Publicité

Picoprep®

Information destinée aux patients en Suisse

Qu’est-ce que Picoprep et quand doit-il être utilisé ?

Selon prescription du médecin.

Picoprep est une poudre qui contient du picosulfate de sodium, un laxatif qui agit en augmentant l’activité de l’intestin. Picoprep contient également du citrate de magnésium, un autre type de laxatif qui agit en retenant les fluides dans l’intestin pour provoquer un effet purgatif.

Picoprep est utilisé pour vider vos intestins préalablement à un examen radiologique ou endoscopique ou une chirurgie.

Quand Picoprep ne doit-il pas être pris/utilisé ?

Ne prenez pas Picoprep:

– si vous êtes allergique (hypersensible) au picosulfate de sodium ou à l’un des autres composants du médicament;

– si votre estomac ne se vidange pas correctement (rétention gastrique);

– si vous avez un ulcère de l’intestin et/ou de l’estomac;

– si vous présentez des troubles rénaux graves;

– si vous avez une occlusion intestinale ou une perforation de l’intestin;

– si  vous êtes actuellement malade  ou si vous pensez être malade;

– si vous avez moins de 18 ans, l’administration n’est pas recommandée;

– si vous souffrez d’une affection nécessitant une intervention chirurgicale abdominale, telles que l’appendicite;

– si vous avez été informé par un médecin que vous souffrez d’insuffisance cardiaque (le cœur est incapable de pomper efficacement le sang dans l’organisme);

– si vous avez une maladie inflammatoire active de l’intestin comme la maladie de Crohn ou la rectocolite hémorragique;

– si vous avez été informé par votre médecin que vous avez trop de magnésium dans le sang;

– si vous avez très soif ou si vous êtes sévèrement déshydraté;

– si vous avez été informé par votre médecin que vous avez une destruction des muscles avec passage de leur contenu dans le sang (rhabdomyolyse);

– si vous avez un état appelé:

– iléus (occlusion intestinale ou selles anormales),

– colite toxique (lésion de la paroi intestinale),

– mégacôlon toxique (dilatation du gros intestin).

Dans ces conditions, le transit intestinal peut être altéré ou empêché. Les symptômes comprennent des nausées, des vomissements, de la diarrhée, des douleurs abdominales, une sensibilité à la pression ou des gonflements, des douleurs coliques et de la fièvre.

Quelles sont les précautions à observer lors de la prise/de l’utilisation de Picoprep ?

– Si vous avez récemment subi une chirurgie intestinale;

– si vous présentez des troubles rénaux ou cardiaques;

– si avez une maladie inflammatoire de l’intestin comme la rectocolite hémorragique  ou la maladie de Crohn;

– si vous êtes une personne fragile. Vous devez vous assurer de boire une quantité suffisante de liquide et de substances minérales (d’électrolytes) au cours du traitement;

– si vous prenez Picoprep avant une intervention chirurgicale liée aux intestins.

Si vous êtes dans l’une de ces situations ou si vous n’êtes pas sûr, contactez votre médecin avant de prendre Picoprep.

Veuillez informer votre médecin ou votre pharmacien si vous souffrez d’une autre maladie, vous êtes allergique ou vous prenez déjà d’autres médicaments en usage interne ou externe (même en automédication)!

Ne prenez Picoprep qu’après avoir discuté avec votre médecin si vous savez que vous souffrez d’une intolérance au sucre.

Si votre examen est effectué tôt le matin, il peut être nécessaire que vous preniez le contenu du deuxième sachet au cours de la nuit et en conséquence, il est possible que des troubles du sommeil apparaissent.

Il est particulièrement important d’informer votre médecin si vous prenez :

– des laxatifs, y compris le son;

– des médicaments prescrits par voie orale, surtout s’ils sont prescrits régulièrement car leurs effets peuvent être modifiés, par exemple les contraceptifs oraux, les antibiotiques, les antidiabétiques, le fer, la pénicillamine ou les antiépileptiques; ces médicaments doivent être pris au moins 2 heures avant et pas moins de 6 heures après l’administration du Picoprep;

– des médicaments prescrits pouvant affecter l’équilibre hydrique et/ou l’équilibre en substances minérales (électrolytique), par exemple les diurétiques (médicaments augmentant l’excrétion urinaire), les corticoïdes, le lithium, la digoxine, les antidépresseurs, la carbamazépine ou les neuroleptiques.

Picoprep n’a pas d’effet sur l’aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines. Toutefois, vous devez toujours vous assurer que vous avez accès à des toilettes après la prise de chaque dose, jusqu’à ce que l’effet se dissipe.

Picoprep peut-il être pris/utilisé pendant la grossesse ou l’allaitement ?

Si vous êtes enceinte, que vous souhaitez l’être ou que vous allaitez, demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien avant de prendre Picoprep.

Comment utiliser Picoprep ?

Respectez toujours la posologie indiquée par votre médecin. En cas de doute, consultez votre médecin.

La poudre de Picoprep doit être dissoute dans une tasse d’eau froide (environ 150ml). Remuez pendant 2-3 minutes, puis boire la solution. Parfois, la solution devient chaude lors de la dissolution de Picoprep. Si cela se produit, attendez qu’elle refroidisse suffisamment avant de la boire.

Adultes (sujets âgés compris) à partir de 18 ans :

La dose habituelle est :

Prenez le contenu dissous du premier sachet 10 à 18 heures avant votre examen ou l‘intervention. Ensuite, buvez au moins 5 fois 250 ml d’un liquide clair, réparties sur plusieurs heures.

