Publicité

Monoprost SDU®

Information destinée aux patients en Suisse

Qu’est-ce que le Monoprost et quand doit-il être utilisé?

Monoprost collyre contient comme principe actif la prostaglandine latanoprost. Il est utilisé pour abaisser la pression intraoculaire lors de glaucome à angle ouvert et de pression intraoculaire élevée (hypertension oculaire). Une pression intraoculaire élevée peut entraîner des lésions du nerf optique et altérer l’acuité visuelle.

Selon prescription du médecin.

De quoi faut-il tenir compte en dehors du traitement?

Remarque à l’intention des porteurs de lentilles de contact

Les lentilles de contact doivent être retirées avant l’instillation de Monoprost et ne peuvent être remises en place que 15 minutes après l’instillation de Monoprost.

Quand Monoprost ne doit-il pas être utilisé?

En cas d’hypersensibilité (allergie) connue ou supposée à l’un des composants de Monoprost.

Quelles sont les précautions à observer lors de l’utilisation de Monoprost?

Adressez-vous à votre médecin ou à votre pharmacien:

– si vous devez très prochainement être opéré de l’œil ou l’avez été récemment (y compris s’il s’agit d’une opération de la cataracte);

– si vous avez des problèmes oculaires (douleurs au niveau de l’œil, irritations ou inflammations, vision floue);

– si vous avez souffert ou souffrez actuellement d’une infection virale de l’œil due au virus herpès simplex;

– si vous souffrez d’une sécheresse oculaire.

Chez les patients dont la couleur des yeux était mixte, majoritairement lorsque la couleur des yeux contenait du brun, latanoprost a provoqué dans des études un assombrissement de l’iris chez plus de 2 patients sur 3. Cette modification de la couleur des yeux se fait très lentement; elle peut être définitive. Si vous ne traitez qu’un œil, il se peut que vous notiez une différence de couleur entre vos yeux.

Si vous avez des yeux de couleur mixte, vous devriez demander l’avis de votre médecin avant de commencer le traitement. Consultez également votre médecin si une pigmentation accentuée de l’iris se développe.

Si vous avez des antécédents d’inflammation de la cornée, veuillez en informer votre médecin avant de débuter le traitement.

Si vous souffrez d’asthme, informez-en votre médecin (veuillez lire la rubrique «Quels effets secondaires Monoprost peut-il provoquer?»).

L’emploi de Monoprost est déconseillé chez l’enfant et l’adolescent de moins de 18 ans, car aucune expérience en la matière n’existe actuellement.

Monoprost contient du macrogolglycérol hydroxystéarate (dérivé de l’huile de ricin) qui peut provoquer des réactions cutanées.

L’application peut être immédiatement suivie d’une vision floue. En conséquence, attendez que ce trouble disparaisse avant de conduire un véhicule ou de manipuler des machines.

Veuillez informer votre médecin ou votre pharmacien si vous souffrez d’une autre maladie, vous êtes allergique, vous prenez ou utilisez déjà d’autres médicaments en usage interne ou en application dans l’œil (même en automédication!).

Monoprost peut-il être utilisé pendant la grossesse ou l’allaitement?

Monoprost ne doit pas être utilisé pendant la grossesse ou l’allaitement, sauf sur prescription explicite de votre médecin.

Comment utiliser Monoprost?

Adultes

Instiller 1 goutte de Monoprost 1× par jour dans chaque œil atteint, de préférence le soir.

Pour réduire une possible absorption systémique, il est recommandé, comme pour tout collyre, de comprimer le sac lacrymal (occlusion ponctuelle) en dessous de l’angle interne de l’œil pendant une minute, immédiatement après chaque instillation.

Des instillations plus fréquentes diminuent l’effet désiré.

Si vous avez oublié une fois d’effectuer une instillation, continuez le traitement avec la dose suivante (celle du soir). Ne doublez en aucun cas le nombre de gouttes à ce moment-là.

Si vous utilisez d’autres gouttes ophtalmiques en même temps que Monoprost, vous devez respecter un intervalle d’au moins 5 minutes entre les instillations.

En cas d’instillation excessive, de légères irritations oculaires peuvent apparaître de manière temporaire et vos yeux peuvent larmoyer et devenir rouges. Si vous êtes inquiet, parlez-en à votre médecin.

En cas d’ingestion accidentelle de Monoprost, contactez votre médecin.

Si vous souhaitez arrêter le traitement par Monoprost, veuillez au préalable poser la question à votre médecin.

Utilisation correcte:

Le collyre se trouve dans des monodoses. Une fois ouvertes, les monodoses doivent être utilisées et éliminées immédiatement. Veuillez suivre le mode d’emploi ci-dessous:

  1. Lavez-vous les mains, asseyez-vous ou installez-vous confortablement.

2. Avec vos doigts abaissez doucement la paupière inférieure de l’œil atteint.

3. Approchez l’embout de la monodose de l’œil atteint, sans toucher l’œil.

4. Pressez légèrement la monodose afin de ne déposer qu’une seule goutte dans l’œil, puis relâchez la paupière inférieure.

