Publicité

Nevanac® 1 mg/ml suspension ophtalmique

Information destinée aux patients en Suisse

Qu’est-ce que la suspension ophtalmique Nevanac 1 mg/ml et quand doit-elle être utilisée ?

La suspension ophtalmique Nevanac 1 mg/ml est indiquée dans:

 – la prévention et le traitement de la douleur et de l’inflammation postopératoires liées à une chirurgie de la cataracte,

 – la diminution du risque d’œdème maculaire (gonflement de la partie arrière de l’œil) postopératoire associé aux opérations de la cataracte chez les patients diabétiques.

Vous recevez la suspension ophtalmique Nevanac 1 mg/ml sur ordonnance médicale.

De quoi faut-il tenir compte en dehors du traitement ?

Remarque pour les porteurs de lentilles de contact

Le port de lentilles de contact après une opération de la cataracte n’est pas recommandé. Votre médecin vous indiquera quand vous pourrez de nouveau porter vos lentilles de contact.

Quand la suspension ophtalmique Nevanac 1 mg/ml ne doit-elle pas être utilisée ?

En cas d’hypersensibilité (allergie) connue ou supposée à l’un des composants de la suspension ophtalmique Nevanac 1 mg/ml.

Avant d’utiliser la suspension ophtalmique Nevanac 1 mg/ml, veuillez informer votre médecin si vous avez déjà souffert de réactions allergiques, d’urticaire, de prurit, de crises d’asthme ou de rhume après l’utilisation de médicaments anti-inflammatoires (p.ex. aspirine, ibuprofène, kétoprofène, piroxicam, diclofénac).

Quelles sont les précautions à observer lors de l’utilisation de la suspension ophtalmique Nevanac 1 mg/ml ?

Après l’application d’un collyre, la vision peut être floue de manière passagère. Vous ne devez pas conduire de véhicules ou utiliser de machines avant d’avoir retrouvé une vision nette.

Évitez l’exposition au soleil pendant le traitement par la suspension ophtalmique Nevanac 1 mg/ml.

Veuillez informer votre médecin ou votre pharmacien si

 – vous avez tendance à avoir des bleus, vous saignez facilement ou vous prenez des médicaments susceptibles d’allonger votre temps de coagulation;

 – vous souffrez d’autres maladies oculaires, susceptibles de s’aggraver (p.ex. d’une infection oculaire, d’une sécheresse oculaire, d’un gonflement de l’œil ou d’une inflammation de la surface de l’œil avec ou sans perte de cellules);

 – vous utilisez des stéroïdes ou d’autres AINS topiques, car ces derniers peuvent ralentir ou retarder la cicatrisation des lésions oculaires;

 – vous souffrez d’une maladie systémique, comme le diabète ou la polyarthrite rhumatoïde;

 – vous avez subi plusieurs opérations des yeux ou des interventions compliquées aux yeux;

 – vous souffrez d’une autre maladie;

 – vous êtes allergique ou;

 – vous prenez ou utilisez au niveau de l’œil déjà d’autres médicaments (même en automédication!).

La suspension ophtalmique Nevanac 1 mg/ml contient un conservateur (le chlorure de benzalkonium), qui peut modifier la couleur des lentilles de contact souples et provoquer des irritations oculaires. Ne portez donc pas de lentilles de contact tant que vous utilisez la suspension ophtalmique Nevanac.

L’utilisation et la sécurité d’emploi de la suspension ophtalmique Nevanac 1 mg/ml chez l’enfant et l’adolescent n’ont pas encore été étudiées. En conséquence, l’utilisation de la suspension ophtalmique Nevanac 1 mg/ml n’est pas recommandée chez les patients de moins de 18 ans.

Consultez sans délai votre ophtalmologue si vos troubles oculaires augmentent durant le traitement ou si vous constatez de nouveaux symptômes.

La suspension ophtalmique Nevanac 1 mg/ml peut-elle être utilisée pendant la grossesse ou l’allaitement ?

Si vous êtes enceinte, si vous prévoyez une grossesse ou si vous êtes en âge de procréer et n’utilisez pas de moyens de contraception, contactez votre médecin avant d’utiliser la suspension ophtalmique Nevanac 1 mg/ml. Pendant la grossesse, l’utilisation de la suspension ophtalmique Nevanac 1 mg/ml n’est pas recommandée. N’utilisez pas la suspension ophtalmique Nevanac 1 mg/ml, sauf si votre médecin vous l’a expressément demandé.