Prenez le contenu dissous du deuxième sachet 4 à 6 heures avant votre examen ou l‘intervention. Ensuite, buvez au moins 3 fois 250 ml d’un liquide clair, réparties sur plusieurs heures.

Vous pouvez boire des liquides clairs jusqu’à deux heures avant votre examen ou l’intervention.

Attendez-vous à aller fréquemment à la selle après avoir pris une dose de Picoprep et à ce que ces selles soient liquides. Assurez-vous d’avoir accès à des toilettes, chaque fois que vous prenez une dose, jusqu’à ce que l’effet ait disparu.

Afin de compenser les fluides perdus par l’organisme, il est important de boire beaucoup de liquides clairs pendant le traitement avec Picoprep jusqu’à ce que les selles cessent. En général, vous devriez essayer de boire des liquides clairs lorsque vous avez soif. Les liquides clairs comprennent les jus de fruits sans pulpe, les boissons rafraîchissantes («soft drinks»), les bouillons clairs, le thé, le café (sans lait, lait de soja ou crème) et l’eau. Ne buvez pas que de l’eau.

La réussite de l’examen que vous allez subir à l’hôpital repose sur la propreté de l’intestin. Le traitement a besoin d’être répété si vous n’obtenez pas un intestin propre (vide). Vous devez toujours suivre les instructions alimentaires données par votre médecin.

Si vous avez pris plus de Picoprep que vous n’auriez dû:

Si vous avez pris plus Picoprep que vous n’auriez dû, contactez immédiatement votre médecin ou allez au service des urgences de l’hôpital le plus proche.

Si vous oubliez de prendre Picoprep:

Demandez conseil à votre médecin ou votre pharmacien.

Ne changez pas de votre propre chef le dosage prescrit. Adressez-vous à votre médecin ou à votre pharmacien si vous estimez que l’efficacité du médicament est trop faible ou au contraire trop forte.

Quels effets secondaires Picoprep peut-il provoquer ?

Comme tous les médicaments, Picoprep est susceptible d’avoir des effets indésirables, bien que tout le monde n’y soit pas sujet.

Des cas isolés de douleur abdominale sévère et prolongée pouvant signaler un état grave et nécessiter des soins médicaux urgents ont été rapportés chez certains patients, ainsi que des cas isolés de réactions allergiques graves, pouvant conduire à des difficultés à respirer.

Des cas isolés d’ulcères légers au niveau de l’intestin grêle ont également été rapportés.

Dans le cas de réaction allergique ou de douleur abdominale sévère prolongée, contactez immédiatement votre médecin ou le service des urgences le plus proche.

Les effets indésirables connus de Picoprep sont décrits ci-dessous:

Fréquent (concerne 1 à 10 utilisateurs sur 100)

Maux de tête, nausées, douleur anale (proctalgie).

Occasionnel (concerne 1 à 10 utilisateurs sur 1000)

Eruption cutanée et/ou démangeaisons, vomissements et diarrhées sévères pouvant entraîner une déshydratation avec maux de tête et confusion en cas de non supplémentation par des liquides appropriés et du sel, douleurs abdominales, vomissements, faible taux de sodium ou de potassium dans le sang (hyponatrémie ou hypokaliémie), avec ou sans crises de convulsions associées. Des crises d’épilepsie ont parfois été signalées chez des patients épileptiques.

Autres effets indésirables dont la fréquence de survenue et indéterminée:

L’effet clinique principal de Picoprep est de provoquer des selles liquides à intervalle régulier, semblables à une diarrhée. Cependant si vos selles deviennent gênantes ou préoccupantes, consultez votre médecin.

Si vous remarquez des effets secondaires, veuillez en informer votre médecin ou votre pharmacien. Ceci vaut en particulier pour les effets secondaires non mentionnés dans cette notice d’emballage.

À quoi faut-il encore faire attention ?

Ce médicament ne doit pas être utilisé au-delà de la date figurant après la mention <EXP> sur le récipient.

Remarques concernant le stockage

Conserver à température ambiante (15-25°C).

Conserver dans l’emballage d’origine.

Conserver hors de portée des enfants.

Remarques complémentaires

Pour de plus amples renseignements, consultez votre médecin ou votre pharmacien, qui disposent d’une information détaillée destinée aux professionnels.

Que contient Picoprep ?

Principes actifs

10mg de picosulfate de sodium, 3,5g d’oxyde de magnésium léger et 12g d’acide citrique anhydre.

Excipients

Antioxydants: acide ascorbique (E 300), butylhydroxyanisol (E 320), excipients.

Numéro d’autorisation

62754

Où obtenez-vous Picoprep ? Quels sont les emballages à disposition sur le marché ?

En pharmacie, sur ordonnance médicale.

Emballage contenant 2 sachets.

Titulaire de l’autorisation

Ferring AG, 6340 Baar

Cette notice d’emballage a été vérifiée pour la dernière fois en juillet 2019 par l’autorité de contrôle des médicaments (Swissmedic).

Source : Swissmedicinfo.ch (site accédé par Creapharma.ch le 21.04.2021, attention il ne s’agit pas de la date de mise à jour de la notice du médicament. La date de dernière mise à jour de la notice du médicament est mentionnée dans le paragraphe ci-dessus).

Avez-vous trouvé cet article utile ou avez-vous noté une faute ?

Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 24.04.2021

Publicité