Anxiété



Résumé sur l’anxiété

Résumé sur l'anxiétéConnaître des moments d’anxiété est normal pour la plupart d’entre nous, notamment pendant des périodes difficiles de la vie comme le chômage, un divorce ou le décès d’une personne proche.
L’anxiété ou plutôt l’angoisse peuvent aussi apparaître face à un danger (animal sauvage, criminels, situation stressante, attentats, guerre…). Si l’anxiété déclenche une crise, il s’agit d’une crise d’angoisse.


On parle d’anxiété au niveau médical lorsque ce sentiment de peur devient fréquent et intense. L’anxiété devient pathologique dès que son degré est démesuré par rapport à la situation, aux circonstances extérieures et que la personne anxieuse ne contrôle plus son angoisse. Les médecins parlent aussi de trouble d’anxiété généralisé (TAG) si l’anxiété est présente la plupart des jours de la semaine pendant au moins 6 mois.

Aux Etats-Unis, on estime que 18% de la population est touchée par l’anxiété. Il est difficile d’avoir des données exactes, car cette pathologie est souvent associée à d’autres maladies psychiatriques comme la dépression.

L’anxiété peut avoir différentes causes comme certaines maladies psychiatriques (dépression, schizophrénie) ou des troubles organiques (affection cardiaque, troubles respiratoires, troubles hormonaux). L’utilisation de médicaments peut déclencher des troubles anxieux tels que les amphétamines. Des drogues peuvent également provoquer des crises d’anxiété ou d’angoisse comme le cannabis ou la cocaïne.

Les symptômes varient d’une personne à l’autre et dépendent de la gravité. Dans les cas avancés, les symptômes peuvent inclure des palpitations, peur, sueur, sentiment de danger constant, entre autres. L’anxiété peut aboutir à la dépression, à la toxicomanie ainsi qu’à l’alcoolisme.

Le diagnostic est réalisé par un médecin en fonction de l’anamnèse du patient.

La thérapie repose sur deux axes principaux, une psychothérapie et/ou la prise de médicaments anxiolytiques (tranquillisants).
La psychothérapie est fortement recommandée chez la plupart des personnes souffrant d’anxiété. Cette méthode thérapeutique repose sur des entretiens répétés et réguliers avec un spécialiste (psychiatre, psychologue). Elle permet de soigner la cause, ce qui n’est pas le cas des traitements médicamenteux.
Les anxiolytiques, médicaments contre l’anxiété, appartiennent souvent à la famille des benzodiazépines. Cette classe de médicaments est très efficace mais peut mener à une forte dépendance, on parle de dépendance aux benzodiazépines. Si l’anxiété est liée à des problèmes cardiaques, le médecin peut aussi prescrire de la nitroglycérine.

Résumé sur l'anxiétéLes plantes médicinales peuvent agir comme un calmant et être une médecine complémentaire très intéressante, notamment car elle engendre moins de dépendance que les anxiolytiques. Les principales plantes utilisées sont le kawa-kawa, la passiflore, la valériane ou la lavande (photo).
Une personne anxieuse a besoin du soutien de son entourage ainsi que la plupart du temps, surtout pour des cas graves, d’un suivi médical.

Définition

L’anxiété est un trouble émotionnel, un sentiment d’insécurité intense, de danger imminent.

Définition de l'anxiétéBien que l’anxiété existe chez tout être humain, son intensité varie d’une personne à l’autre. La peur est avant tout un outil d’urgence, de mise en garde et permet à l’homme de fuir les situations dangereuses. L’anxiété devient alors pathologique dès que son degré devient démesuré par rapport à la situation, aux circonstances extérieures et que la personne anxieuse ne contrôle plus son angoisse.
Les médecins parlent aussi de trouble d’anxiété généralisée (TAG) si l’anxiété est présente la plupart des jours de la semaine pendant au moins 6 mois.

L’anxiété peut être le signe d’une pathologie d’origine nerveuse (dépression). Elle peut également être le symptôme de maladies organiques (cardiovasculaires ou respiratoires).