Pendant l’allaitement, la suspension ophtalmique Nevanac 1 mg/ml peut passer dans le lait maternel. N’utilisez la suspension ophtalmique Nevanac 1 mg/ml pendant l’allaitement que si votre médecin vous l’a expressément demandé.

Comment utiliser la suspension ophtalmique Nevanac 1 mg/ml ?

L’utilisation et la sécurité d’emploi de la suspension ophtalmique Nevanac 1 mg/ml chez l’enfant et l’adolescent n’ont pas encore été étudiées. L’utilisation n’est donc pas conseillée chez ces patients.

Adultes et patients de plus de 65 ans:

Sauf prescription différente, la dose habituelle est de 1 goutte 3 fois par jour (le matin, à midi et le soir) dans l’œil (les yeux) concerné(s). Instillez les gouttes toujours aux mêmes heures de la journée.

Quand et pour combien de temps faut-il appliquer la suspension ophtalmique Nevanac 1 mg/ml?

Débutez un jour avant l’opération de la cataracte. Poursuivez le traitement le jour de l’intervention. Utilisez ensuite la suspension ophtalmique Nevanac 1 mg/ml aussi longtemps que votre médecin l’a prescrit. Le traitement peut durer jusqu’à 2 semaines (pour prévenir et soulager la douleur et l’inflammation oculaires) ou jusqu’à 8 semaines (pour prévenir la formation d’un œdème maculaire) après l’opération.

N’instillez la suspension ophtalmique Nevanac 1 mg/ml dans les deux yeux que si le médecin l’a prescrit ainsi. Utilisez Nevanac 1 mg/ml exclusivement pour une instillation au niveau de votre (vos) œil (yeux).

Comment appliquer la suspension ophtalmique Nevanac 1 mg/ml?

Lavez-vous les mains avant l’utilisation.

 – Bien agiter avant l’utilisation.

 – Tenir le flacon fermé avec l’ouverture vers le bas et l’agiter tête en bas avant chaque utilisation.

 – Dévissez le capuchon.

 – Détachez et retirez la bague de sécurité après la première ouverture.

 – Tenez le flacon entre le pouce et les doigts avec l’embout du flacon dirigé vers le bas.

 – Penchez la tête en arrière.

 – Avec le doigt propre, tirez la paupière vers le bas, jusqu’à l’obtention d’un sillon entre la paupière et l’œil. Instillez une goutte à cet endroit (figure 1).

 – Pour cela, approchez l’embout du flacon de votre œil. Mettez-vous devant un miroir si cela vous facilite l’application des gouttes.

 – Veillez cependant à ne toucher ni l’œil ni la paupière ni le pourtour de l’œil ou d’autres surfaces avec l’embout du flacon, sans quoi des germes pourraient contaminer le collyre.

 – Appuyez légèrement sur les parois du flacon jusqu’à ce qu’une goutte se détache et tombe dans votre œil (figure 2).

Si vous utilisez le collyre pour les deux yeux, répétez ces étapes pour l’autre œil. Il n’est pas nécessaire de fermer le flacon et de le secouer de nouveau tête en bas avant de l’utiliser pour l’autre œil.

Refermez bien le flacon immédiatement après usage.

Si une goutte ne devait pas tomber dans l’œil, répétez l’application.

Si une quantité trop grande de médicament a été instillée dans l’œil, rincez-le à l’eau tiède. N’instillez plus rien jusqu’à l’heure habituelle de la prochaine dose prévue.

Si vous avez oublié d’appliquer la suspension ophtalmique Nevanac 1 mg/ml: poursuivez le traitement en utilisant la suspension ophtalmique une fois, dès que vous vous apercevez de l’oubli. Si la prochaine instillation doit avoir lieu dans peu de temps, ne tenez pas compte de l’oubli et poursuivez en utilisant la suspension ophtalmique au moment prévu. N’instillez pas une double dose pour compenser la dose oubliée.

Si vous utilisez conjointement d’autres collyres, observez un délai de 5 minutes entre l’application de la suspension ophtalmique Nevanac 1 mg/ml et les autres médicaments.

Ne changez pas de votre propre chef le dosage prescrit ou la durée de traitement déterminée.

Adressez-vous à votre médecin ou à votre pharmacien si vous estimez que l’efficacité du médicament est trop faible ou au contraire trop forte.

Quels effets secondaires la suspension ophtalmique Nevanac 1 mg/ml peut-elle provoquer ?

Si vous observez des effets secondaires, n’interrompez pas le traitement par la suspension ophtalmique Nevanac 1 mg/ml sans en parler à votre médecin. Vous pouvez poursuivre le traitement, sauf en cas de réactions importantes. En cas de doute ou d’inquiétude, adressez-vous immédiatement à votre médecin ou à votre pharmacien.

