Publicité

Zyloric®

Information destinée aux patients en Suisse

Zyloric® (100 mg et 300 mg comprimés)

Qu’est-ce que Zyloric et quand doit-il être utilisé ?

Zyloric abaisse le taux d’acide urique dans le sang et les urines. Ce médicament est utilisé pour le traitement de la goutte (dépôts de cristaux d’acide urique dans la peau, les articulations et les reins), ainsi que dans d’autres maladies qui provoquent une élévation du taux d’acide urique dans le sang nécessitant un traitement.

Zyloric ne doit être pris que sur prescription du médecin.

De quoi faut-il tenir compte en dehors du traitement ?

L’excès d’acide urique dans le sang résulte d’un trouble métabolique pouvant avoir différents facteurs déclenchants, comme par ex. une suralimentation. Il faut donc veiller à conserver un poids idéal et suivre une alimentation diversifiée, en évitant l’alcool et les abats. En cas de calculs rénaux, il est conseillé de boire abondamment.

Quand Zyloric ne doit-il pas être pris/utilisé ?

En cas d’hypersensibilité connue au principe actif, l’allopurinol, ou à un excipient de Zyloric.

Quelles sont les précautions à observer lors de la prise/de l’utilisation de Zyloric?

La prudence est de règle en cas de maladies graves des reins ou du foie; une surveillance médicale particulière est alors nécessaire afin de déterminer la posologie la mieux appropriée.

Des éruptions cutanées sévères (syndrome d’hypersensibilité, syndrome de Stevens-Johnson, nécrolyse épidermique toxique) ont été observées lors de l’utilisation de l’allopurinol. Les éruptions cutanées accompagnées d’inflammations de la bouche, de la gorge, du nez, des organes génitaux et d’inflammations de la conjonctive (yeux rouges et enflés) sont fréquentes. Ces éruptions cutanées sévères sont souvent précédées de symptômes pseudo-grippaux tels que fièvre, maux de tête et douleurs dans les membres. L’éruption cutanée peut s’étendre et entraîner l’apparition de vésicules et de desquamations sur de grandes surfaces de peau.

L’utilisation concomitante d’antihypertenseurs (inhibiteurs de l’ECA) ou de diurétiques (surtout de thiazides) accroît le risque de réaction d’hypersensibilité, surtout si le patient présente aussi des troubles de la fonction rénale.

Il existe un certain facteur génétique (appelé HLA-B*5801), en présence duquel le risque de réactions cutanées sévères est nettement augmenté. Ce facteur héréditaire est présent avec une fréquence particulièrement élevée chez certains groupes de populations chinoises Han, indiennes, thaïlandaises et africaines.

Par conséquent, des réactions cutanées sévères peuvent survenir plus fréquemment chez des sujets d’origine ethnique chinoise Han, indienne, thaïlandaise ou africaine.

En cas de manifestations cutanées, cessez le traitement par Zyloric et consultez immédiatement votre médecin.

Au début du traitement, une crise aiguë de goutte peut survenir. Lorsque vous ressentez des symptômes révélateurs (articulation fortement douloureuse, rouge, enflée et chaude), contactez s.v.p. votre médecin traitant.

Lorsque le traitement est instauré pendant une crise aiguë de goutte, d’autres attaques peuvent être déclenchées. C’est la raison pour laquelle vous devriez informer votre médecin avant l’instauration du traitement lorsque qu’une crise aiguë de goutte est présente. Le médecin prendra ensuite la décision du moment auquel le traitement doit débuter.

Chez un nombre restreint de patients, des vertiges ont été observés au cours du traitement par Zyloric. Ce médicament peut affecter les réactions, l’aptitude à la conduite et l’aptitude à utiliser des machines!

Zyloric contient du lactose. Si votre médecin vous a informé(e) d’une intolérance à certains sucres, contactez-le avant de prendre ce médicament.

Veuillez informer votre médecin ou votre pharmacien si

-vous souffrez d’une autre maladie

-vous êtes allergique

-vous prenez déjà d’autres médicaments (ou utilisez déjà d’autres médicaments en usage externe) (même en automédication !).

Zyloric peut-il être pris/utilisé pendant la grossesse ou l’allaitement ?

