Publicité

Algifor® Dolo Duo

Information destinée aux patients en Suisse

Qu’est-ce que l’Algifor Dolo Duo, comprimés filmés et quand doit-il être utilisé ?

Algifor Dolo Duo contient du paracétamol et de l’ibuprofène. Le paracétamol empêche les messages de la douleur de parvenir au cerveau. L’ibuprofène appartient à un groupe de médicaments appelés anti-inflammatoires non stéroïdiens (ou AINS). Il soulage la douleur et réduit l’inflammation (gonflement, rougeur ou endolorissement).

Algifor Dolo Duo est utilisé pour le traitement symptomatique à court terme de la douleur légère à modérée.

Si vous avez des questions sur ce médicament, interrogez votre médecin ou votre pharmacien. Adressez-vous à votre médecin si vous ne ressentez aucune amélioration ou si vous vous sentez même moins bien après 3 jours.

Quand Algifor Dolo Duo, comprimés filmés ne doit-il pas être pris ?

– Si vous êtes allergique aux principes actifs ou à l’un des autres composants de ce médicament;

– si vous avez des antécédents de perforation ou de saignement gastro-intestinal lié à un traitement antérieur par AINS;

– en cas de maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (maladie de Crohn, colite ulcéreuse);

– si vous avez un ulcère peptique (c.-à-d. un ulcère gastrique ou duodénal) ou un saignement actif, ou des antécédents d’ulcères peptiques ou de saignements récurrents (au moins deux épisodes distincts d’ulcération ou de saignement confirmé);

– si vous buvez régulièrement de grandes quantités d’alcool;

– si vous présentez une insuffisance cardiaque, une insuffisance hépatique ou une insuffisance rénale sévère;

– si vous présentez une hémorragie cérébrovasculaire ou d’autres saignements actifs;

– si vous présentez des perturbations de la formation du sang;

– si vous présentez une réaction allergique à l’un des composants de ce médicament ou si vous avez déjà présenté une réaction cutanée de type allergique ou une détresse respiratoire après la prise d’acide acétylsalicylique ou d’autres analgésiques ou anti-inflammatoires appelés médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens;

– si vous êtes enceinte ou allaitez (voir également la rubrique «Algifor Dolo Duo peut-il être pris pendant la grossesse ou l’allaitement ?»);

– en cas de traitement de douleurs survenant après une opération pour un pontage coronarien (ou l’utilisation d’une machine cœur-poumons);

– si vous avez moins de 18 ans.

Quelles sont les précautions à observer lors de la prise d’Algifor Dolo Duo, comprimés filmés ?

Le traitement par Algifor Dolo Duo peut entraîner des ulcères des muqueuses, de rares saignements ou exceptionnellement des perforations du tractus gastro-intestinal supérieur (perforations de l’estomac ou de l’intestin). Ces complications peuvent survenir à tout moment au cours du traitement, sans symptômes annonciateurs. Afin de réduire ce risque, il convient d’utiliser la dose efficace la plus faible, pendant une durée de traitement aussi courte que possible. Prévenez votre médecin si vous souffrez de maux d’estomac dont vous soupçonnez qu’ils pourraient être liés à la prise de ce médicament.

Certains analgésiques à effet analogue, appelés inhibiteurs de la COX-2, peuvent être associés à une légère augmentation du risque de crise cardiaque ou d’accident vasculaire cérébral (AVC), en particulier lors de l’utilisation de fortes doses et/ou lors d’un traitement sur une longue période. On ne sait pas si une telle augmentation de ce risque s’applique également à Algifor Dolo Duo. Ne dépassez pas la dose et la durée de traitement recommandées.

Les patients âgés peuvent réagir de façon plus sensible au médicament que les jeunes adultes. Il est particulièrement important que les patients âgés informent immédiatement leur médecin de la survenue de tout effet secondaire éventuel.

Lors des situations suivantes, vous ne devez prendre Algifor Dolo Duo que sur prescription médicale et sous surveillance du médecin:

– Si vous avez des problèmes cardiaques, comme une insuffisance cardiaque ou une angine de poitrine (douleur thoracique) ou si vous avez eu une crise cardiaque, une opération de pontage, une maladie artérielle occlusive périphérique (mauvaise circulation dans les jambes ou les pieds due à un rétrécissement ou une obstruction des artères) ou un type quelconque d’AVC (y compris «mini-AVC» ou trouble passager de l’irrigation sanguine du cerveau [«accident ischémique transitoire», AIT]);