Il existe de nombreuses spécialités médicamenteuses pour traiter l’anxiété. Pour des troubles légers, les remèdes naturels (homéopathie, phytothérapie) pourront suffire. Dans les cas plus prononcés, on devra traiter le patient par des tranquillisants, voire des antidépresseurs. Un suivi médical est alors strictement nécessaire et parfois un traitement psychiatrique sera recommandé.

Epidémiologie

Selon le site américain de santé Webmd.com, les maladies de l’anxiété toucheraient 18% de la population des Etats-Unis. Il semble qu’en Europe, au vu du nombre d’ordonnances pour les tranquillisants (benzodiazépine) par exemple, ces chiffres soient crédibles et certainement comparables.

L’anxiété serait la maladie psychique la plus fréquente. Il faut toutefois savoir qu’en psychiatrie, la “théorie des tiroirs”: une personne est dépressive, schizophrène, anxieuse,… est parfois critiquée, il s’agit souvent de mélange de pathologies (anxieux et dépressifs par ex.) et qu’il est ainsi relativement difficile d’obtenir des chiffres statistiques précis. Les médecins utilisent ces classifications surtout pour pouvoir communiquer entre eux ou avec les assureurs (pour le remboursement), c’est aussi utile pour poser un diagnostic.

Statistiques sur l'anxiété

Des études montrent que les femmes ont un risque plus élevé de développer la maladie tout au long de la vie par rapport aux hommes. Les raisons de cette différence n’ont pas encore été élucidées, mais on suppose que des facteurs génétiques et hormonaux soient en cause.

En Allemagne, environ 15% des personnes souffrent d’anxiété ou de crises d’angoisse, selon un communiqué de l’Université Julius-Maximilians de Würzburg (en allemand Julius-Maximilians-Universität Würzburg) publié début 2017.

Causes

L’anxiété peut provenir de chocs intenses, suite à un accident, un conflit ou un échec.

De nos jours, en raison du mode de vie souvent stressant, de plus en plus de personnes souffrent d’anxiété.

Causes de l'anxiété

L’anxiété est un symptôme caractéristique des états dépressifs, des névroses (phobie, obsession), des psychoses (délire, schizophrénie).

L’anxiété peut aussi être provoquée par certaines maladies comme : des affections ou troubles cardiaques (notamment l’angine de poitrine), de l’insuffisance respiratoire (dans l’asthme par exemple) ou du diabète. Pour ces patients, les crises d’angoisse peuvent par exemple apparaître lors d’efforts physiques importants : marche rapide, montée d’escaliers, etc.

La consommation abusive de certains médicaments peut entraîner également des crises d’angoisse. C’est le cas notamment des amphétamines, des barbituriques ainsi que des anxiolytiques (installation d’un cercle vicieux). Les drogues (cocaïne, cannabis…) mènent parfois à de l’anxiété ou des crises d’angoisse.

Des causes hormonales comme l’hyperthyroïdie peuvent aussi provoquer de l’anxiété.

ADNLa génétique pourrait aussi jouer un rôle dans le développement de l’anxiété et des crises de panique ou d’angoisse selon une étude allemande de l’Université Julius-Maximilians de Würzburg (en allemand Julius-Maximilians-Universität Würzburg) publiée début 2017 dans la revue spécialisée Molecular Psychiatry. Des variantes du gène GLRB (glycine receptor B) seraient à l’origine pour certains individus de souffrir d’anxiété et de crises de panique, selon les découvertes de ces scientifiques allemands.

Personnes à risque

Les personnes susceptibles de souffrir d’anxiété sont les suivantes :

– Personnes ayant subi des chocs intenses : accident, conflit, attentats, échec.

– Les femmes, le risque de souffrir d’anxiété est supérieur à celui des hommes.

– Personnes avec des cas d’anxiété dans la famille (facteur héréditaire).

– Personnes ayant souffert d’abus (traumatismes) pendant l’enfance.

