Mélisse

Résumé

Plante médicinale et aromatique utilisée en usage interne comme sédatif et digestif et en usage externe pour soigner l’herpès labial ou en friction contre des douleurs rhumatismales.

Publicité
Mélisse - Melissa officinalis L.
Noms

Noms français : mélisse, mélisse citronnée, “citronnelle” (on réserve ce terme plutôt à la citronnelle ou Cymbopogon citratus), herbe au citron, “herbe du bonheur”.
Nom scientifique : Melissa officinalis L.
Nom anglais : Lemon balm (melissa)
Nom allemand : Zitronenmelisse (Zitronen-Melisse), citronelle, “Herztrost” (consolation du coeur)
Nom italien : melissa
Nom portugais : melissa
Nom espagnol : melisa

Famille

Lamiaceae (Lamiacées)

Constituants

– Huile essentielle (citral, citronellal, geraniol), acides phénoliques, acide de romarin ou acide rosmarinique (effet contre l’herpès labial), acide caféique, tritérpènes, flavonoïdes, tanins, substance amères, mucilages.

Parties utilisées

– Feuilles de mélisse (parties aériennes), huile essentielle

melisse-fotolia-juillet-2016

Effets

Mélisse - contre les troubles légers de l'endormissementUsage interne (gouttes, comprimés) :
– Sédatif, calmant, spasmolytique, digestif, somnifère, bactériostatique (pour l’huile essentielle)

Usage externe (pommades) :
– Virustatique (contre l’Herpes virus), bactériostatique

Indications

Usage interne (gouttes, comprimés) :
– Troubles de l’endormissement, stress, troubles du sommeil, anxiété, nervosité, troubles digestifs, ballonnements (flatulence), brûlures d’estomac (ex. sous forme d’eau de mélisse).
La mélisse aurait une action sur la glande thyroïde (lire aussi sous contre-indication ci-dessous).
Maladie d’Alzheimer (augmentation de la mémorisation, amélioration de l’apprentissage).

Usage externe (pommade) :
– Herpès labial (voir baume à lèvres), douleurs rhumatismales (voir teinture de mélisse), piqûres de moustique, piqûres d’insectes.

Publicité
Effets secondaires

Aucun connu (à notre avis)

Contre-indication

En cas d’hypothyroïdie ou de prise d’hormones thyroïdiennes (la mélisse augmenterait l’effet de ces hormones, notez qu’à l’arrêt de la prise de mélisse, les symptômes disparaissent) [contre indication communiquée par une Internaute de Creapharma, Christiane, en mai 2013].

Interactions

Aucune connue (à notre avis).

A l’achat d’un médicament veuillez lire la notice d’emballage et demandez conseil à un spécialiste (législation suisse), indication à titre purement indicatif.

Noms des préparations

En Suisse :
En usage interne en tisane dans Sidroga® Mélisse ou en capsule dans *Arkocaps® Mélisse. Dans Melisana Klosterfrau (eau de mélisse, Melissengeist).
En usage externe, en pommade pour soigner l’herpès labial (comme par exemple Lomaherpan, pour autres marques demandez conseil dans votre pharmacie).

* Attention : les médicaments mentionnés (ou préparations) ci-dessus ne se veulent pas représentatifs de l’ensemble des traitements existants, il s’agit de mention à titre purement indicative, pour les médicaments veuillez lire la notice d’emballage et demandez conseil à votre spécialiste. Législation suisse appliquée.

Préparations – Sous quelle forme ?
Mélisse - Tisane de mélisse

– Tisane de mélisse

– Gélule à base de mélisse

– Huile essentielle de mélisse, par ex. en spray contre les piqûres de moustique, lire aussi Baume à lèvres

– Teinture de mélisse

Sirop de mélisse et jus de mélisse-citron

Eau de mélisse – appelée aussi “eau des Carmes” est une préparation à base de mélisse, cette recette date de 1611

Bain de mélisse

– Vin de mélisse

– Crème à la mélisse (contre l’herpès labial)

Où pousse la mélisse ?