– si vous avez une pression artérielle élevée, un diabète, un taux de cholestérol élevé ou des antécédents familiaux de maladie cardiaque ou d’AVC, ou si vous fumez;

– si vous recevez actuellement un traitement médical pour une maladie grave;

– si vous avez une maladie du foie, une hépatite, une maladie rénale ou des difficultés à uriner;

– si vous prenez des médicaments contre l’hypertension (p.ex. diurétiques, inhibiteurs de l’enzyme de conversion de l’angiotensine [ECA]) ou en cas de fortes pertes de liquide, p.ex. transpiration intense; la prise d’Algifor Dolo Duo peut gêner le fonctionnement de vos reins et entraîner une augmentation de votre pression artérielle et/ou des accumulations de liquide (œdèmes);

– si vous prenez des drogues ou consommez beaucoup d’alcool;

– si vous êtes enceinte ou planifiez une grossesse;

– si vous allaitez ou comptez allaiter;

– si vous avez actuellement une infection;

– si vous devez subir une intervention chirurgicale;

– si vous prenez des anti-inflammatoires ou d’autres analgésiques (p.ex. acide acétylsalicylique, aspirine);

– si vous prenez des médicaments fluidifiant le sang (anticoagulants) ou souffrez de troubles de la coagulation;

– si vous avez ou avez eu d’autres problèmes de santé, par exemple:

– brûlures d’estomac, troubles digestifs, ulcère gastrique (de l’estomac) ou duodénal (du duodénum), ou tout autre problème à l’estomac;

– présence de sang dans les vomissements ou dans les selles;

– réactions cutanées sévères, comme une dermatite exfoliative, une nécrolyse épidermique toxique ou un syndrome de Stevens-Johnson;

– asthme;

– problèmes de vue;

– gonflement des chevilles ou des pieds;

– diarrhée;

– troubles de l’alimentation tels qu’anorexie, boulimie et très fort amaigrissement, ainsi qu’en cas de dénutrition chronique;

– troubles génétiques ou acquis de certaines enzymes, se manifestant par des complications neurologiques ou des problèmes de peau, ou parfois les deux, p.ex. porphyrie;

– varicelle;

– maladies auto-immunes, telles que lupus érythémateux ou autres affections du tissu conjonctif.

Algifor Dolo Duo contient du lactose (sous forme monohydratée).

Si votre médecin vous a informé(e) d’une intolérance à certains sucres, contactez-le avant de prendre Algifor Dolo Duo.

Ce médicament contient moins de 1 mmol (23 mg) de sodium par comprimé pelliculé, c.-à-d. qu’il est essentiellement «sans sodium».

Dans le but de se prémunir contre le risque de surdosage:

– veuillez vérifier que les autres médicaments que vous prenez ne contiennent pas de paracétamol ou d’autres analgésiques du groupe des AINS;

– respectez les doses maximales recommandées.

Ne consommez pas de boissons alcoolisées pendant que vous prenez ce médicament. L’association d’alcool et d’Algifor Dolo Duo peut endommager le foie.

Ce médicament appartient à un groupe de médicaments (AINS) pouvant compromettre la fertilité chez les femmes. Cet effet disparaît à l’arrêt de la prise du médicament.

Algifor Dolo Duo peut affecter les réactions, l’aptitude à conduire et la capacité à utiliser des outils ou des machines!

L’utilisation prolongée d’analgésiques peut causer des maux de tête qui ne doivent pas être traités en augmentant la dose du médicament.

La prise de ce médicament peut interférer avec les résultats du dosage de l’acide 5-hydroxyindolacétique (5HIAA) dans les urines et entraîner des résultats faux positifs. Pour éviter de fausser les résultats, vous ne devez pas prendre ce médicament ou d’autres médicaments contenant du paracétamol pendant les heures qui précèdent et durant le prélèvement de l’échantillon d’urine.

Enfants et adolescents

Ce médicament ne doit pas être utilisé chez l’enfant et l’adolescent de moins de 18 ans.