– Personnes dépressives, névrosées ou souffrant de maladies telles que la schizophrénie par exemple.

– Personnes souffrant de maladies cardiovasculaires (avec ou sans infarctus).

– Personnes au système respiratoire fragile (asthmatique).

– Personnes qui abusent de médicaments du genre excitants (amphétamines).

– D’autres médicaments dont l’utilisation est abusive peuvent également provoquer des crises d’angoisse : barbituriques, anxiolytiques.

– Personnes qui consomment beaucoup d’alcool ou des drogues.

– Personnes stressées dans leur vie quotidienne (travail, vie privée).

Symptômes

L’anxiété peut présenter plusieurs symptômes comme de la nervosité, une sensation d’impuissance ou encore le sentiment vague d’un danger imminent.

L’anxiété peut aussi prendre la forme de manifestations physiques (palpitations avec augmentation du rythme cardiaque, sueurs ou transpirations, impression d’étouffement, respiration rapide avec de l’hyperventilation, vertiges, tremblements, nausées, perte de la voix, syncope).

 

Lire tous les symptômes de la crise d’angoisse

Face au danger, la personne anxieuse pourra soit s’agiter de manière confuse (marcher dans tous les sens) ou rester pétrifiée, figée.

L’angine de poitrine, se traduit par une angoisse, des douleurs thoraciques pouvant irradier dans les épaules et jusque dans le dos.

Le terme anxiété est utilisé pour décrire les troubles psychiques. L’angoisse au contraire, sera utilisée pour décrire les troubles somatiques. Ainsi, une personne souffrant de troubles cardiaques, aura une angoisse (angine de poitrine).

Quand apparaissent les premiers symptômes de l’anxiété ?
L’anxiété peut commencer pendant l’enfance ou l’adolescence et continuer à l’âge adulte. L’anxiété peut aussi apparaître directement à l’âge adulte.


Découvrez aussi tous les symptômes de la crisse d’angoisse dans notre dossier spécial

Diagnostic

Le médecin cherchera avant tout l’origine des crises d’angoisse.

Si l’angoisse provient de troubles cardiovasculaires, il s’agira de renvoyer le patient vers un spécialiste qui effectuera un électrocardiogramme.

Pour les troubles respiratoires, le médecin va investiguer la capacité respiratoire du patient grâce à des instruments de mesures du souffle (peak flow).

Dans l’anxiété d’origine psychique, le médecin devra, par une anamnèse, poser des questions au patient, afin d’identifier les causes des crises d’angoisse.


Complications (risques)

Complications de l'anxiétéL’anxiété peut engendrer une dépression ou parfois des crises d’angoisse.
Une personne fortement anxieuse pourra chercher à éliminer ses symptômes par l’abus de substances (alcool, tabac, stupéfiants, médicaments). Ces substances lui procureront un état de mieux-être au départ, de par leur fort effet relaxant. Malheureusement, leur abus provoque une dépendance et l’amplification de leur anxiété.
Un fort sentiment d’anxiété, non contrôlé, peut amener le patient à des actes suicidaires.

Quand appeler un médecin  ?

Si votre anxiété ou vos crises d’angoisse vous handicape(nt) dans votre vie de tous les jours. Nous vous conseillons vivement de consulter un médecin généraliste ou un psychiatre.

Traitements

Il existe principalement 2 thérapies pour soigner l’anxiété, les médicaments et la psychothérapie.

Médicaments
Les médicaments pour soigner l’anxiété seront différents selon l’origine des crises.

– Lors de troubles cardiovasculaires, le médecin prescrira de la nitroglycérine sous forme de capsules à croquer ou de spray.

– En cas de crises dues à l’asthme, il faudra soigner le patient par des antiasthmatiques (bronchodilatateurs, corticoïdes à inhaler pour calmer l’inflammation des bronches).

