Publicité

Deaftol® Spray buccal

Information destinée aux patients en Suisse

Qu’est-ce que Deaftol Spray buccal et quand doit-il être utilisé ?

Deaftol Spray buccal est utilisé localement lors d’inflammations douloureuses de la bouche et de la gorge telles que les aphtes, l’inflammation des gencives, les maux de gorge, la difficulté à avaler, etc.

La lidocaïne soulage les douleurs liées aux inflammations des muqueuses de la bouche et de la gorge. Le lactate d’aluminium inhibe la croissance des bactéries et des champignons et possède une action anti-inflammatoire.

Deaftol Spray buccal ne contient pas de sucre et peut ainsi être également utilisé par des personnes devant suivre un régime sans sucre.

De quoi faut-il tenir compte en dehors du traitement ?

Un médecin doit être consulté en cas d’inflammation de la bouche et de la gorge de longue durée, récidivante ou ne guérissant pas, afin d’en déterminer la cause.

Quand Deaftol Spray buccal ne doit-il pas être utilisé ?

En cas d’hypersensibilité connue à l’un des principes actifs ou des excipients.

Quelles sont les précautions à observer lors de l’utilisation de Deaftol Spray buccal ?

En cas de forte fièvre, ou si aucune amélioration n’apparaît dans l’intervalle d’une semaine, consulter un médecin afin d’en déterminer les causes. Si le médicament est utilisé conformément à l’usage auquel il est destiné, aucune précaution particulière n’est requise. Veuillez informer votre médecin, votre dentiste, votre pharmacien ou votre droguiste si

– vous souffrez d’une autre maladie

– vous êtes allergique

– vous prenez déjà d’autres médicaments ou utilisez déjà d’autres médicaments en usage externe (même en auto-médication!).

Deaftol Spray buccal peut-il être utilisé pendant la grossesse ou l’allaitement ?

Le médecin ou le dentiste décidera s’il convient ou non d’utiliser le produit pendant la grossesse et l’allaitement.

La lidocaïne passe dans le lait maternel, mais aux doses recommandées, elle ne présente pas de danger pour le nourrisson. Sur la base des expériences faites à ce jour, aucun risque pour le nourrisson n’est connu si le médicament est utilisé conformément à l’usage auquel il est destiné. Toutefois, aucune étude scientifique systématique n’a été effectuée. Par mesure de précaution, vous devriez renoncer si possible à prendre des médicaments durant la grossesse et l’allaitement, ou demander l’avis du médecin, du dentiste, du pharmacien ou du droguiste.

Comment utiliser Deaftol Spray buccal ?

Adultes: 1 à 2 nébulisations sur la zone enflammée jusqu’à 6 fois par jour.

Enfants dès 4 ans: 1 nébulisation sur la zone enflammée jusqu’à 6 fois par jour.

Enfants de moins de 4 ans: (uniquement sur prescription médicale) 1 nébulisation sur la zone enflammée 2 à 3 fois par jour. Chez l’enfant, nébuliser lors de l’expiration.

Remarque concernant la marche à suivre avant la première utilisation: Deaftol Spray buccal ne contient pas de gaz propulseur et la pompe doit donc être actionnée plusieurs fois avant la première utilisation jusqu’à ce qu’une fine brume homogène apparaisse. La nébulisation peut ensuite avoir lieu dans la bouche et la gorge.

Veuillez vous conformer au dosage figurant sur la notice d’emballage ou prescrit par votre médecin ou votre dentiste. Si vous estimez que l’efficacité du médicament est trop faible ou au contraire trop forte, veuillez vous adresser à votre médecin, à votre dentiste, à votre pharmacien ou à votre droguiste.

Il est recommandé de ne pas consommer de nourriture tant que dure l’effet anesthésiant de Deaftol Spray buccal afin d’éviter des blessures dues à une morsure au niveau de la muqueuse buccale et de la langue.

Quels effets secondaires Deaftol Spray buccal peut-il provoquer ?

L’utilisation de Deaftol Spray buccal peut provoquer les effets secondaires suivants:

À la posologie recommandée, Deaftol Spray buccal peut éventuellement entraîner une sensation de sécheresse de la bouche qui est due à l’activité astringente du médicament. Des effets secondaires de type allergique, tels qu’urticaire, éruption cutanée, asthme ou choc anaphylactique, peuvent survenir dans de très rares cas.

Si vous remarquez des effets secondaires, veuillez en informer votre médecin, votre pharmacien ou votre droguiste. Ceci vaut en particulier pour les effets secondaires non mentionnés dans cette notice d’emballage.

À quoi faut-il encore faire attention ?

Deaftol Spray buccal contient 35% vol. d’alcool.

Ce médicament ne doit pas être utilisé au-delà de la date figurant après la mention «EXP» sur le récipient.

Conserver à température ambiante (15-25°C).

Conserver hors de portée des enfants.

Pour de plus amples renseignements, consultez votre médecin, votre dentiste, votre pharmacien ou votre droguiste, qui disposent d’une information détaillée destinée aux professionnels.

Que contient Deaftol Spray buccal ?

1 ml contient:

Principes actifs

Chlorhydrate de lidocaïne anhydre 20 mg, lactate d’aluminium 50 mg.

Excipients

Saccharine sodique, arômes et autres excipients.

Contient 35 % vol. d’alcool.

1 nébulisation (50 μl) contient 1 mg de chlorhydrate de lidocaïne anhydre ou 0,87 mg de lidocaïne et 2,5 mg de lactate d’aluminium.

Numéro d’autorisation

33160 (Swissmedic)

Où obtenez-vous Deaftol Spray buccal ? Quels sont les emballages à disposition sur le marché ?

En pharmacie et en droguerie, sans ordonnance médicale.

Spray de 20 ml.

Titulaire de l’autorisation

Dr. Wild & Co. AG, 4132 Muttenz

Cette notice d’emballage a été vérifiée pour la dernière fois en mai 2020 par l’autorité de contrôle des médicaments (Swissmedic).

Source : Swissmedicinfo.ch (site accédé par Creapharma.ch le 22.03.2020, attention il ne s’agit pas de la date de mise à jour de la notice du médicament. La date de dernière mise à jour de la notice du médicament est mentionnée dans le paragraphe ci-dessus).

Avez-vous trouvé cet article utile ou avez-vous noté une faute ?

Lire aussi :


Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 22.03.2021

Publicité