Publicité

Distraneurin, Mixture

Information destinée aux patients en Suisse

Qu’est-ce que le Distraneurin et quand est-il utilisé ?

Distraneurin contient, comme principe actif, du clométhiazole sous forme d’édisilate de clométhiazole. On l’utilise pour le traitement de l’agitation psychomotrice et de l’anxiété et il s’est avéré précieux pour le traitement des troubles psychiques liés au vieillissement, tels que les troubles du sommeil. En outre, on peut utiliser Distraneurin pour traiter les personnes alcooliques pendant la phase aiguë du sevrage. Distraneurin exerce un effet sédatif/narcotique d’apparition rapide et possède aussi un puissant effet anticonvulsivant.

Distraneurin ne doit être pris que sur prescription médicale et sous la surveillance permanente du médecin.

De quoi faut-il tenir compte en dehors du traitement ?

Information pour les diabétiques : 5 ml de mixture de Distraneurin contiennent 1,75 g de sorbitol.

Quand Distraneurin ne doit-il pas être pris ?

Ne pas utiliser Distraneurin en cas d’hypersensibilité connue au principe actif clométhiazole ou à l’un des excipients. Ne pas non plus prendre Distraneurin en cas de maladies pulmonaires/de troubles respiratoires aigus graves déterminés. Ne pas administrer Distraneurin aux enfants ni aux adolescents.

Quelles sont les précautions à observer lors de la prise de Distraneurin ?

Comme avec tous les médicaments qui sont dégradés dans le foie, il faut être très prudent chez les patients qui présentent des lésions graves du foie ou une perturbation de la fonction hépatique. Si vous souffrez de troubles de la régulation de la respiration avec de brèves pauses respiratoires pendant le sommeil (syndrome des apnées du sommeil), de troubles de la fonction respiratoire, de maladies pulmonaires, hépatiques ou rénales ou d’épilepsie (convulsions), vous devez en informer votre médecin. Si vous prenez des médicaments quels qu’ils soient, en particulier certains médicaments pour l’estomac contenant de la cimétidine comme principe actif, des sédatifs ou des somnifères, des hypotenseurs contenant du propranolol ainsi que des anticonvulsifs contenant de la carbamazépine comme principe actif, informez-en votre médecin. Ce dernier ajustera éventuellement les posologies en conséquence. Ne pas consommer d’alcool pendant un traitement par Distraneurin.

Comme c’est le cas avec de nombreux sédatifs et somnifères, la prise ininterrompue de ce médicament, surtout à fortes doses sur des périodes prolongées, peut provoquer une dépendance. Si Distraneurin est pris pendant longtemps à fortes doses, l’arrêt brutal du traitement peut provoquer des symptômes de sevrage tels que convulsions, tremblements et troubles psychiques. Ces phénomènes ont essentiellement été observés chez des personnes alcooliques traitées en ambulatoire. Pour cette raison, consultez votre médecin s‘il faut arrêter le traitement.

Veuillez informer votre médecin ou votre pharmacien, si

– vous souffrez d’autres maladies,

– vous êtes allergique ou

– vous prenez déjà d’autres médicaments en usage interne ou externe (même en automédication !).

Ce médicament peut affecter les réactions, l’aptitude à conduire et la capacité à utiliser des outils ou des machines. Donc, ne pas conduire de véhicules à moteur ni utiliser d’outils et de machines. Cela vaut tout particulièrement en cas de consommation concomitante d’alcool.

Une fatigue et une lassitude matinales peuvent apparaître, mais rarement, si on utilise Distraneurin comme somnifère ou sédatif.

La mixture de Distraneurin contient de l’alcool en faible quantité (0,13 % vol.). Chaque dose contient jusqu’à 20 mg d’alcool. Chez les patients souffrant d’une maladie hépatique, d’une dépendance à l’alcool, d‘épilepsie, d‘un traumatisme cérébral ou d‘une maladie cérébrale de même que chez les femmes enceintes, la prise du médicament peut nuire à la santé. La mixture de Distraneurin peut modifier ou renforcer les effets d’autres médicaments. 1 ml de mixture de Distraneurin contient 0,35 g de sorbitol. La prise de la dose unitaire de 5 ml recommandée sous la rubrique « Comment utiliser Distraneurin  ? » contient jusqu’à 1,75 g de sorbitol. La mixture de Distraneurin ne convient pas aux personnes présentant une intolérance congénitale au fructose. La mixture peut avoir des effets légèrement laxatifs.

