Publicité

Proscar®

Information destinée aux patients en Suisse

Qu’est-ce que Proscar et quand doit-il être utilisé ?

Proscar est un médicament destiné au traitement d’une forme bénigne d’accroissement de volume de la prostate (hyperplasie bénigne de la prostate: HBP).

Proscar ne doit être pris que sur prescription du médecin.

De quoi faut-il tenir compte en dehors du traitement ?

L’accroissement bénin du volume de la prostate est une maladie très répandue dont la fréquence augmente avec l’âge et qui se développe lentement sur de nombreuses années. Lors de l’accroissement progressif du volume de la prostate peuvent survenir des troubles au moment où l’on urine, de même que des problèmes au niveau de la vessie. Sont typiques de cet état: hésitation ou attente au début d’uriner, égouttement après avoir uriné, diminution de la force du jet urinaire, interruptions uniques ou répétées du flux urinaire pendant que l’on urine, sensation de vidange incomplète de la vessie, douleur et brûlure lorsque l’on urine, besoin de pousser pour commencer à uriner, vêtements mouillés, besoin urgent d’uriner et besoin fréquent d’uriner, de jour et de nuit. Des infections répétées des voies urinaires, des défaillances rénales de même qu’une rétention urinaire aiguë et les interventions chirurgicales en résultant sont des complications connues d’un accroissement bénin du volume de la prostate non traité.

Proscar influence la cause de la croissance pathologique de la prostate. Il a la capacité de réduire le volume de la prostate agrandie et par conséquent d’améliorer les troubles mentionnés ci-dessus. L’hyperplasie bénigne de la prostate se développe sur plusieurs années, raison pour laquelle la diminution du volume de la prostate agrandie exige normalement une thérapie à long terme avec Proscar; néanmoins, dans certain cas, une rapide amélioration des symptômes a été observée.

Indépendamment du fait, que vous observiez une amélioration ou une modification des symptômes, la thérapie avec Proscar peut diminuer le risque de rétention urinaire soudaine ou d’une intervention chirurgicale.

Suivez les recommandations de votre médecin. Lors de l’interruption de la prise de Proscar, la prostate peut à nouveau s’agrandir et les symptômes de l’hyperplasie bénigne de la prostate peuvent à nouveau apparaître.

Visitez votre médecin pour des contrôles réguliers. Proscar peut influencer les résultats d’un examen sanguin, le test du PSA. Si un test du PSA est fait, informez votre médecin que vous prenez Proscar.

Quand Proscar ne doit-il pas être pris ?

Proscar ne doit pas être utilisé en cas d’allergie à l’un des composants du médicament.

Proscar ne doit pas être utilisé ni par les femmes, ni par les enfants.

Quelles sont les précautions à observer lors de la prise de Proscar ?

Informez votre médecin de tous vos problèmes médicaux actuels ou passés, ainsi que de vos allergies connues.

Si vous observez des modifications du tissu mammaire telles que par exemple nodules, douleurs, augmentation du volume du sein ou écoulement de liquide à partir du mamelon, vous devez immédiatement en informer votre médecin. Ces symptômes peuvent éventuellement indiquer la présence d’une maladie sérieuse comme un cancer du sein.

On a rapporté des cas d’infertilité masculine et/ou de mauvaise qualité du sperme chez des hommes traités par Proscar. Une amélioration de la qualité du sperme après l’arrêt du médicament a été rapportée.

Les femmes en âge de procréer devraient éviter tout contact avec Proscar par la manipulation de comprimés pelliculés brisés, en raison d’une possible absorption du principe actif pendant la grossesse et du risque potentiel de malformations des organes externes d’enfants du sexe masculin qui en résulte. Les comprimés de Proscar étant pelliculés, une manipulation normale rend le contact avec le principe actif impossible sauf si les comprimés pelliculés sont écrasés ou brisés.

Proscar ne présente d’habitude aucune interaction avec d’autres médicaments. Vous devez néanmoins toujours informer votre médecin de tous les médicaments que vous prenez ou envisagez de prendre, même ceux que vous avez obtenus sans ordonnance.

Veuillez informer votre médecin ou votre pharmacien si vous souffrez d’autres maladies, vous êtes allergique ou si vous prenez déjà d’autres médicaments en usage interne ou externe (même en automédication!).

Proscar peut-il être pris pendant la grossesse ou l’allaitement ?

Proscar ne doit pas être pris par des femmes.

Comment utiliser Proscar ?

Le dosage habituel de Proscar est d’un comprimé pelliculé par jour, indépendamment des repas.

Prenez Proscar une fois par jour, comme prescrit. Si vous avez oublié de prendre votre dose journalière, ne prenez pas de dose supplémentaire. Continuez simplement la posologie habituelle d’un comprimé pelliculé par jour.

