Publicité

Paroxétine

La paroxétine est un antidépresseur de la classe des inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine (ISRS ou IRS). La paroxétine, ainsi que d’autres ISRS, est souvent considérée comme un traitement de premier choix contre la dépression.

Noms :
Paroxétine (nom français), Paroxetine (nom anglais), Paroxetin (nom allemand), Paroxetinum (nom latin), chlorhydrate de paroxétine hémihydraté (nom du sel dans les médicaments), Paroxetini hydrochloridum hemihydricum PhEur (nom du sel en latin dans les médicaments).
Code ATC : N06AB05 

Formule chimique :
C19H20FNO3

Effets :
Les effets de la paroxétine sont basés sur l’inhibition du recaptage de la sérotonine dans les cellules nerveuses présynaptiques. La sérotonine est un neurotransmetteur.

Indications :
Dépression, épuisements psychiques et troubles organiques qui peuvent être en rapport avec la dépression
– Affections anxieuses : phobie sociale (peur pathologique des situations sociales), troubles paniques, anxiété généralisée, troubles obsessionnels compulsifs, de même que troubles dus au stress post-traumatique (états anxieux consécutifs à des événements stressants).

Effets secondaires :
Les effets secondaires les plus fréquents sont notamment les troubles du sommeil, les maux de tête, les vertiges, les nausées, la sécheresse de la bouche, le dysfonctionnement sexuel masculin et la fatigue. Une prise de poids est possible (lire d’autres médicaments menant à une prise de poids). Lire ci-dessous sous Remarques concernant le syndrome de sevrage, à l’arrêt brusque de ce médicament.
Pour la liste complète des effets secondaires, veuillez lire la notice d’emballage.

Contre-indications :
Hypersensibilité (allergie), combinaison avec des inhibiteurs de la MAO, enfants et adolescents.
Pour la liste complète des contre-indications, veuillez lire la notice d’emballage.

Interactions :
La sertraline est métabolisé en partie par le cytochrome CYP2D6. Il peut s’en suivre des interactions. Pour la liste complète des interactions, veuillez lire la notice d’emballage.

Formes galéniques :
La paroxétine est disponible, en tout cas en Suisse, sous forme de comprimés pelliculés et de suspension. Une forme retard de la paroxétine n’est plus disponible en Suisse (état en novembre 2021).

Médicaments vendus en Suisse (mise à jour : novembre 2021, selon le site Compendium.ch) :
Original :
Deroxat® Comprimés enrobés/suspension
Génériques :
– Paronex® 20/40
Paroxetin-Mepha comprimés pelliculés
– Paroxetin Zentiva®
– Paroxétine Spirig HC®

Remarques :
– En Suisse la paroxétine a été mise sur le marché en 1993, sous le nom de marque de Deroxat®. Il existe désormais plusieurs génériques (lire la liste ci-dessus). Dans certains pays, le médicament a le nom de marque de Paxil®  ou Seroxat®.
Alternatives :
Le premier inhibiteur sélectif de la recapture de la sérotonine (ISRS) mis sur le marché était la fluoxétine. Il n’est pas sûr qu’il existe des différences significatives entre les différents ISRS (ex. citalopram, escitalopramfluoxétine, fluvoxamine, sertraline ou justement la paroxétine). On estime que le citalopram présente moins de risques d’interactions que d’autres ISRS mais présente un plus grand risque d’arythmie cardiaque.
Arrêt de l’antidépresseur et syndrome de sevrage :
L’arrêt d’un traitement à base d’antidépresseurs n’est pas toujours sans conséquence, jusqu’à un tiers des personnes prenant ces médicaments souffrent d’un sevrage des antidépresseurs (en anglais on parle d’antidepressant discontinuation syndrome)1. Les symptômes de sevrage ou de manque d’antidépresseurs peuvent inclure des maux de tête, des vertiges, de la fatigue, de l’irritabilité, des nausées ou vomissements, des rêves vifs ou ressentir des symptômes comme la grippe. Il semble que les médicaments à base de paroxétine ou venlafaxine mènent à plus de symptômes de sevrage lors d’arrêt de prise d’antidépresseurs que d’autres médicaments comme la fluoxétine. Une possibilité lors d’arrêt d’un traitement à base de paroxétine ou venlafaxine est que le médecin prescrive pendant quelques semaines un autre antidépresseur comme la fluoxétine avant l’arrêt définitif. Il devrait y avoir moins de symptômes de manque (sevrage).

Sources & Références : 
Sources : 
Pharmawiki.ch, Mayo Clinic, Compendium.ch

Rédaction : 
Xavier Gruffat (Pharmacien)

Dernière mise à jour : 
10.11.2021

Crédits photos :
Fotolia.com/Adobe Stock

Avez-vous trouvé cet article utile ou avez-vous noté une faute ?

Notes de bas de page et références :

  1. Newsletter de la Mayo Clinic, Mayo Clinic Health Letter, page 8, édition de novembre 2021, article consacré justement à l’arrêt des antidépresseurs

Lire aussi :


Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 10.11.2021
Publicité