Anastrozole

L’anastrozole appartient à la classe des inhibiteurs de l’aromatase. Ce médicament est notamment indiqué dans le traitement du cancer du sein après chirurgie. L’anastrozole est une molécule d’haute efficacité qui agit comme inhibiteur sélectif d’un cytochrome (CYP191A), appelé aussi aromatase. Cette dernière joue un rôle important dans la biosynthèse d’œstrogènes à partir des androgènes. Chez les femmes après la ménopause l’aromatase est principalement responsable de la production d’œstrogènes à partir des androgènes dans les tissus périphériques.

Noms de la molécule :
Anastrozole (c’est aussi le nom DCI et nom en anglais), Anastrozolum PhEur

Formule de la molécule :
C17H19N5

Temps de demi-vie et élimination :
L’anastrozole a un temps de demi-vie de 50 h (ce qui est un temps ttrès élevé, en comparaison avec d’autres molécules). L’élimination est principalement hépatique. Il n’y a pas de métabolite actif de l’anastrozole.

Effets :
L’anastrozole agit comme inhibiteur sélectif d’un cytochrome (CYP191A), appelé aussi aromatase. Cette dernière joue un rôle important dans la biosynthèse d’œstrogènes à partir des androgènes.

Indications :
– Adjuvant lors de thérapie hormonale après une chirurgie lors de cancer du sein avec présence prouvée de récepteurs aux œstrogènes (RO)
Remarques :
– En l’absence de RO, une thérapie à base d’anastrozole est inutile.
– Pour les femmes après la ménopause avec un risque élevé a modéré de récidive (de cancer du sein) une thérapie avec un inhibiteur de l’aromatase est conseillée pendant 5 ans. Une thérapie à plus long terme doit être décidée en accord avec le médecin et la patiente en fonction de différents facteurs (ex. âge, degré de risque de récidive).
– En cas de métastases chez les femmes, avec métastases après la ménopause provoqués par un cancer du sein avec des RO. Ces femmes peuvent être traitées avec des inhibiteurs de l’aromatase en première attention, si par le passé elles n’ont pas été traitées par une thérapie hormonale (endocrine) ou par le tamoxifène.
Prophylaxie (prévention) du risque de cancer du sein chez des femmes à haut risque (une étude contre placebo a montré sur une thérapie à 5 ans d’anastrozole une réduction du risque de cancer du sein de 50%1).

cancer du sein résumé

Effets secondaires :
Les principaux effets secondaires liés à l’anastrozole sont notamment en lien avec une carence en œstrogènes pouvant mener à : bouffées de chaleur et forte transpiration (effet secondaire très fréquent), variations de l’humeur ou fatigue (parfois très intense). D’autres effets secondaires en lien avec la diminution d’œstrogènes sont : sécheresse de la muqueuse vaginale, réduction de la densité osseuse avec risque de fractures (notamment de la colonne vertébrale).
Des effets de type gastro-intestinal peuvent aussi apparaître de façon fréquente comme : nausées ou vomissements, manque d’appétit, maux de ventre, diarrhée, constipation.
Des douleurs musculaires et articulaires peuvent aussi survenir de façon significative.
Une faiblesse et une somnolence peuvent survenir pendant le traitement par ce médicament. Il est donc recommandé d’être prudent lors de la conduite et du maniement de machines.
Pour la liste complète des effets secondaires, veuillez lire la notice d’emballage et demandez conseil à un spécialiste.

Contre-indications :
Grossesse, allaitement, hypersensibilité (allergie) à ce médicament.

Pour la liste complète des contre-indications, veuillez lire la notice d’emballage et demandez conseil à un spécialiste.

Interactions :
Les œstrogènes et les androgènes peuvent annuler les effets de l’anastrozole et ne doivent pas être administrés en même temps.

Pour la liste complète des interactions, veuillez lire la notice d’emballage et demandez conseil à un spécialiste.

Forme galénique :
Ce médicament est vendu sous forme de comprimés (filmés) de 1 mg.

Posologie :
La posologie habituelle pour un adulte est de 1 mg d’anastrozole par 24h. La prise est orale (en comprimé de 1 mg). Comme adjuvant à un cancer du sein après chirurgie la prise quotidienne du médicament s’effectue en général sur une durée de 5 ans.
Il est conseillé de prendre ce médicament en dehors des repas. Prenez le comprimé entier, avec un verre d’eau, toujours à la même heure.

Médicaments vendus en Suisse (mise à jour : septembre 2020) :
Original :
Arimidex®
Génériques :
Anastrozole Devatis®
Anastrozol Helvepharm®
Anastrozol Orion®
Anastrozole Sandoz®
Anastrozol-Teva comprimés pelliculés®

Remarques :
– En Suisse, l’anastrozole (nom de marque Arimidex® développé par le laboratoire pharmaceutique britannique AstraZeneca, il existe désormais des génériques) a été mis sur le marché pour la première fois en 1996. Aux Etats-Unis, il a été mis sur le marché en 1995 suite à une autorisation de la FDA (l’agence américaine de régulation des médicaments).
– A la différence du tamoxifène, les inhibiteurs de l’aromatase ne sont pas indiqués chez les femmes avant la ménopause.
– Une prise à long terme (plus de 5 ans) doit être bien discutée avec un médecin, car à long terme ce médicament fragilise les os avec un risque accru du nombre de fractures (lire aussi ci-dessus sous Effets secondaires). Pour les femmes à risque de fractures, le tamoxifène peut être une alternative intéressante (lire ci-dessous).
Alternatives :
– Il existe d’autres inhibiteurs de l’aromatase comme l’exémestane et le létrozole. Ces deux médicaments, tout comme l’anastrozole, sont bien documentés scientifiquement avec beaucoup d’études publiées.
– En fonction de la situation clinique, le tamoxifène peut être une alternative à un inhibiteur de l’aromatase.
– Lors d’un cancer du sein en phase avancée, le fulvestrant (un antagoniste des RO) ou le palbociclib peuvent être pris en considération.

Doping
L’anastrozole peut être utilisé à mauvais escient comme agent dopant et pour la musculation. Il est actuellement interdit pendant et en dehors des compétitions sportives2).

Sources & Références : 
Sources : 
Pharmawiki.ch, Compendium.ch.
Références et littérature :
“100 wichtige Medikamente” – Infomed (2020).

Rédaction : 
Xavier Gruffat (Pharmacien)

Dernière mise à jour : 
10.09.2020

Crédits photos :
Fotolia.com/Adobe Stock

Avez-vous trouvé cet article utile ou avez-vous noté une faute ?

Notes de bas de page et références :

  1. “100 wichtige Medikamente” – Infomed (2020)
  2. Pharmawiki.ch, site accédé le 7 septembre 2020, le lien marchaint à cette date
Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 09.10.2020