5. Appuyez légèrement avec votre doigt sur le coin interne de l’œil atteint (proche du nez) pendant une minute en gardant l’œil fermé.

6. Répétez cette procédure dans l’autre œil si cela vous a été prescrit par votre médecin.

7. Éliminez la monodose après utilisation. Il ne faut en aucun cas la réutiliser.

Ne changez pas de votre propre chef le dosage prescrit. Adressez-vous à votre médecin ou à votre pharmacien si vous estimez que l’efficacité du médicament est trop faible ou au contraire trop forte.

Quels effets secondaires Monoprost peut-il provoquer?

L’utilisation de Monoprost peut provoquer les effets secondaires suivants:

Fréquent: irritations oculaires (comme une sensation de brûlure, de démangeaison, de prurit, de picotement et une sensation de corps étranger), yeux rouges, assombrissement de l’iris (voir sous «Quelles sont les précautions à observer lors de l’utilisation de Monoprost?»), conjonctivite, inflammation des paupières, augmentation de la longueur, de l’épaisseur et du nombre de cils et assombrissement des cils, douleurs des yeux.

Occasionnel: céphalées, étourdissements, hypersensibilité à la lumière, inflammation de la cornée, inflammation des yeux, gonflement de la paupière, angine de poitrine, palpitations, détresse respiratoire, asthme, éruption cutanée, douleurs articulaires, douleurs musculaires, douleurs thoraciques.

Rare: inflammation de l’iris, démangeaisons.

Ont en outre été rapportés à une fréquence inconnue: irritations de l’œil causées par une croissance des cils mal orientée, vision floue, modifications des paupières, kystes de l’iris, aggravation de l’asthme, crises d’asthme aiguës, assombrissement de la peau des paupières, réactions cutanées locales sur les paupières.

Des douleurs thoraciques, des palpitations ou une angine de poitrine ont été occasionnellement observées.

Des cas d’inflammation de la cornée due au virus de l’herpès (kératites herpétiques) ont été décrits.

Une diminution de l’acuité visuelle a été constatée au cours du traitement par Monoprost chez certains patients isolés dont le cristallin avait été enlevé à la suite d’une opération de la cataracte. Veuillez consulter un médecin dans ces situations.

Veuillez consulter immédiatement votre médecin ou votre pharmacien si des effets indésirables se manifestent, tels qu’une coloration de l’iris accompagnée de douleurs et d’hypersensibilité à la lumière ou une opacification soudaine de la vision, de l’asthme, une aggravation de l’asthme ou des crises d’asthme aiguës.

Si vous remarquez des effets secondaires qui ne sont pas mentionnés dans cette notice, veuillez en informer votre médecin ou votre pharmacien.

À quoi faut-il encore faire attention?

Ce médicament non ouvert ne doit pas être utilisé au-delà de la date figurant après la mention «EXP» sur le récipient.

Ce médicament doit être conservé dans l’emballage d’origine et à température ambiante (15-25 °C).

Après la première ouverture du sachet à 5 unidoses, les monodoses doivent être utilisées dans les 7 jours. Après la première ouverture du sachet à 10 unidoses, les monodoses doivent être utilisées dans les 10 jours.

Le contenu de la monodose doit être immédiatement utilisé après la première ouverture et il doit ensuite être éliminé. Monoprost ne contient pas d’agents conservateurs.

Comme tous les médicaments, Monoprost doit être conservé hors de la portée des enfants.

Pour de plus amples renseignements, consultez votre médecin ou votre pharmacien qui disposent d’une information détaillée destinée aux professionnels.

Que contient Monoprost?

1 ml de Monoprost contient 50 µg de latanoprost comme principe actif et les excipients macrogolglycérol hydroxystéarate, sorbitol, carbomère, macrogol, édétate disodique, hydroxyde de sodium (pour l’ajustement du pH), eau pour préparations injectables.

Numéro d’autorisation

62558 (Swissmedic).

Où obtenez-vous Monoprost? Quels sont les emballages à disposition sur le marché?

En pharmacie, uniquement sur ordonnance médicale.

Emballages de 30 monodoses à 0,2 ml (6× 5 resp. 3× 10).

Emballages de 90 monodoses à 0,2 ml (18× 5 resp. 9× 10).

Titulaire de l’autorisation

THEA Pharma S.A., 8200 Schaffhouse.

Cette notice d’emballage a été vérifiée pour la dernière fois en mars 2018 par l’autorité de contrôle des médicaments (Swissmedic).

Source : Swissmedicinfo.ch (site accédé par Creapharma.ch le 14.09.2020, attention il ne s’agit pas de la date de mise à jour de la notice du médicament. La date de dernière mise à jour de la notice du médicament est mentionnée dans le paragraphe ci-dessus).

Avez-vous trouvé cet article utile ou avez-vous noté une faute ?

Lire aussi :


Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 14.09.2020

Publicité