Publicité

Leflunomide Zentiva®

Information destinée aux patients en Suisse

Qu’est-ce que Leflunomide Zentiva et quand est-il utilisé ?

Leflunomide Zentiva est utilisé dans le traitement de la polyarthrite rhumatoïde évolutive et du rhumatisme psoriasique actif. Il soulage les symptômes de la maladie, tels que les douleurs articulaires, le gonflement, les douleurs et la raideur matinale. Il améliore la capacité fonctionnelle et la qualité de vie.

Leflunomide Zentiva ne peut être pris que sur prescription d’un médecin.

Quand Leflunomide Zentiva ne doit-il pas être utilisé ?

Ne prenez pas Leflunomide Zentiva

– si vous avez déjà présenté une réaction allergique au léflunomide, au tériflunomide ou à l’un des autres composants. Vous pourriez dans ce cas présenter des réactions similaires lors de la prise de Leflunomide Zentiva;

– si vous souffrez d’une maladie qui diminue vos capacités de défense immunitaire, comme c’est le cas pour le SIDA, dans certaines infections bactériennes ou virales ou dans un certain nombre d’autres maladies non infectieuses. L’affaiblissement de vos défenses immunitaires pourrait dans ce cas s’aggraver, et le risque de tomber malade pourrait augmenter;

– si votre moelle osseuse ne fonctionne pas bien ou si le nombre de globules rouges ou blancs ou le nombre de plaquettes est fortement diminué. Ces troubles des cellules sanguines pourraient dans ce cas s’aggraver. (Si la diminution des globules ou des plaquettes est due à la polyarthrite rhumatoïde dont vous souffrez, vous pouvez alors prendre Leflunomide Zentiva);

– si vous présentez actuellement une infection sévère non traitée ou insuffisamment traitée. L’infection pourrait dans ce cas s’aggraver;

– si vous présentez une insuffisance hépatique ou un déficit sévère en protéines sanguines (par ex. due à une affection rénale). Vous pourriez dans ce cas présenter plus d’effets secondaires;

– si vous devez être vacciné(e) avec un vaccin atténué, vous pourriez dans ce cas contracter une infection par le virus ou la bactérie contre lequel/laquelle vous allez être vacciné(e);

– si vous souffrez d’une fonction rénale diminuée.

Les femmes en âge de procréer qui n’utilisent pas de méthode contraceptive fiable ne doivent pas prendre Leflunomide Zentiva. Vous ne devez pas être enceinte lors de la mise en route d’un traitement par Leflunomide Zentiva et vous ne devez pas non plus tomber enceinte peu de temps après l’arrêt du traitement.

Ne prenez pas Leflunomide Zentiva si vous allaitez votre enfant. Vous pouvez dans ce cas nuire à votre enfant (voir «Quelles sont les mesures de précaution à observer lors de la prise de Leflunomide Zentiva ?»).

Les hommes susceptibles de procréer qui n’utilisent pas de préservatifs ne doivent pas prendre Leflunomide Zentiva en raison du risque théorique de malformation dans la descendance. Vous devez utiliser des préservatifs au cours du traitement par Leflunomide Zentiva et quelque temps après (voir «Quelles sont les précautions à observer lors de la prise de Leflunomide Zentiva ?»).

La prise de Leflunomide Zentiva avant l’âge de 18 ans est déconseillée car l’efficacité et la sécurité ne sont pas prouvées pour cette population.

Quelles sont les précautions à observer lors de la prise de Leflunomide Zentiva ?

Avant de commencer à prendre Leflunomide Zentiva, et tant que vous êtes sous Leflunomide Zentiva, votre médecin procédera à des examens de sang afin de surveiller votre foie à intervalles réguliers.

Prévenez votre médecin si vous avez déjà rencontré des problèmes avec votre foie ou vos reins. Prévenez votre médecin sans tarder si vous présentez des symptômes tels qu’une fatigue anormale, des douleurs abdominales ou une jaunisse (coloration jaune des yeux ou de la peau). De tels symptômes peuvent révéler le développement de troubles hépatiques. Leflunomide Zentiva peut aussi causer des réactions allergiques graves (y compris un syndrome d’hypersensibilité médicamenteuse (DRESS) se manifestant notamment par une éruption cutanée généralisée, une fièvre élevée.