Distraneurin peut-il être pris pendant la grossesse ou l’allaitement ?

Si vous êtes enceinte ou souhaitez une grossesse, vous ne devez prendre Distraneurin qu’après avoir consulté votre médecin. Si vous allaitez, signalez-le à votre médecin. N’allaitez pas votre enfant pendant le traitement par Distraneurin.

Comment utiliser Distraneurin ?

Le médecin fixera la posologie qui vous convient, en fonction des résultats d’examens réguliers. Le gobelet gradué contenu dans la boîte vous permettra de mesurer la dose prescrite par le médecin. Remplir ce gobelet gradué jusqu’au trait correspondant à la dose souhaitée (5 ml ou 10 ml). Les posologies usuelles ci-après ne sont données qu’à titre indicatif.

Diluer la solution dans le gobelet gradué avec de l’eau ou du jus de fruits avant de la boire.

Préparer cette dilution rapidement et la boire immédiatement. Prière d’utiliser uniquement des récipients en verre pour la dilution et l’ingestion étant donné que le principe actif se lie à différentes matières plastiques.

Troubles du sommeil chez les personnes âgées : Prendre 10 ml de mixture au coucher.

Etats confusionnels avec excitation chez les personnes âgées : Prendre 5 ml de mixture trois fois par jour.

La mixture doit être diluée dans de l’eau ou du jus. Toujours préparer les dilutions au dernier moment et les prendre immédiatement. Ne changez pas de votre propre chef le dosage prescrit. Adressez-vous à votre médecin ou à votre pharmacien si vous estimez que l’efficacité du médicament est trop faible ou trop forte.

Quels effets secondaires Distraneurin peut-il provoquer ?

Les effets secondaires discrets et bénins tels que l’irritation de la conjonctive oculaire et des muqueuses nasales et oculaires (démangeaisons et/ou obstruction du nez, éternuements, larmoiement) diminuent d’intensité ou disparaissent complètement au bout de quelques jours de traitement. Des maux de tête, des réactions cutanées, des paresthésies (picotements, fourmillements), des nausées, des vomissements, des troubles gastro-intestinaux, une diarrhée, des troubles hépatiques, des réactions allergiques, une hypotension artérielle, une accélération de la fréquence cardiaque et des troubles respiratoires sont possibles.

Si vous remarquez des effets secondaires qui ne sont pas mentionnés dans cette notice, veuillez en informer votre médecin ou votre pharmacien.

A quoi faut-il encore faire attention ?

Conserver la mixture de Distraneurin à une température de 2-8°C (au réfrigérateur), dans son emballage d’origine (offrant une protection contre la lumière) et hors de portée des enfants. Ne pas congeler la mixture. Durée de conservation de la mixture après ouverture : 120 jours. Ce médicament ne doit pas être utilisé au-delà de la date figurant après la mention « EXP » sur le récipient. Si vous possédez des médicaments périmés, veuillez les rapporter à la pharmacie ou à votre cabinet médical, qui se chargeront de leur élimination.

Pour de plus amples renseignements, consultez votre médecin ou votre pharmacien, qui disposent d’une information détaillée destine aux professionnels.

Que contient Distraneurin ?

5 ml de mixture contiennent comme principe actif 157,5 mg de clométhiazole (correspondant à 250 mg d’édisilate de clométhiazole), du sorbitol, des agents aromatiques et d’autres excipients.

Numéro d’autorisation

40632 (Swissmedic)

Où obtenez-vous Distraneurin ? Quels sont les emballages à disposition sur le marché ?

En pharmacie, uniquement sur ordonnance médicale n’autorisant qu’un seul achat.

La mixture est vendue en flacons de 300 ml, un gobelet gradué est fourni.

Titulaire de l’autorisation

CPS Cito Pharma Services GmbH, 8610 Uster

Cette notice d’emballage a été vérifiée pour la dernière fois en août 2017 par l’autorité de contrôle des médicaments (Swissmedic).

Source : Swissmedicinfo.ch (site accédé par Creapharma.ch le 14.12.2020, attention il ne s’agit pas de la date de mise à jour de la notice du médicament. La date de dernière mise à jour de la notice du médicament est mentionnée dans le paragraphe ci-dessus).

Avez-vous trouvé cet article utile ou avez-vous noté une faute ?

Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 14.12.2020

Publicité