Publicité

10 bons conseils pour une bonne alimentation en cas de goutte

goutte bons conseils alimentationLa goutte est une maladie atteignant les articulations qui se caractérise par une inflammation et d’intenses douleurs, la fameuse crise de goutte. Les symptômes résultent de l’accumulation d’acide urique dans le corps et en particulier dans les extrémités comme les pieds. Les causes de la goutte peuvent être d’origine génétique, suite à une insuffisance rénale ou encore une mauvaise alimentation (lire toutes les causes de la goutte).

Autrefois la goutte était connue comme “la maladie des rois”, car elle était et reste toujours étroitement associée à une alimentation riche en matières grasses et en purines comme la viande. Une façon souvent efficace de prévenir la goutte repose sur un régime adapté.

boire beaucoup bons conseils goutte1. Buvez beaucoup d’eau. L’eau aide l’organisme grâce à son effet diurétique à éliminer l’excès d’acide urique et d’autres toxines. Évitez de boire des sodas (riches en fructose) et des jus sucrés. Buvez de préférence de l’eau et plus de 2 litres par jour. Selon plusieurs témoignages de patients souffrant de goutte, c’est probablement le meilleur conseil pour prévenir les crises.
Le café est une autre boisson conseillée pour prévenir la goutte, pour avoir un effet il faudrait en boire entre 3 et 4 par jour.

2. Consommez des produits laitiers faibles en calories pour satisfaire ses besoins quotidiens en protéines. Cela inclut le fromage cottage, les fromages fabriqués avec du lait écrémé et d’autres dérivés avec un pourcentage faible en matière grasse.

goutte éviter les viandes3. Limitez votre consommation de viande. Il s’agira de diminuer ou d’arrêter de manger surtout les viandes rouges. Réduisez aussi l’apport en fruits de mer, car ils sont riches en purines et peuvent déclencher des crises de goutte.
Il est recommandé de ne pas consommer trop de protéines, privilégiez des protéines d’origine végétale comme le tofu ou des oeufs.

4. Réduisez votre consommation d’alcool. En plus de la réduction de l’excrétion d’acide urique, l’alcool favorise la formation de la goutte, en particulier chez l’homme. Notons que l’orge, contenue dans la bière, est riche en purines.

contrôle de poids goutte5. Contrôlez votre poids. Le surpoids et l’obésité sont des facteurs de risque pour l’apparition de la goutte, l’obésité augmente d’un facteur 2 à 3 le risque de goutte. Adoptez une alimentation riche en fruits et légumes et n’oubliez pas de pratiquer de l’exercice.

6. Réduisez votre consommation en sucreries. L’excès de sucre peut déclencher un diabète et certaines études ont montré que des niveaux élevés d’insuline dans le sang peuvent entraîner des hauts niveaux d’acide urique (cause de la goutte). Évitez les aliments riches en fructose et avec une grande concentration de sucre comme les bonbons, gâteaux, chocolats, etc.

7. Limitez ou réduisez la consommation de pain. La levure utilisée pour produire du pain est riche en purines, ce qui augmente la quantité d’acide urique dans le sang.

produits laitiers8. Consommez des aliments à faible teneur en purines. Comme par exemple les produits laitiers, les légumes (chou, chou-fleur, laitue), les fruits, les céréales et les féculents dérivés du blé. Remarque: les légumineuses (ex. haricots, soja, pois chiches, pois, lentilles, etc) ont une teneur en purine intermédiaire. Attention à la consommation de certains légumes comme les asperges qui sont riches en purine (provoquerait une crise de goutte chez certaines personnes).
Toutefois, selon des études récentes, il semble que consommer des légumes ou fruits riches en purine n’aurait aucun impact sur la goutte. Il s’agirait essentiellement des produits d’origine animale riche en purines (viandes, fruits de mer) qui favoriseraient la goutte.

9. Évitez les abats. Cela inclut le foie, le cœur, la langue, les reins, le cerveau. Évitez les viandes en conserve ainsi que les saucisses, le bacon, les viandes issues de la chèvre, de l’agneau, du veau ou encore le salami.

étude prévention cancer10. Consommez de la vitamine C. Des études ont montré que la consommation de vitamine C permet de réduire la quantité d’acide urique dans le sang. Par conséquent, manger des fruits comme l’orange ou la cerise (avec des propriétés pour soigner la goutte) peut s’avérer en prévention.
La cerise présente en plus de la vitamine C d’autres principes actifs comme les anthocyanosides. Il a été prouvé que consommer 10 à 12 cerises par jour pendant 2 jours ou plus permet de réduire de 35% le risque de crise de goutte selon une étude américaine parue fin 2012. La consommation d’allopurinol et de cerises permet même d’abaisser le risque de crise de goutte de 75% par rapport à ceux ne consommant pas d’allopurinol ou de cerises. Lire aussi : Le jus de cerise concentré pourrait prévenir la goutte

Lisez aussi: Alimentation en cas de goutte (aspects plus scientifiques)

Lisez notre article complet sur la goutte

Ressources sur la goutte

Par Xavier Gruffat (pharmacien), dernière mise à jour : 31 octobre 2015. Photos: Fotolia.com

Quiz : testez vos connaissances sur la goutte

Inscrivez-vous à notre newsletter du mardi (gratuit)     Publicité Lire aussi :
Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 17.09.2018