Publicité

Dicloabak 0,1% Collyre

Information destinée aux patients en Suisse

Qu’est-ce que le Dicloabak et quand doit-il être utilisé ?

Dicloabak collyre exerce un effet anti-inflammatoire et antalgique.

Dicloabak collyre est administré avant et après diverses interventions chirurgicales ophtalmiques, par ex. les opérations de la cataracte, ainsi que lors d’inflammations de la partie antérieure de l’oeil faisant suite à des contusions oculaires.

Dicloabak ne peut être utilisé que sur prescription médicale.

De quoi faut-il tenir compte en dehors du traitement ?

Si vous devez utiliser d’autres médicaments au niveau de l’oeil en même temps que Dicloabak, consultez votre médecin traitant et observez un délai d’au moins 5 minutes entre les application.

Remarque pour les porteurs de lentilles de contact

Vous ne devez pas porter de lentilles de contact en présence d’une inflammation des yeux.

Quand Dicloabak ne doit-il pas être utilisé ?

En cas d’hypersensibilité (allergie) connue ou suspectée à l’un des composants de Dicloabak.

Avant d’utiliser Dicloabak collyre, vous devez signaler à votre médecin si vous avez déjà présenté par le passé des réactions allergiques, une urticaire, des démangeaisons ou des crises d’asthme après l’utilisation de médicaments anti-inflammatoires.

Quelles sont les précautions à observer lors de l’utilisation de Dicloabak ?

En cas de survenue d’une vision floue après l’instillation du collyre Dicloabak, vous devez vous abstenir de conduire un véhicule ou d’utiliser des machines.

Si vos troubles oculaires ne s’améliorent pas au bout de quelques jours ou même s’aggravent même au cours du traitement, consultez votre ophtalmologue.

Le ricinoléate de macrogolglycérol est un excipient qui peut provoquer des réactions cutanées.

Veuillez informer votre médecin ou votre pharmacien si vous souffrez d’une autre maladie, si vous êtes allergique (voir plus haut) ou si vous prenez ou utilisez d’autres médicaments à usage ophtalmique (même en automédication!).

Dicloabak peut-il être utilisé pendant la grossesse ou l’allaitement ?

Durant le premier et le deuxième trimestre de la grossesse, vous pouvez utiliser Dicloabak après avoir consulté votre médecin ou votre pharmacien. Dicloabak ne doit pas être utilisé au cours du troisième trimestre de la grossesse.

Vous ne devez pas utiliser le collyre Dicloabak pendant l’allaitement.

Comment utiliser Dicloabak ?

Penchez légèrement la tête en arrière, prenez le flacon entre le pouce et l’index et avec l’index de l’autre main, tirez vers le bas la paupière inférieure.

Laisser tomber une goutte du collyre dans le cul-de-sac conjonctival en appuyant légèrement sur le flacon. Exercez une pression avec le doigt sur le conduit lacrymal pendant 3 minutes. Évitez de mettre l’embout du flacon en contact avec l’œil.

Reboucher le flacon après chaque utilisation.

Le flacon ne doit pas être conservé plus de 8 semaines après l’ouverture.

Adultes

Sauf prescription contraire, instiller 1 goutte dans le cul-de-sac conjonctival de l’œil 4 à 5 fois par jour.

Enfants et adolescents

L’utilisation et la sécurité pour les enfants et les adolescents n’ont pas été évaluées à ce jour. L’expérience après une opération du strabisme est limitée. En conséquence, suivez scrupuleusement les recommandations du médecin.

Remarques particulières

Après l’instillation, appuyer sur le coin interne de l’œil avec le doigt pendant 3 minutes. Cela empêche le collyre de couler par le canal lacrymal.

Lors de l’utilisation du collyre Dicloabak en rapport avec une opération de cataracte, votre médecin vous informera du dosage et la durée du traitement.

Ne changez pas de votre propre chef le dosage prescrit. Adressez-vous à votre médecin ou à votre pharmacien, si vous estimez que l’efficacité du médicament est trop faible ou au contraire trop forte.

Quels effets secondaires Dicloabak peut-il provoquer ?

Occasionnellement, une sensation de brûlure passagère, légère à modérée et/ou une vision floue peuvent se manifester immédiatement après l’instillation du collyre.