Prise d’Algifor Dolo Duo avec d’autres médicaments

Algifor Dolo Duo peut influencer le mode d’action d’autres médicaments ou être influencé par ces derniers, p. ex.:

– les médicaments anticoagulants (c.-à-d. les médicaments fluidifiant le sang/prévenant les caillots, p.ex. aspirine/acide acétylsalicylique, warfarine, ticlopidine);

– les médicaments réduisant une tension artérielle élevée (inhibiteurs de l’ECA tels que le captopril, bêta-bloquants tels que les médicaments à base d’aténolol, antagonistes des récepteurs de l’angiotensine II tels que le losartan);

– les médicaments utilisés pour le traitement de l’épilepsie ou des crises convulsives;

– le chloramphénicol, un antibiotique utilisé pour traiter les infections des oreilles et des yeux;

– le probénécide, un médicament utilisé pour traiter la goutte;

– la zidovudine, un médicament utilisé pour traiter le VIH (le virus causant le SIDA, le syndrome d’immunodéficience acquise);

– les médicaments utilisés pour traiter la tuberculose, tels que l’isoniazide;

– les salicylates ou d’autres AINS;

– les diurétiques, utilisés pour favoriser la vidange de la vessie;

– le lithium, un médicament utilisé pour traiter certaines formes de dépression;

– le méthotrexate, un médicament utilisé pour traiter l’arthrite et certains types de cancer;

– les corticostéroïdes, comme la prednisone et la cortisone;

– le métoclopramide (un médicament utilisé contre les nausées et les vomissements);

– la propanthéline (un médicament utilisé pour bloquer la sécrétion d’acide gastrique);

– les antidépresseurs ayant des propriétés anticholinergiques;

– les analgésiques opioïdes;

– la cholestyramine, un médicament utilisé pour réduire un taux élevé de lipides dans le sang;

– le tacrolimus ou la ciclosporine, des médicaments immunosuppresseurs utilisés après une greffe d’organe;

– les sulfonylurées, des médicaments utilisés pour traiter le diabète

– certains antibiotiques (comme les antibiotiques du groupe des quinolones ou le cotrimoxazole);

– les glycosides cardiaques, des médicaments servant à renforcer le cœur en cas d’insuffisance cardiaque.

Veuillez informer votre médecin, votre pharmacien ou votre droguiste si vous souffrez d’une autre maladie, vous êtes allergique ou vous prenez déjà d’autres médicaments ou utilisez déjà d’autres médicaments en usage externe (même en automédication!).

Algifor Dolo Duo, comprimés filmés peut-il être pris pendant la grossesse ou l’allaitement ?

Si vous êtes enceinte ou si vous allaitez, si vous pensez être enceinte ou planifiez une grossesse, demandez conseil à votre médecin ou votre pharmacien avant de prendre ce médicament.

Ne prenez pas ce médicament au cours des trois derniers mois de la grossesse. Au cours des 6 premiers mois de la grossesse, ce médicament doit être pris avec une prudence particulière. Vous devez utiliser la dose la plus faible nécessaire au soulagement de votre douleur, pour une durée aussi courte que possible. Contactez votre médecin ou votre sage-femme si la douleur n’est pas réduite ou si vous devez prendre ce médicament plus souvent.

La prise de ce médicament peut compromettre la fertilité féminine et est déconseillée chez les femmes essayant de concevoir un enfant.

Algifor Dolo Duo ne doit pas être pris pendant l’allaitement, sauf autorisation expresse de votre médecin.

Comment utiliser Algifor Dolo Duo, comprimés filmés ?

Veillez à toujours prendre ce médicament en suivant exactement les indications de votre médecin ou de votre pharmacien. Demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien en cas de doute. Ne prenez pas ce médicament pendant plus de 3 jours sans consulter votre médecin ou votre pharmacien.

La dose recommandée est de:

Adultes:

La posologie habituelle est d’un comprimé (500 mg de paracétamol et 150 mg d’ibuprofène) à deux comprimés (1000 mg de paracétamol et 300 mg d’ibuprofène) toutes les six heures, en fonction des besoins, sans dépasser six comprimés par période de 24 heures.

Prenez les comprimés filmés d’Algifor Dolo Duo avec un grand verre d’eau. Le sillon de sécabilité sert uniquement à briser aisément les comprimés pour en faciliter l’ingestion et non à les diviser en doses égales.

Prenez la dose minimale efficace nécessaire au soulagement des symptômes, pour la durée la plus courte que possible. Consultez votre médecin si les symptômes persistent ou s’aggravent, ou si une utilisation du médicament de plus de 3 jours est requise.

Utilisation chez les enfants et les adolescents de moins de 18 ans

Algifor Dolo Duo ne doit pas être utilisé chez l’enfant et l’adolescent de moins de 18 ans.

Si vous avez pris plus d’Algifor Dolo Duo que vous n’auriez dû

Si vous avez pris trop d’Algifor Dolo Duo, informez immédiatement un médecin, même si vous vous sentez bien. Une dose excessive de paracétamol peut provoquer une atteinte grave au foie différée. Faites-le même si vous ne présentez pas de signes d’inconfort ou d’empoisonnement. Vous pourriez avoir besoin d’une assistance médicale d’urgence.

