirer, de douleurs dans la poitrine ou d’une toux avec émission de sang); besoin plus fréquent d’uriner durant la journée; défaillance rénale aiguë; douleurs dans la région de la poitrine; problèmes de guérison des plaies; absence de menstruation (aménorrhée); gonflement des voies respiratoires ou de la langue, avec ou sans entrave à la respiration (angio-œdème); éruption cutanée, démangeaisons, urticaire, difficultés à respirer ou à déglutir, vertiges, signes d’une réaction allergique sévère (signes d’une réaction d’hypersensibilité).

La réactivation d’une hépatite B a été observée chez certains patients traités par Afinitor. Informez votre médecin si vous présentez des symptômes d’hépatite B pendant le traitement par Afinitor: les premiers symptômes ne sont parfois pas spécifiques et comprennent de la fièvre, une éruption cutanée, des douleurs et une inflammation articulaires. D’autres symptômes possibles sont de la fatigue, une perte d’appétit, des nausées, une jaunisse (coloration jaune de la peau et du blanc de l’œil) et des douleurs dans la partie supérieure droite de l’abdomen. Des selles claires ou une urine foncée peuvent également être les signes d’une hépatite.

Quelques patients sous traitement par Afinitor ont présenté une embolie pulmonaire. On parle d’embolie pulmonaire lorsqu’une ou plusieurs artères des poumons sont obstruées. Les symptômes peuvent être un essoufflement soudain, des douleurs thoraciques ou une toux avec crachat de sang. Informez sans tarder votre médecin si vous constatez l’un de ces symptômes chez vous pendant le traitement par Afinitor.

Chez les hommes, Afinitor pourrait diminuer la capacité de procréer.

Si vous ressentez des effets secondaires, si ceux-ci s’aggravent ou si vous remarquez des effets secondaires qui ne sont pas mentionnés dans cette notice, veuillez en informer votre médecin ou votre pharmacien.

À quoi faut-il encore faire attention ?

Ce médicament ne doit pas être utilisé au-delà de la date figurant après la mention «EXP» sur l’emballage.

Remarques concernant le stockage

Conserver le médicament dans l’emballage d’origine pour le protéger de la lumière et de l’humidité. Ne pas conserver au-dessus de 30 °C.

Le médicament doit être conservé hors de portée des enfants.

Remarques complémentaires

Pour de plus amples renseignements, consultez votre médecin ou votre pharmacien, qui disposent d’une information détaillée destinée aux professionnels.

Que contient Afinitor ?

Les comprimés sont blancs à jaunâtres, oblongs, à bords biseautés.

Chaque comprimé de 2,5 mg contient 2,5 mg d’évérolimus et porte la mention «LCL» gravée sur une face et «NVR» sur l’autre face.

Chaque comprimé de 5 mg contient 5 mg d’évérolimus et porte la mention «5» gravée sur une face et «NVR» sur l’autre face.

Chaque comprimé de 10 mg contient 10 mg d’évérolimus et porte la mention «UHE» gravée sur une face et «NVR» sur l’autre face.

Principes actifs

1 comprimé contient: 2,5 mg, 5 mg ou 10 mg de principe actif (évérolimus)

Excipients

Stéarate de magnésium, lactose, hypromellose, crospovidone, ainsi que l’antioxydant butylhydroxytoluène (E321).

Numéro d’autorisation

59174 (Swissmedic)

Où obtenez-vous Afinitor ? Quels sont les emballages à disposition sur le marché ?

En pharmacie, seulement sur ordonnance médicale non renouvelable.

Comprimés à 2,5 mg: 30

Comprimés à 5 mg: 30

Comprimés à 10 mg: 30

Titulaire de l’autorisation

Novartis Pharma Schweiz AG, Risch; Domicile: 6343 Rotkreuz

Cette notice d’emballage a été vérifiée pour la dernière fois en août 2021 par l’autorité de contrôle des médicaments (Swissmedic).

Source : Swissmedicinfo.ch
Remarques :
– L’équipe de Creapharma.ch a copié à la main le contenu de Swissmedicinfo le 30.09.2021, attention il ne s’agit pas de la date de mise à jour de la notice du médicament, la date de dernière mise à jour de la notice du médicament est mentionnée dans le paragraphe en gras juste ci-dessus.
– Comme information interne à Creapharma.ch, il s’agit de la 2ème mise à jour de cette page depuis le lancement début 2021 de cette rubrique. 
Mise à jour 1 (août 2021). 
– Swissmedicinfo informe via son site Internet les médicaments mis à jour (via rubrique “Textes modifiés”). Creapharma.ch s’engage dans un délai maximum de 30 jours à mettre à jour chaque page médicament provenant de Swissmedicinfo (rubrique Informations destinées aux patients). Cela signifie que pendant quelques jours cette page ne puisse pas être 100% mise à jour. Pour une information toujours mise à jour (actuelle), consultez directement le site 
Swissmedicinfo.

Avez-vous trouvé cet article utile ou avez-vous noté une faute ?

Lire aussi :


Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 30.09.2021
Publicité