Publicité

DuoFer®

Information destinée aux patients en Suisse

Qu’est-ce que DuoFer et quand est-il utilisé ?

DuoFer est une préparation de fer destinée à la prévention et au traitement de la carence en fer. Une carence en fer peut être la conséquence d’un besoin accru (p.ex. durant la grossesse, la croissance), d’une déperdition accrue (saignements p. ex.) ou d’un apport réduit (par une alimentation pauvre en fer p. ex.). Une des conséquences principales d’une carence en fer est l’anémie. DuoFer contient deux sels ferriques efficaces dans le traitement de l’anémie, qui sont caractérisés par des dissolutions différentes, ce qui assure une libération de fer continue dans le tractus gastro-intestinal. DuoFer contient en outre de la vitamine C qui empêche l’oxydation du fer et favorise son absorption par la muqueuse intestinale.

De quoi faut-il tenir compte en dehors du traitement ?

Si l’anémie n’est pas due à une carence en fer, DuoFer restera sans effet. Dans un tel cas, une administration continue risque d’entraîner une surcharge en fer.

Le diagnostic de carence en fer est posé par le médecin. Le patient/La patiente remarquera, surtout dans l’anémie aiguë, qu’il/elle a le visage pâle, qu’il/elle éprouve de la fatigue, que sa capacité de performance est réduite et ses fonctions ralenties.

La trop faible teneur du sang en fer et en pigment colorant du sang (hémoglobine) doit être confirmée par des examens adéquats.

Quand DuoFer ne doit-il pas être utilisé ?

En cas d’hypersensibilité à un constituant, de surcharge en fer, de troubles du métabolisme du fer, d’anémie sans carence en fer assurée ou d’anémie consécutive à une carence en vitamine B12. De plus, en cas d’intolérance avérée, par exemple lors de modifications inflammatoires sévères du tractus gastro-intestinal et d’ulcères d’estomac, ainsi qu’en cas de graves affections hépatiques ou rénales. Votre médecin saura ce qu’il convient de faire dans de tels cas.

DuoFer ne doit pas être administré aux enfants de moins de 6 ans en raison de sa teneur en fer et du risque «d’aspiration» (mauvaise déglutition avec risque de pénétration du comprimé pelliculé dans les voies respiratoires). Votre médecin, votre pharmacien ou votre droguiste vous dira quel médicament est indiqué pour les enfants de moins de 6 ans.

Quelles sont les précautions à observer lors de la prise de DuoFer ?

Les médicaments à base de fer doivent être pris avec prudence, et seulement après avoir consulté un médecin, en présence de maladies inflammatoires de l’estomac ou de l’intestin, d’un retard pathologique de la vidange gastrique et de certaines autres maladies du tractus gastro-intestinal.

Certains médicaments contre l’hyperacidité gastrique, certains antalgiques (antidouleurs), antibiotiques et préparations à base d’or, ainsi que des aliments courants et de luxe (p.ex. le café) risquent d’entraver la résorption du fer. Les préparations à base de fer peuvent diminuer l’efficacité de nombreux médicaments tels que certains antibiotiques, les remèdes contre l’ostéoporose, les hormones thyroïdales, les antiparkinsoniens. Demandez conseil à votre médecin, à votre pharmacien ou à votre droguiste et lisez attentivement les notices d’emballage de vos autres médicaments. L’effet irritant des préparations à base de fer sur la muqueuse de l’estomac et de l’intestin peut être renforcé par la prise simultanée de certains médicaments anti-inflammatoires. C’est pourquoi un intervalle de plusieurs heures doit être observé entre la prise des médicaments en question et celle d’une préparation à base de fer. L’abus chronique d’alcool peut entraîner une surcharge en fer due à l’augmentation de la résorption du fer.

Veuillez informer votre médecin, votre pharmacien ou votre droguiste si

– vous souffrez d’une autre maladie,

– vous êtes allergique ou

– vous prenez déjà d’autres médicaments (même en automédication!) ou utilisez d’autres médicaments en usage externe.

Ce médicament contient moins de 1 mmol de sodium (23 mg) par comprimé pelliculé, soit il est presque «sans sodium».

DuoFer peut-il être pris pendant la grossesse ou l’allaitement ?

DuoFer peut être pris pendant la grossesse et l’allaitement à la posologie indiquée. Cependant, vous êtes priée de consulter votre médecin, votre pharmacien ou votre droguiste avant de commencer la prise de DuoFer.

Comment utiliser DuoFer ?