Si vous êtes enceinte, aimeriez le devenir ou si vous allaitez, vous ne devez prendre Zyloric que sur indication explicite de votre médecin.

Comment utiliser Zyloric ?

La posologie usuelle de Zyloric est de 100 à 300 mg par jour; dans les cas graves, le médecin peut augmenter la posologie jusqu’à 900 mg.

La dose quotidienne de 100 à 300 mg (1 comprimé à 100 mg ou à 300 mg) sera prise en une seule fois après un repas, avec suffisamment de liquide. Pour des doses supérieures, se conformer aux instructions du médecin. Les comprimés ne sont pas destinés à être divisés.

Les comprimés de Zyloric sont présentés en plaquettes de 14 comprimés, pour 14 jours. S’il vous arrive une fois d’oublier de prendre l’un des comprimés, poursuivez la prise du médicament de manière régulière et prenez le comprimé restant en fin de traitement.

Ne changez pas de votre propre chef le dosage prescrit. Adressez-vous à votre médecin ou à votre pharmacien si vous estimez que l’efficacité du médicament est trop faible ou au contraire trop forte.

Quels effets secondaires Zyloric peut-il provoquer ?

Des symptômes cutanés tels que rougeur, vésicules ou desquamation surviennent fréquemment.

Les effets secondaires suivants peuvent survenir dans de rares cas lors de la prise de Zyloric :

– Fièvre et frissons, maux de tête, douleurs musculaires (symptômes pseudo-grippaux) et malaise généralisé.

– Altérations graves de la peau, par exemple inflammations de la bouche, de la gorge, du nez, des organes génitaux et inflammation de la conjonctive (yeux rouges et enflés), formation de vésicules et desquamation sur de grandes surfaces.

– Maladie d’hypersensibilité multiorganique avec fièvre, éruption cutanée, douleurs articulaires et altérations de la formule sanguine et des valeurs hépatiques (ces signes peuvent indiquer une réaction d’hypersensibilité de multiples organes).

En cas d’apparition de symptômes cutanés, arrêtez de prendre Zyloric et informez sans attendre votre médecin.

Pour prévenir les nausées et les vomissements, Zyloric sera toujours absorbé après le repas.

Si vous remarquez d’autres effets secondaires, cessez le traitement immédiatement et informez-en votre médecin ou votre pharmacien.

À quoi faut-il encore faire attention ?

Le médicament ne doit pas être utilisé au-delà de la date figurant après la mention «EXP» sur l’emballage. Conservez vos comprimés dans l’emballage d’origine, à température ambiante (15-25°C) et à l’abri de l’humidité. Tous les médicaments devraient être conservés hors de portée des enfants.

Indication pour l’utilisation: les comprimés ne sont pas destinés à être partagés.

Pour de plus amples renseignements, adressez-vous à votre médecin ou votre pharmacien qui disposent de l’information détaillée, destinée aux professionnels.

Que contient Zyloric ?

Principes actifs

Chaque comprimé contient 100 mg ou 300 mg d’allopurinol.

Excipients

Les comprimés de Zyloric contiennent du monohydrate de lactose, de l’amidon de maïs, du povidone K30, du stéarate de magnésium, de l’eau purifiée.

Numéro d’autorisation

32917 (Swissmedic)

Où obtenez-vous Zyloric ? Quels sont les emballages à disposition sur le marché ?

En pharmacie, uniquement sur ordonnance médicale.

Zyloric 100 mg: 100 comprimés

Zyloric 300 mg: 28 et 84 comprimés

Titulaire de l’autorisation

Aspen Pharma Schweiz GmbH, Baar.

Cette notice d’emballage a été vérifiée pour la dernière fois en février 2020 par l’autorité de contrôle des médicaments (Swissmedic).

Source : Swissmedicinfo.ch (site accédé par Creapharma.ch le 24.08.2020, attention il ne s’agit pas de la date de mise à jour de la notice du médicament. La date de dernière mise à jour de la notice du médicament est mentionnée dans le paragraphe ci-dessus).

Avez-vous trouvé cet article utile ou avez-vous noté une faute ?

Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 04.09.2020

Publicité