Prévenez votre médecin sans tarder si vous présentez les symptômes d’une infection (par ex. une fièvre, un gonflement ou une rougeur de la peau) car les infections pourraient en effet s’aggraver.

Prévenez également votre médecin sans tarder si vous observez une toux persistante, des troubles respiratoires et un manque de souffle. De tels symptômes peuvent traduire le développement d’une maladie pulmonaire potentiellement grave nécessitant les actions complémentaires de la part de votre médecin.

Prévenez votre médecin si vous avez déjà eu la tuberculose. Dans ce cas votre médecin vous surveillera attentivement.

En cas de retard des règles ou suspicion de grossesse, contacter immédiatement un médecin pour effectuer un test de grossesse. En cas de résultat positif, il décidera si vous devez prendre des médicaments pour accélérer l’élimination de Leflunomide Zentiva de votre organisme.

Si vous êtes un homme susceptible de procréer, ne prenez pas Leflunomide Zentiva sans utiliser par ailleurs une méthode contraceptive (voir «Quand Leflunomide Zentiva ne doit-il pas être utilisé ?»). Si vous souhaitez avoir un enfant au cours du traitement par Leflunomide Zentiva ou après l’arrêt de celui-ci, contactez d’abord votre médecin. Il décidera si vous devez prendre certains médicaments pour accélérer l’élimination de Leflunomide Zentiva de votre organisme. Dans tous les cas, un examen biologique devra confirmer que Leflunomide Zentiva a été éliminé le plus complètement possible de votre organisme avant que vous ne puissiez procréer.

Ce médicament peut affecter les réactions, l’aptitude à la conduite et l’aptitude à utiliser des outils ou des machines.

Informez votre médecin ou votre pharmacien si

– vous souffrez d’autres maladies,

– vous avez des allergies ou

– vous prenez déjà d’autres médicaments en usage interne ou externe (même en automédication!).

Informez votre médecin de tous les médicaments que vous prenez ou avez pris récemment. Des interactions peuvent survenir entre autres avec les médicaments suivants, même quelque temps après l’arrêt du traitement: par ex. d’autres médicaments contre la polyarthrite rhumatoïde, la colestyramine (utilisée pour traiter les taux élevés de lipides), le charbon actif (utilisé dans le traitement de la diarrhée), d’autres médicaments susceptibles de provoquer des effets indésirables au niveau de votre sang, de votre foie (par ex. méthotrexate) ou de votre moelle osseuse.

Si vous devez être vacciné (par ex. pour un voyage hors d’Europe), parlez-en à votre médecin. Une immunisation par des vaccins atténués ne doit être réalisée qu’après au moins 6 mois d’arrêt du traitement par Leflunomide Zentiva (voir «Quand Leflunomide Zentiva ne doit-il pas être utilisé ?»).

Il est déconseillé de boire de l’alcool au cours du traitement par Leflunomide Zentiva (augmentation possible de l’hépato toxicité).

Leflunomide Zentiva peut-il être pris pendant la grossesse ou la période d’allaitement ?

Assurez-vous que vous n’êtes pas enceinte avant de commencer un traitement par Leflunomide Zentiva. Il vous est strictement recommandé de ne pas tomber enceinte au cours d’un traitement par Leflunomide Zentiva (voir «Quand Leflunomide Zentiva ne doit-il pas être utilisé» ?). Si vous envisagez de débuter une grossesse après l’arrêt du traitement par Leflunomide Zentiva, il est important que vous préveniez votre médecin; il décidera si vous devez prendre certains médicaments pour accélérer l’élimination de Leflunomide Zentiva de votre organisme. Dans tous les cas, un examen biologique devra confirmer que Leflunomide Zentiva a été éliminé le plus complètement possible de votre organisme avant que vous ne puissiez débuter une grossesse.

Ne prenez pas Leflunomide Zentiva si vous allaitez votre enfant.

