Publicité

Conbriza®

Information destinée aux patients en Suisse

Qu’est-ce que Conbriza et quand doit-il être utilisé ?

Selon prescription du médecin.

Conbriza est un médicament appartenant à une famille de médicaments non hormonaux appelés Modulateurs Sélectifs des Récepteurs aux Estrogènes (SERM). Il est utilisé pour le traitement et la prévention de l’ostéoporose chez les femmes ménopausées. Conbriza agit en ralentissant ou en empêchant la perte de densité osseuse chez ces femmes.

Conbriza doit être utilisé exclusivement par des femmes qui ont eu leurs dernières règles au moins 12 mois auparavant ou qui ont subi une ablation chirurgicale des ovaires.

Quand Conbriza ne doit-il pas être pris/utilisé ?

– Si vous avez ou avez eu par le passé un caillot sanguin (également dans les jambes, les poumons ou les yeux). La prise de Conbriza peut augmenter le risque de caillots sanguins. Même s’ils sont très rares, ces caillots peuvent entraîner des problèmes médicaux graves, un handicap ou la mort. Parlez-en avec votre médecin pour déterminer si vous avez un risque élevé de caillots sanguins.

– Si vous n’êtes pas encore ménopausée, c’est-à-dire que vos dernières règles remontent à moins de 12 mois.

– Si vous êtes enceinte. Conbriza peut nuire à votre bébé s’il est pris pendant la grossesse.

– Si vous allaitez. On ignore si Conbriza passe dans le lait maternel et quel effet cela pourrait avoir sur le nourrisson.

– Si vous avez eu des saignements vaginaux non expliqués.

– Si vous êtes allergique (hypersensible) au bazédoxifène ou à l’un des autres composants contenus dans Conbriza.

Conbriza ne convient pas à une utilisation chez les hommes.

Quelles sont les précautions à observer lors de la prise/de l’utilisation de Conbriza ?

Les points ci-dessous sont des raisons pour lesquelles ce médicament ne convient peut-être pas à votre cas. Si l’un de ces points vous concerne, parlez-en à votre médecin avant de prendre le médicament.

– Si vous êtes immobilisée pour un certain temps, par ex. si vous êtes en fauteuil roulant, si vous devez garder une position assise pendant une période prolongée ou si vous êtes alitée du fait d’une opération ou d’une maladie. Si vous effectuez de longs voyages, vous devez marcher ou faire bouger vos jambes et pieds à intervalles réguliers. Si vous devez rester immobilisée pendant une période prolongée ou si vous devez subir une intervention chirurgicale programmée, il est important que vous en parliez à votre médecin pour savoir comment réduire le risque de caillots sanguins. Conbriza devra éventuellement être interrompu temporairement.

– Si dans le passé, vous avez eu des taux extrêmement élevés de triglycérides (un type de graisse dans le sang), parlez-en à votre médecin avant de prendre Conbriza.

– Si vous souffrez d’un cancer du sein, car l’expérience de l’utilisation de Conbriza chez les femmes atteintes de cette maladie est insuffisante.

– Si vous présentez un trouble de la fonction hépatique ou rénale, vous devez en parler à votre médecin avant de prendre Conbriza.

Rien n’indique à ce jour que l’aptitude à conduire et la capacité à utiliser des outils ou des machines soient affectées par la prise de Conbriza. Cependant, la prise de Conbriza pouvant entraîner des troubles de la vision tels que des troubles de l’acuité, une vision floue, la perception de phénomènes lumineux tels que des éclairs, des étincelles ou des scintillements, une perte du champ visuel ainsi qu’une fermeture spasmodique des paupières, vous devez éviter de reprendre le volant ou de recommencer à utiliser des machines jusqu’à disparition de ces troubles visuels ou tant qu’un avis médical favorable n’a pas été rendu.

Conbriza contient du lactose (glucide présent dans le lait) (voir «Que contient Conbriza ?»). Si vous savez que vous présentez une intolérance à certains sucres, parlez-en à votre médecin avant de prendre Conbriza.

Ce médicament contient moins de 1 mmol (23 mg) de sodium par comprimé, c.-à-d. qu’il est essentiellement «sans sodium».

Veuillez informer votre médecin ou votre pharmacien si

– vous souffrez d’une autre maladie,

– vous êtes allergique,

– vous prenez déjà d’autres médicaments ou utilisez déjà d’autres médicaments en usage externe (même en automédication!)!

Conbriza peut-il être pris/utilisé pendant la grossesse ou l’allaitement ?

Conbriza ne doit pas être utilisé par des femmes encore en âge de procréer.

Conbriza peut provoquer des dommages à l’enfant à naître. Si vous êtes enceinte ou pourriez le devenir, vous ne devez en aucun cas prendre Conbriza.

Ne prenez pas Conbriza si vous allaitez, car il pourrait être excrété dans le lait maternel.

Comment utiliser Conbriza ?

Prenez toujours Conbriza exactement comme prescrit par votre médecin. En cas de doute, consultez votre médecin ou votre pharmacien. Vous devez continuer à prendre ce médicament aussi longtemps que votre médecin estime qu’il est nécessaire. Pour pouvoir traiter ou prévenir l’ostéoporose, Conbriza doit être pris régulièrement.