Si vous avez pris plus d’Algifor Dolo Duo que vous n’auriez dû ou si des enfants ont pris ce médicament accidentellement, contactez toujours un médecin ou l’hôpital le plus proche afin d’obtenir un avis sur le risque et des conseils sur les mesures à prendre.

Les éventuels symptômes peuvent inclure nausées, maux de ventre, vomissements (pouvant contenir des traces de sang), maux de tête, bourdonnements d’oreilles, confusion et mouvements instables des yeux. À fortes doses, les symptômes suivants ont été signalés: étourdissements, douleur dans la poitrine, palpitations, perte de conscience, convulsions (principalement chez les enfants), faiblesse et vertiges, sang dans les urines, sensation de froid et problèmes respiratoires.

Veuillez-vous conformer au dosage figurant sur la notice d’emballage ou prescrit par votre médecin. Si vous estimez que l’efficacité du médicament est trop faible ou au contraire trop forte, veuillez-vous adresser à votre médecin, à votre pharmacien ou à votre droguiste.

Quels effets secondaires Algifor Dolo Duo, comprimés filmés peut-il provoquer ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets secondaires, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tous les patients.

Si l’un de ces effets secondaires graves survient, arrêtez de prendre Algifor Dolo Duo, avertissez immédiatement votre médecin ou rendez-vous au service des urgences de l’hôpital le plus proche.

Fréquent (concerne 1 à 10 utilisateurs sur 100)

– Vomissements de sang ou d’une matière semblable à du marc de café;

– présence de sang dans les selles, selles noires et collantes ou diarrhée sanguinolente;

– gonflement du visage, des lèvres ou de la langue pouvant entraver la déglutition ou la respiration.

Très rare (concerne moins d’un utilisateur sur 10 000)

– Asthme, respiration sifflante, essoufflement;

– démangeaisons soudaines ou intenses, éruption cutanée, urticaire;

– éruption cutanée sévère accompagnée de cloques et de saignements au niveau des lèvres, des yeux, de la bouche, du nez et des organes génitaux (syndrome de Stevens-Johnson). Des réactions cutanées graves ont été rapportées dans de très rares cas;

– aggravation d’infections cutanées graves préexistantes (vous pouvez remarquer une éruption cutanée, des cloques et un changement de couleur de la peau, une fièvre, des étourdissements, une diarrhée et des nausées) ou aggravation d’autres infections telles que la varicelle ou le zona, ou encore infections sévères avec destruction (nécrose) de la peau, du tissu sous-cutané et des muscles, formation de cloques et décollement de la peau;

– fièvre, sensation générale de malaise, nausées, maux de ventre, maux de tête et raideur de la nuque.

Les autres effets secondaires possibles sont les suivants:

Fréquent (concerne 1 à 10 utilisateurs sur 100)

– Nausées ou vomissements;

– perte d’appétit;

– brûlures d’estomac ou douleurs dans la partie supérieure de l’abdomen;

– crampes, flatulences, constipation ou diarrhée, légère perte de sang gastro-intestinale;

– éruption cutanée, démangeaisons de la peau;

– maux de tête;

– vertiges;

– nervosité;

– tintement ou bourdonnement d’oreilles;

– prise de poids inhabituelle, gonflement et rétention de liquide, gonflement des chevilles ou des jambes (œdème).

Occasionnel (concerne 1 à 10 utilisateurs sur 1000)

– Diminution du nombre de globules rouges, saignements de nez et menstruations (règles) plus abondantes;

– réactions allergiques – éruption cutanée, fatigue, douleurs articulaires (p.ex. maladie sérique, lupus érythémateux, vascularite sous forme de purpura de Schönlein-Henoch, angio-œdème);

– augmentation du tissu mammaire chez les hommes;

– taux faible de glucose dans le sang;

– somnolence;

– perturbations de l’humeur, p.ex. dépression, confusion et nervosité;

– problèmes oculaires, tels que vision trouble (réversible), yeux rouges et enflammés, démangeaisons;

– mucus épaissi;

– douleurs importantes ou sensibilité au niveau de l’abdomen, ulcère peptique/gastro-intestinal;

– inflammation des intestins et aggravation d’inflammations du côlon (colite) et du tractus digestif (maladie de Crohn) ainsi que complications en cas de diverticules du côlon (perforation ou fistule);

– incapacité à vider complètement la vessie (rétention urinaire);

– anomalies des résultats des analyses biologiques (sang et enzymes hépatiques et rénales).

