Publicité

Daivobet® pommade

Information destinée aux patients en Suisse

Qu’est-ce que Daivobet® pommade et quand doit-il être utilisé ?

Daivobet® contient les principes actifs calcipotriol, dont l’effet et la structure chimique ressemblent à ceux de la vitamine D3, et bétaméthasone (sous forme de dipropionate de bétaméthasone), un corticoïde d’application locale. Daivobet® est utilisé chez l’adulte et les adolescents à partir de 12 ans pour le traitement du psoriasis et doit être utilisé uniquement sur prescription médicale.

Quand Daivobet® pommade ne doit-il pas être utilisé ?

Si vous avez une réaction d’hypersensibilité (si vous êtes allergique) à l’un des composants de Daivobet®, il faudra arrêter le traitement et informer le médecin. Daivobet® ne doit pas être utilisé dans les formes suivantes de psoriasis: le psoriasis érythrodermique (rougeur de la peau psoriatique), le psoriasis exfoliatif (psoriasis avec desquamation de la peau), le psoriasis pustuleux. En raison du calcipotriol qu’il contient, Daivobet® ne doit pas être utilisé si vous souffrez d’un trouble connu du métabolisme calcique. En raison des corticoïdes qu’il contient, Daivobet® ne doit pas être utilisé en cas d’infections cutanées provoquées par des virus (p. ex., boutons de fièvre, varicelle), des bactéries, des parasites et des mycoses, ainsi qu’en cas d’affections cutanées qui sont la conséquence de la tuberculose, en cas d’acné rosacé, d’inflammations cutanées au voisinage de la bouche (dermatite périorale), d’acné, ichthyose (peau sèche et squameuse) ulcères cutanés et blessures.

Parce qu’il contient un corticoïde, Daivobet® ne devrait pas être utilisé en cas de peau fine, de vergetures et de fragilité élevée des vaisseaux cutanés.

Daivobet® pommade n’est pas recommandé pour les enfants de moins de 12 ans.

Quelles sont les précautions à observer lors de l’utilisation de Daivobet® pommade ?

Il convient d’éviter de mettre en contact toute partie du corps sur laquelle la pommade a été appliquée avec le visage, la bouche ou les yeux. C’est pourquoi il est impératif de bien se laver les mains après chaque application.

Seule une très faible quantité du principe actif calcipotriol parvient dans la circulation sanguine après avoir traversé la peau. Toutefois, dans le cas où la dose maximale recommandée de 100 g par semaine chez l’adulte ou de 60 g par semaine chez l’adolescent à partir de 12 ans (voir «Comment utiliser Daivobet® pommade?») serait dépassée, une telle quantité peut suffire à provoquer des effets similaires à un surdosage de vitamine D3. Il en résultera essentiellement une augmentation du calcium circulant dans le sang. Les expériences faites avec des surdosages de vitamine D3 nous apprennent qu’un taux de calcium élevé dans le sang peut entraîner une perte d’appétit, des nausées, des vomissements, de la fatigue, de la faiblesse musculaire et de la constipation. Si cette élévation de la calcémie devait persister un certain temps, il pourrait s’ensuivre des troubles de la fonction rénale et la formation de calculs rénaux.

Si vous utilisez simultanément d’autres produits contenant du calcipotriol, veuillez lire attentivement la section «Comment utiliser Daivobet® pommade?»).

Si vous présentez des troubles de la fonction rénale ou hépatique, informez-en votre médecin avant d’utiliser Daivobet® pommade.

Daivobet® contient un corticoïde puissant, il faut éviter un traitement simultané avec d’autres corticoïdes. En raison du risque d’absorption accrue par la voie sanguine via la peau d’un corticoïde appliqué localement et d’une influence potentielle sur les glandes surrénales ou, chez les diabétiques, sur le métabolisme, il convient d’éviter l’application sur de grandes surfaces cutanées affectées et sous des pansements étanches, sur les muqueuses ou dans les plis. La peau du visage et de la région génitale est très sensible aux corticoïdes. Il convient d’éviter de traiter ces régions du corps.

Il est recommandé de limiter ou d’éviter les expositions intenses aux rayons UV (naturels ou artificiels) durant le traitement avec Daivobet®.

Si votre maladie de la peau ne réagit pas au traitement par Daivobet® en l’espace de quelques jours, en cas d’aggravation de la maladie ou d’apparition d’une infection cutanée, veuillez consulter votre médecin.

L’utilisation de Daivobet® pommade doit être arrêtée en suivant les instructions du médecin. Vous devrez éventuellement arrêter progressivement le traitement par Daivobet® pommade, surtout si vous l’avez utilisé pendant longtemps.

Daivobet® pommade contient du butylhydroxytoluène (E321), qui peut provoquer des réactions cutanées locales (p. ex. dermite de contact) ou entraîner des irritations des yeux et des muqueuses.

N’utilisez Daivobet® que pour l’affection dermatologique dont vous souffrez actuellement et pour laquelle le médecin vous l’a prescrit; ne l’utilisez en aucun cas pour des maladies de la peau que vous pourriez avoir par la suite. Ne passez pas non plus Daivobet® à des tiers.

Veuillez-vous conformer aux prescriptions de votre médecin. Veuillez informer votre médecin ou votre pharmacien si vous souffrez d’autres maladies, si vous êtes allergique ou si vous prenez ou utilisez déjà d’autres médicaments en usage externe (même en automédication!).