– La posologie habituelle est d’un comprimé de Conbriza par jour. La prise de plus d’un comprimé pelliculé par jour n’est pas plus efficace et peut entraîner des risques supplémentaires.

– Vous pouvez prendre le comprimé à n’importe quelle heure de la journée, pendant ou en dehors des repas.

– Prenez Conbriza à peu près à la même heure chaque jour. Ceci vous aidera à ne pas oublier de prendre régulièrement Conbriza.

– Votre médecin peut vous recommander de prendre un complément de calcium et/ou de vitamine D.

– Si vous prenez un complément de calcium et/ou de vitamine D, il peut être pris en même temps que Conbriza.

Si vous avez pris plus de Conbriza que vous n’auriez dû, informez-en votre médecin ou votre pharmacien.

Si vous avez oublié de prendre une dose, prenez-la dès que vous vous en rendez compte. Cependant, s’il est bientôt l’heure de la dose suivante, sautez la dose oubliée et prenez la dose suivante à l’heure habituelle. Ne prenez pas de dose double pour compenser la dose que vous avez oublié de prendre.

Si vous désirez interrompre la prise de Conbriza, vous devez d’abord en parler à votre médecin.

Ne changez pas de votre propre chef le dosage prescrit. Adressez-vous à votre médecin ou à votre pharmacien si vous estimez que l’efficacité du médicament est trop faible ou au contraire trop forte.

Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ce médicament, consultez votre médecin ou votre pharmacien.

Quels effets secondaires Conbriza peut-il provoquer ?

Très fréquent (concerne plus d’un utilisateur sur 10)

– constipation

– bouffées de chaleur

– crampes musculaires (par ex. crampes au mollet)

– gonflement des pieds, des jambes ou des mains (œdèmes)

Fréquent (concerne 1 à 10 utilisateurs sur 100)

– réactions d’hypersensibilité

– éruption cutanée

– démangeaisons

– urticaire

– somnolence

– bouche sèche

– nausée

– sécheresse du vagin

– augmentation des graisses dans le sang

– augmentation de certains enzymes du foie

Occasionnel (concerne 1 à 10 utilisateurs sur 1000)

– caillots sanguins dans les veines (comme thrombose veineuse profonde, embolie pulmonaire) et inflammations veineuses superficielles. Il convient de consulter un médecin en cas de gonflements et de douleurs dans les jambes, de détresse respiratoire soudaine ou de détérioration de la vue.

– thromboses veineuses rétiniennes

D’autres troubles du système visuel ont été signalés, par exemple des troubles de l’acuité, une vision trouble, la perception de phénomènes lumineux tels que des éclairs, des étincelles ou des scintillements, une perte du champ visuel, une sécheresse oculaire, un gonflement des paupières, une fermeture spasmodique des paupières, des douleurs oculaires et un gonflement des yeux. Si vous remarquez des symptômes oculaires, veuillez en informer votre médecin ou votre pharmacien. Si vous remarquez des effets secondaires, veuillez en informer votre médecin ou votre pharmacien. Ceci vaut en particulier pour les effets secondaires non mentionnés dans cette notice d’emballage.

À quoi faut-il encore faire attention ?

Ce médicament ne doit pas être utilisé au-delà de la date figurant après la mention «EXP» sur le récipient.

Remarques concernant le stockage

Ne pas conserver au-dessus de 25 °C.

Tenir hors de la portée des enfants.

Remarques complémentaires

Pour de plus amples renseignements, consultez votre médecin ou votre pharmacien, qui disposent d’une information détaillée destinée aux professionnels.

Que contient Conbriza ?

Les comprimés pelliculés sont blanc à blanc crème, en forme de capsule, et portent l’inscription «WY20» sur une face.

Principes actifs

1 comprimé pelliculé contient 20 mg de bazédoxifène (sous forme d’acétate de bazédoxifène).

Excipients

Lactose monohydraté, cellulose microcristalline, amidon prégélatinisé, carboxyméthylamidon sodique A, laurylsulfate de sodium, acide ascorbique, stéarate de magnésium, silice colloïdale anhydre, pelliculage des comprimés: hypromellose 2910 (6cP), polyéthylène glycol 400, dioxyde de titane.

Numéro d’autorisation

58732 (Swissmedic).

Où obtenez-vous Conbriza ? Quels sont les emballages à disposition sur le marché ?

En pharmacie, sur ordonnance médicale.

Emballages de 28 et 84 comprimés pelliculés.

Titulaire de l’autorisation

Pfizer AG, Zürich.

Cette notice d’emballage a été vérifiée pour la dernière fois en mai 2020 par l’autorité de contrôle des médicaments (Swissmedic).

Source : Swissmedicinfo.ch (site accédé par Creapharma.ch le 26.11.2020, attention il ne s’agit pas de la date de mise à jour de la notice du médicament. La date de dernière mise à jour de la notice du médicament est mentionnée dans le paragraphe ci-dessus).

Avez-vous trouvé cet article utile ou avez-vous noté une faute ?

Lire aussi :


Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 26.11.2020
Publicité