Rare (concerne 1 à 10 utilisateurs sur 10 000)

– Picotements au niveau des mains et des pieds;

– rêves anormaux, vision de choses inexistantes (hallucinations);

– atteinte du tissu rénal (surtout en cas d’utilisation à long terme);

– taux élevé d’acide urique dans le sang (hyperuricémie).

Très rare (concerne moins d’un utilisateur sur 10 000)

– Taux faible de potassium – faiblesse, fatigue, crampes musculaires (hypokaliémie);

– signes d’anémie tels que fatigue, maux de tête, essoufflement et pâleur;

– tendance à saigner ou à faire des hématomes («bleus») plus facilement que d’habitude, taches rougeâtres ou violacées sous la peau;

– maux de tête sévères ou persistants;

– tête qui tourne (vertiges);

– battements cardiaques accélérés ou irréguliers, également appelés palpitations;

– élévation de la tension artérielle et éventuellement problèmes cardiaques;

– inflammation de l’œsophage;

– coloration jaune de la peau et/ou des yeux, également appelée jaunisse;

– atteinte hépatique (particulièrement en cas d’utilisation à long terme);

– perte de cheveux;

– transpiration accrue;

– signes d’infections fréquentes ou préoccupantes, comme fièvre, frissons intenses, maux de gorge ou ulcérations de la bouche.

Fréquence inconnue (ne peut être estimée sur la base des données disponibles):

– Une réaction cutanée sévère appelée syndrome d’hypersensibilité médicamenteuse (en anglais: DRESS syndrome) peut survenir. Les symptômes du syndrome d’hypersensibilité médicamenteuse sont notamment: éruption cutanée, fièvre, gonflement des ganglions lymphatiques et augmentation des éosinophiles (un type de globules blancs).

Si vous remarquez des effets secondaires, veuillez en informer votre médecin, votre pharmacien ou votre droguiste. Ceci vaut en particulier pour les effets secondaires non mentionnés dans cette notice d’emballage.

À quoi faut-il encore faire attention ?

Ce médicament ne doit pas être utilisé au-delà de la date figurant après la mention« EXP« sur le récipient.

Remarques concernant le stockage

Ne pas conserver au-dessus de 30 °C.

Conserver le récipient dans son emballage blister d’origine pour le protéger de la lumière.

Conserver hors de la portée des enfants. Pour de plus amples renseignements, consultez votre médecin, votre pharmacien ou votre droguiste, qui disposent d’une information détaillée destinée aux professionnels.

Que contient Algifor Dolo Duo, comprimés filmés ?

Principes actifs

Les principes actifs sont le paracétamol et l’ibuprofène.

1 comprimé contient 500 mg de paracétamol et 150 mg d’ibuprofène.

Excipients

Amidon de maïs, amidon prégélatinisé (maïs), cellulose microcristalline, croscarmellose sodique, stéarate de magnésium, talc, hypromellose (E464), lactose monohydraté, dioxyde de titane (E171), macrogol 4000 et citrate de sodium (E331).

Numéro d’autorisation

67737 (Swissmedic)

Où obtenez-vous Algifor Dolo Duo, comprimés filmés ? Quels sont les emballages à disposition sur le marché ?

En pharmacie et en droguerie, sans ordonnance médicale. Emballages de 20 comprimés filmés (D)

Titulaire de l’autorisation

Verfora SA, CH-1752 Villars-sur-Glâne

Cette notice d’emballage a été vérifiée pour la dernière fois en septembre 2020 par l’autorité de contrôle des médicaments (Swissmedic).

Source : Swissmedicinfo.ch
Remarques :
– L’équipe de Creapharma.ch a copié à la main le contenu de Swissmedicinfo le 29.04.2021, attention il ne s’agit pas de la date de mise à jour de la notice du médicament, la date de dernière mise à jour de la notice du médicament est mentionnée dans le paragraphe en gras juste ci-dessus.
– Comme information interne à Creapharma.ch, il s’agit de la 1ère mise à jour de cette page depuis le lancement début 2021 de cette rubrique.
– Swissmedicinfo informe via son site Internet les médicaments mis à jour (via rubrique “Textes modifiés”). Creapharma.ch s’engage dans un délai maximum de 30 jours à mettre à jour chaque page médicament provenant de Swissmedicinfo (rubrique Informations destinées aux patients). Cela signifie que pendant quelques jours cette page ne puisse pas être 100% mise à jour. Pour une information toujours mise à jour (actuelle), consultez directement le site 
Swissmedicinfo.

Avez-vous trouvé cet article utile ou avez-vous noté une faute ?

Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 29.04.2021

Publicité