Si la rougeur de vos yeux est accrue par le collyre ou si les douleurs oculaires s’amplifient, contactez immédiatement votre médecin.

Les effets secondaires suivants peuvent apparaître lors de l’utilisation de la suspension ophtalmique Nevanac 1 mg/ml:

Occasionnels (jusqu’à 1 personne sur 100):

Effets sur les yeux: inflammation de la surface de l’œil ou de la partie colorée de l’œil (iritis), inflammation de la cornée, allergie oculaire, douleur oculaire, sensation de corps étranger dans l’œil, formation de croûtes sur le bord de la paupière.

Rares:

Effets sur les yeux: vision floue, sensibilité à la lumière, sécheresse oculaire, irritation de l’œil, démangeaisons oculaires, sécrétions oculaires, écoulement oculaire, augmentation du larmoiement, gonflement de la paupière.

Effets sur le corps: augmentation des symptômes allergiques, vertiges, maux de tête, nausées, relâchement cutané, inflammation, rougeurs et démangeaisons cutanées.

Les effets secondaires suivants pourraient également survenir lors de l’utilisation de la suspension ophtalmique Nevanac 1 mg/ml:

Effets sur les yeux: lésions cornéennes telles qu’une diminution de l’épaisseur de la cornée ou une perforation de la cornée, inflammation oculaire, cicatrisation retardée de l’œil, cicatrices à la surface de l’œil, opacité, réduction de l’acuité visuelle, gonflement de l’œil, rougeur de l’œil.

Effets sur le corps: vomissements, tension artérielle augmentée.

Patients diabétiques

Au cours d’une étude clinique, les effets indésirables suivants se sont produits chez des patients diabétiques qui ont utilisé la suspension ophtalmique Nevanac 1 mg/ml pendant 8 semaines ou plus pour la prévention de l’œdème maculaire postopératoire après des opérations de la cataracte.

Effets sur les yeux:

Fréquents (jusqu’à 1 personne sur 10): inflammation de la surface de l’œil.

Occasionnels (jusqu’à 1 personne sur 100): surface oculaire endommagée avec perte de cellules.

Si vous remarquez des effets secondaires qui ne sont pas mentionnés dans cette notice, veuillez en informer votre médecin ou votre pharmacien.

À quoi faut-il encore faire attention ?

Stabilité:

Le médicament ne doit pas être utilisé au-delà de la date figurant après la mention «EXP» sur le récipient.

Jetez le collyre quatre semaines après la première ouverture du flacon pour éviter une infection oculaire. Inscrivez la date d’ouverture du flacon sur la plage libre de l’étiquette de chaque flacon.

Conservation:

Conservez le médicament à une température ne dépassant pas 30 °C et hors de la portée des enfants. À la fin du traitement, rapportez chaque flacon entamé à votre point de vente (médecin ou pharmacie) pour une élimination appropriée.

Pour de plus amples renseignements, consultez votre médecin ou pharmacien qui disposent d’une information détaillée destinée aux professionnels.

Que contient la suspension ophtalmique Nevanac 1 mg/ml ?

Nevanac 1 mg/ml est une suspension ophtalmique stérile et contient comme principe actif 1 mg de népafénac pour 1 ml.

La suspension ophtalmique Nevanac 1 mg/ml contient du chlorure de benzalkonium comme agent conservateur ainsi que d’autres excipients.

Numéro d’autorisation

58745 (Swissmedic).

Où obtenez-vous la suspension ophtalmique Nevanac 1 mg/ml ? Quels sont les emballages à disposition sur le marché ?

Vous recevez la suspension ophtalmique Nevanac 1 mg/ml en pharmacie, sur ordonnance médicale uniquement.

Emballage: flacon compte-goutte de 5 ml.

Titulaire de l’autorisation

Novartis Pharma Schweiz AG, Risch; Domicile: 6343 Rotkreuz.

Cette notice d’emballage a été vérifiée pour la dernière fois en août 2017 par l’autorité de contrôle des médicaments (Swissmedic).

Source : Swissmedicinfo.ch (site accédé par Creapharma.ch le 04.04.2021, attention il ne s’agit pas de la date de mise à jour de la notice du médicament. La date de dernière mise à jour de la notice du médicament est mentionnée dans le paragraphe ci-dessus).

Avez-vous trouvé cet article utile ou avez-vous noté une faute ?

Lire aussi :


Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 04.04.2021
Publicité