La posologie usuelle est la suivante:

Adultes

1-2 comprimés pelliculés par jour, selon le degré de sévérité de l’anémie et les instructions de votre médecin. Le médecin peut adapter cette recommandation à vos besoins.

Enfants dès 6 ans

1 comprimé pelliculé par jour.

Avaler le comprimé pelliculé, sans le mâcher, avec un peu de liquide avant le petit déjeuner et, le cas échéant, avant le souper. La résorption du fer s’effectue le mieux à jeun. La prise simultanée d’aliments diminue la probabilité de l’apparition d’effets secondaires au niveau du tractus gastrointestinal, mais diminue également la résorption du fer. Le traitement par DuoFer devra être poursuivi pendant un mois environ après normalisation de l’hémoglobine, afin de reconstituer les réserves de fer de l’organisme (dans le foie, la rate, la moelle osseuse). Une surcharge chronique en fer risque de provoquer un dépôt accru du fer dans l’organisme. C’est pourquoi DuoFer ne doit pas être pris plusieurs mois de suite sans contrôle médical.

Veuillez vous conformer au dosage figurant sur la notice d’emballage ou prescrit par votre médecin. Si vous estimez que l’efficacité du médicament est trop faible ou au contraire trop forte, veuillez vous adresser à votre médecin, à votre pharmacien ou à votre droguiste.

Quels effets secondaires DuoFer peut-il provoquer ?

La prise de DuoFer comprimés pelliculés peut provoquer les effets secondaires suivants:

Occasionnellement une sensation de réplétion, d’oppression dans le haut de l’abdomen, des nausées, de la constipation ou la diarrhée.

DuoFer risque de donner aux selles une coloration foncée due au fer résiduel, ce qui est sans importance.

On note rarement des réactions d’hypersensibilité resp. des réactions allergiques accompagnées d’eczéma et de démangeaisons.

Un surdosage aigu peut provoquer les troubles suivants: nausées, vomissements, douleurs abdominales, diarrhée et après quelque temps un pouls accéléré, des vertiges, une détresse respiratoire et le bleuissement des lèvres et du visage, dans des cas graves une respiration irrégulière, des convulsions et des symptômes paralytiques. Dans de tels cas, on alertera le médecin sans tarder.

Si vous remarquez des effets secondaires veuillez en informer votre médecin, votre pharmacien ou votre droguiste. Cela s’applique en particulier aux effets secondaires qui ne sont pas spécifiés dans cette notice.

À quoi faut-il encore faire attention ?

Le médicament ne doit pas être utilisé au-delà de la date figurant après la mention «EXP» sur le récipient.

Remarques concernant le stockage

Conserver à température ambiante (15-25 °C).

Étant donné qu’un emballage intact de DuoFer contient une dose totale de fer qui peut causer un empoisonnement sévère si elle est avalée en une fois, notamment par un petit enfant, le médicament doit impérativement être conservé hors de la portée des enfants.

Remarques complémentaires

Pour de plus amples renseignements, consultez votre médecin, votre pharmacien,ou votre droguiste, qui disposent d’une information détaillée destinée aux professionnels.

Que contient DuoFer ?

1 comprimé pelliculé contient:

Principes actifs:

175 mg de fumarate de fer; 100 mg de gluconate de fer; 300 mg de vitamine C.

Excipients:

Cellulose microcristalline, hypromellose, amidon de maïs, talc, amidon glycolate de sodium (type A), stéarate de magnésium, dioxyde de silicone, citrate de triéthyle, dioxyde de titane (E171), oxyde de fer rouge (E172).

La teneur en fer d’un comprimé pelliculé correspond à 69 mg de fer bivalent.

Numéro d’autorisation

38423 (Swissmedic)

Où obtenez-vous DuoFer ? Quels sont les emballages à disposition sur le marché ?

En pharmacie et en droguerie, sans ordonnance médicale.

Emballages de 40 et 100 comprimés pelliculés.

Titulaire de l’autorisation

Andreabal AG, 4123 Allschwil.

Cette notice d’emballage a été vérifiée pour la dernière fois en juin 2020 par l’autorité de contrôle des médicaments (Swissmedic).

Source : Swissmedicinfo.ch (site accédé par Creapharma.ch le 06.01.2020, attention il ne s’agit pas de la date de mise à jour de la notice du médicament. La date de dernière mise à jour de la notice du médicament est mentionnée dans le paragraphe ci-dessus).

Avez-vous trouvé cet article utile ou avez-vous noté une faute ?

Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 06.01.2021

Publicité