Traitements de l'anxiétéLors d’anxiété d’origine psychique, il existe toute une gamme de médicaments pouvant aller des remèdes naturels aux tranquillisants (benzodiazépine,…) et antidépresseurs.
Attention, les tranquillisants comme les benzodiazépines ne devraient pas être consommés pendant plus d’un mois. On estime que chez la majorité des patients une dépendance sérieuse (symptôme de manque en particulier) se manifeste 2 à 3 mois après le début d’un traitement aux benzodiazépines.

Les remèdes naturels peuvent s’obtenir sans ordonnance médicale, mais ne pourront traiter que les états anxieux légers. Voir rubrique Phytothérapie ci-dessous

Dans les cas légers d’anxiété, le médecin pourra prescrire des tranquillisants (souvent des benzodiazépines), des bétabloquants ou des neuroleptiques légers.

Parmi les antidépresseurs, la buspirone est souvent utilisée en cas d’anxiété. Il faudra toutefois attendre plusieurs semaines après le début du traitement avant d’observer son efficacité.

Psychothérapie 
La psychothérapie est une méthode souvent efficace pour lutter contre l’anxiété, notamment la thérapie cognitivo-comportementale.
La psychothérapie est une méthode qui permet de travailler sur la cause, fonction en général non remplie par la thérapie médicamenteuse. Le patient, avec un thérapeute (psychiatre par ex.) va travailler sur son passé, afin de soigner ses troubles ou faiblesses psychiques. Plusieurs séances sont nécessaires pour aboutir à un bon résultat.

Traitements naturels (phytothérapie)

Les remèdes répertoriés ici ne doivent être utilisés que dans des cas légers d’anxiété. Ils peuvent s’obtenir sans prescription médicale.

Ce sont en général des médicaments qui peuvent calmer et stimuler l’humeur.

Phytothérapie anxiété

– Le kawa, sous forme de gélule ou de comprimé. Attention aux effets secondaires (notamment au niveau du foie). Demandez conseil à un médecin avant de commencer cette cure.
– La passiflore, sous forme de gélule ou en tisane (voir aussi : tisane de passiflore et tisane calmante à base de passiflore, mélisse et camomille).
– La valériane, sous forme de gélule ou de comprimé.
– La lavande, sous forme de tisane ou de gélule.
– Le houblon, sous forme de gélule ou de comprimé.

Remèdes naturels

Tisane calmante
Tisane de passiflore
Teinture de houblon

Bons conseils & Prévention

– Une personne anxieuse ne devra pas être livrée à elle-même. L’appui et le soutien de son entourage est essentiel. Le fait de parler, de se confier est une bonne prévention de l’état anxieux.

– Si l’anxiété légère peut être traitée par des remèdes naturels, sans besoin de prescription médicale, il est important que le patient se rende compte des limites de ces médicaments et au besoin, s’adresse à des personnes compétentes : médecin, psychiatre.

– Faire régulièrement de l’exercice physique, il s’agit d’un bon moyen de réduire le stress, ce qui influence aussi postiviement sur l’état d’anxiété.

– Réduisez ou arrêtez de boire du café (et autres produits riches en caféine). La caféine peut augmenter l’anxiété.

– N’hésitez pas à demander de l’aide si vous souffrez de cette maladie. L’anxiété est une maladie très fréquente, n’ayez aucune honte à vous tourner vers un médecin ou vers un autre professionnel de la santé comme un psychologue ou psychiatre.

– Essayez aussi de limiter votre consommation d’alcool et si possible arrêtez de fumer. Deux causes qui favorisent l’anxiété.

Essayez de bien dormir. En effet, un sommeil reposant permet d’être bien reposé et moins stressé (une cause de l’anxiété).

– Mangez sainement.

Lire aussi : crise d’angoisse, dépression, stress

Références (sources) :
Webmd.com, Mayo Clinic
Crédits photos : Fotolia.com, Creapharma.ch (infographie notamment)

Comment traduit-on l’anxiété dans d’autres langues ?
Lire aussi :
Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 03.03.2017

Thèmes

Lire aussi :