Comment utiliser Leflunomide Zentiva ?

Adultes

Votre médecin vous prescrira le nombre de comprimés de Leflunomide Zentiva vous devez prendre, à quelles heures et pendant combien de temps. La dose initiale habituelle de Leflunomide Zentiva est d’un comprimé à 100 mg une fois par jour pendant les trois premiers jours.

Par la suite, à partir du quatrième jour, la plupart des gens ont besoin d’un comprimé à 20 mg de Leflunomide Zentiva par jour. En cas d’intolérance, parlez-en à votre médecin, qui pourrait alors réduire la dose à un comprimé à 10 mg une fois par jour.

Leflunomide Zentiva peut être pris au cours du repas ou à tout moment entre les repas. Avalez les comprimés entiers avec suffisamment de liquide.

Vous devrez normalement prendre Leflunomide Zentiva pendant une période prolongée.

Il pourrait se passer 4 semaines ou plus avant que vous ne commenciez à sentir une amélioration des symptômes de la maladie. Chez certains patients, une amélioration complémentaire de l’état clinique peut apparaître après 4 à 6 mois de traitement.

Ne changez pas de votre propre initiative la posologie prescrite. Adressez-vous à votre médecin ou à votre pharmacien si vous estimez que l’efficacité du médicament est trop faible ou au contraire trop forte.

Si vous avez pris par accident trop de comprimés, contactez votre médecin habituel ou un autre médecin. En règle générale, un surdosage peut entraîner une majoration des symptômes décrits à la rubrique des effets secondaires. En cas de surdosage, un traitement médicamenteux particulier pourra vous être administré par le médecin afin d’accélérer l’élimination de Leflunomide Zentiva de votre organisme.

Il n’existe aucun antidote spécifique.

Si vous avez oublié de prendre une dose, prenez-la dès que vous vous en souvenez, à moins que l’heure de la dose suivante ne soit proche. Ne doublez pas la dose suivante pour compenser la dose omise.

Enfants et adolescents

La prise de Leflunomide Zentiva avant l’âge de 18 ans est déconseillée car l’efficacité et la sécurité ne sont pas prouvées pour cette population.

Quels effets secondaires Leflunomide Zentiva peut-il provoquer ?

La prise ou l’utilisation de Leflunomide Zentiva peut provoquer les effets secondaires suivants:

Des diarrhées sont très fréquentes.

Des effets secondaires fréquents sont: augmentation de la pression artérielle, nausées, vomissements, perte d’appétit, perte de poids, lésions de la muqueuse buccale (par ex. inflammation de la bouche, aphtes buccaux), douleurs abdominales, colite, céphalées, étourdissements, faiblesse, sensations cutanées anormales comme des fourmillements et augmentation de la perte de cheveux. Informez votre médecin si vous avez une altération du nombre de globules rouges et blancs ainsi que des plaquettes peut survenir souvent. Des symptômes tels que pâleur, fatigue, tendance accrue aux infections ou aux ecchymoses peuvent suggérer l’existence de ces perturbations sanguines.

Informez votre médecin si vous avez une diarrhée chronique inexpliquée, votre médecin pourra effectuer des tests supplémentaires.

Les effets secondaires peu fréquents sont les suivants: anxiété, altérations du goût, eczéma et sécheresse cutanée.

Des réactions allergiques (y compris des éruptions cutanées sous forme de taches; avec formation de papules ou autres éruptions) ainsi que des démangeaisons et urticaire sont occasionnelles.

Les réactions suivantes imposent une intervention médicale immédiate: Parmi les symptômes de réactions allergiques sévères aux médicaments en général, on peut citer la faiblesse, la chute de la pression artérielle, la vascularité de nécrose cutanée ou encore la difficulté à respirer. Les réactions allergiques sévères et potentiellement graves sont très rares.

Des réactions hépatiques sévères et une augmentation forte de la tension artérielle sont rares. Des examens biologiques peuvent mettre en évidence des résultats anormaux des paramètres hépatiques (dans de très rares cas, l’évolution peut se faire vers des affections graves telles qu’hépatite et insuffisance hépatique d’évolution parfois fatale), des taux sanguins de lipides, d’acide urique et de potassium.