MélisseOriginaire d’Orient (Asie centrale en particulier), la mélisse pousse actuellement également en Europe et dans les Amériques. On estime toutefois que de nos jours, la mélisse pousse à l’état sauvage surtout dans le sud de l’Europe et dans le bassin méditerranéen. La mélisse est une plante vivace. Cette plante a plutôt besoin d’un sol humide et d’une bonne exposition au soleil.
La mélisse peut pousser jusqu’à 1000 m dans les Alpes. Elle a une hauteur comprise entre 30 et 90 cm.

Quand récolter les feuilles de mélisse ?

On récolte les feuilles de mélisse en été (plutôt au début). Pour faire une tisane il est préférable de récolter les feuilles de mélisse avant la floraison. Car après cette période les feuilles perdent de leur goût, odeur et saveur. Il est toutefois possible de récolter les feuilles aussi juste après la floraison. La mélisse fleurit (fleurs blanches) en général de juin à septembre en Europe. Il s’agit d’une plante vivace, c’est-à-dire qui vit plusieurs années.

A découvrir : ebook “50 plantes médicinales à cultiver dans votre jardin”, vous y trouverez la mélisse 

Remarques

– Dans son indication en usage interne la mélisse offre une efficacité prouvée contre les troubles légers de l’endormissement et les troubles digestifs d’origine nerveuse. Elle est souvent associée en phytothérapie à la valériane et au houblon pour son effet calmant, notamment contre les troubles du sommeil et le stress.

– Dans son indication en usage externe la mélisse semble relativement efficace contre l’herpès labial surtout si elle est appliquée très tôt et présente peu d’effets secondaires, il s’agit d’une bonne alternative face aux traitements classiques.

A lire : ebook “50 plantes médicinales à cultiver dans votre jardin”, vous y trouverez la mélisse 

– Deux remèdes (de grand-mère) à préparer soi-même sont très intéressants: l’eau de mélisse et la teinture de mélisse. Ces deux remèdes se ressemblent et sont à base d’alcool (ne pas donner chez les enfants). Ils sont utiles pour soigner en particulier des troubles digestifs d’origine nerveuse.

– La mélisse se caractérise par une odeur proche du citron, en effet l’huile essentielle de mélisse comprend des substances qu’on retrouve dans le citron comme le citral.

– Melissa (nom latin) provient du grec et veut dire abeille, il est d’ailleurs utilisé comme prénom. En effet, la mélisse est une plante dite mellifère, c’est-à-dire qui attire les abeilles. Ces dernières produisent ensuite un excellent miel grâce aux fleurs de mélisse.

– Au 9ème siècle, Charlemagne a ordonné que la mélisse soit cultivée dans tous les jardins (de plantes médicinales) des monastères.
Hildegarde de Bingen, bénédictine allemande du 12ème siècle, appréciait particulièrement la mélisse. Elle estimait que la mélisse renfermait autant de vertus que 50 autres plantes, comme le relève le spécialiste suisse des plantes médicinales Claude Roggen dans son livre “Les secrets du druide 2” paru en 2018.

– La mélisse est cultivée depuis plus de 2’000 ans.

– Au niveau nutritionnel la mélisse contient de la vitamine C et de la thyamine (vitamine B1).

– Au printemps, vous pouvez rajouter des feuilles de mélisse à une salade.

Rédaction de cette fiche : 
Xavier Gruffat (Pharmacien et Rédacteur en chef de Creapharma)

Crédits photo : 
Fotolia.com, Creapharma.ch (Pharmanetis Sàrl)

Dernière mise à jour : 
12 février 2019

A lire : ebook “50 plantes médicinales à cultiver dans votre jardin”, vous y trouverez la mélisse

Mélisse - Melissa officinalis L.Mélisse - Plante Médicinale

Lire aussi :

Publicité



Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 13.02.2019