Prévenez immédiatement votre médecin si vous avez avalé trop de comprimés pelliculés à la fois.

Ne changez pas de votre propre chef le dosage prescrit. Adressez-vous à votre médecin ou à votre pharmacien si vous estimez que l’efficacité du médicament est trop faible ou au contraire trop forte (voir aussi «À quoi faut-il encore faire attention ?»).

Quels effets secondaires Proscar peut-il provoquer ?

La prise de Proscar peut provoquer les effets secondaires suivants:

On a observé fréquemment des effets indésirables dont la cause était peut-être, probablement ou sûrement à mettre en relation avec le médicament; il s’agissait d’impuissance, d’une baisse de la libido (appétit sexuel) et d’une diminution du volume de l’éjaculat.

Ces effets indésirables ont disparu dans quelques cas durant la prise de Proscar. En cas de persistance des symptômes, ceux-ci étaient habituellement réversibles à l’arrêt du traitement.

Des cas occasionnels d’effets indésirables comprenant des troubles de l’éjaculation, une sensibilité à la pression du sein et/ou un agrandissement du sein ainsi qu’une éruption cutanée ont été rapportés. De rares cas d’effets indésirables comprenant des douleurs testiculaires ou des réactions allergiques telles que démangeaisons, urticaire, gonflement des lèvres, de la langue, de la gorge et du visage ont été rapportés.

Si vous remarquez chez vous des modifications de votre tissu mammaire telles que des nodules, des douleurs ou un écoulement de liquide à partir du mamelon, vous devriez immédiatement en informer votre médecin (voir «Quelles sont les précautions à observer lors de la prise de Proscar ?»).

Très rarement, des cas de cancers du sein chez l’homme ont été rapportés.

Des cas individuels:

– de sang dans le sperme,

– de persistance d’une incapacité d’avoir une érection après l’arrêt de l’administration du médicament,

– de persistance de problèmes d’éjaculation après l’arrêt de l’administration du médicament,

– de baisse de la libido (appétit sexuel) persistant après l’arrêt de l’administration du médicament

– et de dépression ont été rapportés.

De même, si vous remarquez des effets secondaires non mentionnés dans cette notice d’emballage, veuillez en informer votre médecin ou votre pharmacien.

À quoi faut-il encore faire attention ?

Remarques concernant le stockage

Tenir hors de la portée des enfants.

A conserver dans l’emballage d’origine, à l’abri de la lumière et à une température inférieure à 30 °C.

Le médicament ne doit pas être utilisé au-delà de la date figurant après la mention «EXP» sur l’emballage.

Remarques complémentaires

Pour de plus amples renseignements, consultez votre médecin ou votre pharmacien qui disposent d’une information détaillée destinée aux professionnels.

Que contient Proscar ?

Principes actifs

Un comprimé pelliculé de Proscar contient 5 mg de la substance active finastéride.

Excipients

Colorant bleu: indigotine (E 132) et autres excipients.

Numéro d’autorisation

51774 (Swissmedic).

Où obtenez-vous Proscar ? Quels sont les emballages à disposition sur le marché ?

En pharmacie, seulement sur ordonnance médicale.

Le médicament est disponible en emballages calendrier de 28 et 30 ou de 98 et 105 comprimés pelliculés.

Titulaire de l’autorisation

Organon GmbH, Lucerne

Cette notice d’emballage a été vérifiée pour la dernière fois en décembre 2019 par l’autorité de contrôle des médicaments (Swissmedic).

 Source : Swissmedicinfo.ch
Remarques :
– L’équipe de Creapharma.ch a copié à la main le contenu de Swissmedicinfo le 16.08.2021, attention il ne s’agit pas de la date de mise à jour de la notice du médicament, la date de dernière mise à jour de la notice du médicament est mentionnée dans le paragraphe en gras juste ci-dessus.
– Comme information interne à Creapharma.ch, il s’agit de la 1ère mise à jour de cette page depuis le lancement début 2021 de cette rubrique.
– Swissmedicinfo informe via son site Internet les médicaments mis à jour (via rubrique “Textes modifiés”). Creapharma.ch s’engage dans un délai maximum de 30 jours à mettre à jour chaque page médicament provenant de Swissmedicinfo (rubrique Informations destinées aux patients). Cela signifie que pendant quelques jours cette page ne puisse pas être 100% mise à jour. Pour une information toujours mise à jour (actuelle), consultez directement le site 
Swissmedicinfo.

Avez-vous trouvé cet article utile ou avez-vous noté une faute ?

Lire aussi :


Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 16.08.2021
Publicité