Veuillez informer immédiatement votre médecin dans les cas suivants:

– Si vous observez des symptômes d’une infection (fièvre, étourdissements, faiblesse): tous les médicaments (par ex. le léflunomide) qui, à un degré plus ou moins important, réduisent les défenses immunitaires sont susceptibles d’augmenter la sensibilité aux infections et peuvent dans de rares cas mener aux infections sévères, y compris une septicémie menaçant le pronostic vital.

– en cas d’occurrence de troubles respiratoires ou d’une toux car ces symptômes peuvent indiquer une hypertension pulmonaire ou une maladie pulmonaire interstitielle (voir «Quelles sont les mesures de précaution à observer lors de la prise de Leflunomide Zentiva ?») Une pneumonie (une pneumopathie interstitielle) ou hypertension pulmonaire peuvent apparaître très rarement.

– Si vous constatez des symptômes tels qu’une fatigue anormale, des douleurs abdominales ou une jaunisse (coloration jaune des yeux ou de la peau) et l’apparition de lésions au niveau de la peau ou des muqueuses (par ex. des réactions avec formation de vésicules ou de cloques).

On pense également que les médicaments réduisant les défenses immunitaires augmentent légèrement le risque de survenue des syndromes dits lymphoprolifératifs (maladie du système lymphatique, accompagnée d’une augmentation de volume des nodules lymphatiques et d’une augmentation du nombre des lymphocytes dans le sang et la moelle osseuse) et autres tumeurs, notamment s’ils sont pris sur des périodes prolongées.

Une neuropathie périphérique (troubles de la sensibilité périphérique) est très rare et peut conduire vers des symptômes persistants.

Il est possible d’observer une aggravation du psoriasis.

Prévenez votre médecin ou votre pharmacien si vous présentez l’un ou l’autre de ces effets secondaires ou tout autre effet inattendu. Il est en effet possible, si nécessaire, d’accélérer l’élimination de Leflunomide Zentiva de votre organisme. Afin de prévenir des réactions graves, contactez immédiatement un médecin si vous présentez un effet secondaire sévère ou de survenue soudaine ou la progression rapide d’un effet indésirable.

A quoi faut-il encore faire attention ?

Conservez les comprimés de Leflunomide Zentiva dans l’emballage original à température ambiante (15-25 °C) et dans un endroit sec. Faites attention à ce que la boite soit conservée hors de portée ou de vue des enfants.

Le médicament ne peut être utilisé au-delà de la date imprimée sur l’emballage après la mention «EXP». Si vous êtes en possession de comprimés dont la date de péremption est échue, apportez ceux-ci à votre pharmacien qui se chargera de leur destruction.

Pour de plus amples renseignements, consultez votre médecin ou votre pharmacien qui disposent d’une information détaillée destinée aux représentants des professions médicales.

Que contient Leflunomide Zentiva ?

1 comprimé Leflunomide Zentiva contient 10, 20 ou 100 mg de principe actif léflunomide ainsi que des excipients dont du lactose.

Numéro d’autorisation

62248 (Swissmedic).

Où obtenez-vous Leflunomide Zentiva ? Quels sont les emballages à disposition sur le marché ?

En pharmacie, uniquement sur ordonnance médicale non renouvelable.

Leflunomide Zentiva 10 et 20 mg: emballages de 30 et 100 comprimés.

Leflunomide Zentiva 100 mg: emballages de 3 comprimés.

Titulaire de l’autorisation

Helvepharm AG, Frauenfeld.

Cette notice d’emballage a été vérifiée pour la dernière fois en mars 2016 par l’autorité de contrôle des médicaments (Swissmedic).

Source : Swissmedicinfo.ch (site accédé par Creapharma.ch le 22.02.2021, attention il ne s’agit pas de la date de mise à jour de la notice du médicament. La date de dernière mise à jour de la notice du médicament est mentionnée dans le paragraphe ci-dessus).

Avez-vous trouvé cet article utile ou avez-vous noté une faute ?

Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 02.06.2021

Publicité