Daivobet® pommade peut-il être utilisé pendant la grossesse ou l’allaitement ?

Il n’existe pas de données suffisantes concernant l’utilisation de Daivobet® chez la femme enceinte. Daivobet® ne devrait donc pas être utilisé pendant la grossesse et l’allaitement, sauf si votre médecin vous l’a expressément prescrit.

Si votre médecin vous a autorisé à utiliser Daivobet® pendant l’allaitement, utilisez-le prudemment et n’appliquez pas la pommade sur la région des seins.

Comment utiliser Daivobet® pommade ?

Daivobet® doit être appliqué 1x par jour sur les lésions cutanées. La durée de traitement recommandée est de 4 semaines. Le traitement avec Daivobet® peut ensuite être repris de manière intermittente (avec des interruptions) sous contrôle médical.

Conformément aux instructions de votre médecin, vous appliquerez Daivobet® pommade en couche mince uniforme sur la région lésée. La peau du visage ne doit pas être traitée. Vous prendrez soin de bien vous laver les mains après avoir appliqué la pommade.

La dose maximale ne doit pas dépasser 60 g par semaine chez l’adolescent à partir de 12 ans et 100 g par semaine chez l’adulte. Si vous utilisez un autre produit contenant du calcipotriol, la quantité totale de calcipotriol contenue dans les deux produits ne doit pas excéder la dose maximale mentionnée. Il ne faut pas traiter plus de 30% de la surface totale du corps avec Daivobet® pommade.

Ne changez pas de votre propre chef le dosage prescrit. Adressez-vous à votre médecin ou à votre pharmacien si vous estimez que l’efficacité du médicament est trop faible ou au contraire trop forte.

Quels effets secondaires Daivobet® pommade peut-il provoquer ?

Une desquamation de la peau et des démangeaisons peuvent survenir fréquemment.

On signale occasionnellement une infection cutanée, une inflammation des racines des poils (folliculite), un amincissement de la peau, des irritations cutanées, une éruption cutanée, une inflammation de la peau, des rougeurs cutanées, des saignements des petits vaisseaux de la peau formant de petites taches, une sensation de brûlure de la peau, des troubles de la pigmentation, des douleurs au site d’administration ainsi qu’une aggravation du psoriasis.

On a rarement observé des furoncles, une augmentation du taux sanguin de calcium, un psoriasis pustuleux, la formation de vergetures sur la peau, une acné, une sécheresse de la peau, une sensibilité à la lumière et une accentuation des poussées de psoriasis à l’arrêt du traitement.

Des réactions allergiques peuvent également survenir dans de rares cas. Celles-ci peuvent aussi être graves et comporter un gonflement du visage, un gonflement de la bouche/gorge et des difficultés à respirer. Si vous présentez une réaction allergique, arrêtez le traitement par Daivobet® pommade et contactez le plus rapidement possible votre médecin.

Si vous présentez un ou plusieurs de ces effets secondaires, consultez votre médecin pour discuter de la conduite à tenir ultérieure..

On a rarement observé d’effets généralisés chez les adultes après application externe de corticoïdes, mais ils peuvent alors être graves. Ces effets étant plus fréquents si la pommade est appliquée sous un pansement occlusif, dans les plis cutanés ou sur une grande surface, une telle utilisation doit être évitée (voir aussi «Quelles sont les précautions à observer lors de l’utilisation de Daivobet® pommade?»)

Si vous remarquez des effets secondaires qui ne sont pas mentionnés dans cette notice, veuillez en informer votre médecin ou votre pharmacien.

À quoi faut-il encore faire attention ?

Daivobet® pommade ne doit pas être mélangé avec d’autres médicaments.

A tenir hors de portée des enfants. Bien refermer l’emballage et conserver à température ambiante (15-25°C).

Daivobet® ne doit pas être utilisé au-delà de la date figurant après la mention «EXP» sur le récipient. Une fois le tube entamé, la pommade devrait être utilisée dans les 12 mois.

Les médicaments périmés doivent être rapportés en pharmacie pour être élimines correctement. Pour de plus amples renseignements, consultez votre médecin ou votre pharmacien, qui disposent d’une information détaillée destinée aux professionnels.

Que contient Daivobet® pommade?

1 g de Daivobet® pommade contient 0,05 mg du principe actif calcipotriol (pour hydrate de calcipotriol), 0,5 mg du principe actif bétaméthasone (sous forme de dipropionate de bétaméthasone), butylhydroxytoluène (E321) et autres excipients.

Numéro d’autorisation

55800 (Swissmedic)

Où obtenez-vous Daivobet® pommade ? Quels sont les emballages à disposition sur le marché ?

Daivobet® pommade s’obtient en pharmacie, sur ordonnance médicale seulement.

Tubes de 30 g et 60 g.

Titulaire de l’autorisation

LEO Pharmaceutical Products Sarath Ltd., Regensdorf ZH

Cette notice d’emballage a été vérifiée pour la dernière fois en septembre 2016 par l’autorité de contrôle des médicaments (Swissmedic).

Source : Swissmedicinfo.ch (site accédé par Creapharma.ch le 02.12.2020, attention il ne s’agit pas de la date de mise à jour de la notice du médicament. La date de dernière mise à jour de la notice du médicament est mentionnée dans le paragraphe ci-dessus).

Avez-vous trouvé cet article utile ou avez-vous noté une faute ?

Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 02.12.2020

Publicité