Les effets secondaires suivants peuvent en outre survenir lors du traitement par Dicloabak:

Fréquent (concerne 1 à 10 personnes sur 100):

douleurs oculaires, irritation oculaire, démangeaisons oculaires, inflammation de la cornée, rougeurs oculaires.

Occasionnel (concerne 1 à 10 personnes sur 1000):

irritations ou lésions de la cornée, sensation de corps étranger, écoulement oculaire, augmentation de la pression intraoculaire, croûtes sur le bord des paupières, larmoiement, irritation de la paupière, retard de cicatrisation.

Rare (concerne 1 à 10 personnes sur 10 000):

hypersensibilité (au niveau de l’œil ou du corps).

Depuis la commercialisation, les réactions indésirables supplémentaires suivantes ont été rapportées (fréquence inconnue):

rhume, blessures de la cornée, inflammation purulente de la cornée, opacité de la cornée, conjonctivite, allergie oculaire, rougeur de la paupière, gonflement de la paupière, démangeaisons de la paupière, vision floue, asthme, difficultés respiratoires, toux, urticaire, éruption, réactions cutanées inflammatoires, rougeurs, démangeaisons.

Si vous remarquez des effets secondaires, veuillez en informer votre médecin ou votre pharmacien. Ceci vaut en particulier pour les effets secondaires non mentionnés dans cette notice d’emballage.

À quoi faut-il encore faire attention ?

Stabilité

Ce médicament ne doit pas être utilisé au-delà de la date figurant après la mention «EXP» sur le récipient.

Remarques concernant le stockage

Conserver à température ambiante (15-25°C).

Conserver hors de portée des enfants.

Ne pas avaler.

Délai d’utilisation après ouverture

Après la première ouverture du flacon, le collyre ne doit pas être utilisé plus de 8 semaines. Un emplacement est prévu sur le flacon pour inscrire la date de la première ouverture.

Afin d’éviter toute contamination microbienne, se laver soigneusement les mains avant de procéder à l’application et ne pas toucher l’œil avec l’embout.

Rebouchez le flacon après utilisation.

Un flacon de ce collyre ne doit être utilisé que par la même personne qui l’a commencé.

Pour de plus amples renseignements, consultez votre médecin ou votre pharmacien qui disposent d’une information détaillée destinée aux professionnels.

Que contient Dicloabak ?

1 ml de Dicloabak 0.1%, collyre contient:

Principes actifs

Diclofénac sodique 1 mg

Excipients

Ricinoléate de macrogolglycérol, trométamol, acide borique, eau pour préparations injectables.

Numéro d’autorisation

61484 (Swissmedic).

Où obtenez-vous Dicloabak ? Quels sont les emballages à disposition sur le marché ?

En pharmacie, seulement sur ordonnance médicale.

Emballage de 1 flacon de 10 ml.

Titulaire de l’autorisation

THEA Pharma S.A., 8200 Schaffhausen

Cette notice d’emballage a été vérifiée pour la dernière fois en juin 2016 par l’autorité de contrôle des médicaments (Swissmedic).

Source : Swissmedicinfo.ch
Remarques :
– L’équipe de Creapharma.ch a copié à la main le contenu de Swissmedicinfo le 05.11.2021, attention il ne s’agit pas de la date de mise à jour de la notice du médicament, la date de dernière mise à jour de la notice du médicament est mentionnée dans le paragraphe en gras juste ci-dessus.
– Comme information interne à Creapharma.ch, il s’agit de la 1ère mise à jour de cette page depuis le lancement début 2021 de cette rubrique.
– Swissmedicinfo informe via son site Internet les médicaments mis à jour (via rubrique “Textes modifiés”). Creapharma.ch s’engage dans un délai maximum de 30 jours à mettre à jour chaque page médicament provenant de Swissmedicinfo (rubrique Informations destinées aux patients). Cela signifie que pendant quelques jours cette page ne puisse pas être 100% mise à jour. Pour une information toujours mise à jour (actuelle), consultez directement le site 
Swissmedicinfo.

Avez-vous trouvé cet article utile ou avez-vous noté une faute ?

Lire aussi :


Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 05.11.2021
Publicité