Une coloscopie tous les 10 ans réduit de 40% le risque de cancer colorectal

Une coloscopie tous les 10 ans réduit de 40% le risque de cancer colorectalNEW YORKUn dépistage par coloscopie tous les 10 ans pourrait diminuer de 40% les 1,2 millions de cas de cancer colorectal diagnostiqués chaque année. Cette étude a été réalisée par la Harvard School of Public Health et publiée en septembre 2013 dans le New England Journal of Medicine. En France le cancer colorectal tue 17 500 personnes (chiffres de 2011) et aux Etats-Unis plus de 50 000 personnes vont mourir de ce cancer en 2013 (sources: CBSNews).
La coloscopie est un examen visuel du côlon effectué grâce à une sonde. En général cet examen est réalisé sous calmant. Dans la prévention du cancer colorectal, la coloscopie aide à identifier des polypes et à les supprimer immédiatement. Grâce à cette technique on réduit la probabilité de développer un cancer du côlon. La coloscopie est donc une méthode de diagnostic mais aussi de thérapie permettant de supprimer les polypes et autres tissus tumoraux.

Dans cette étude d’Harvard, les chercheurs ont analysé les données de deux grandes études portant sur près de 90 000 participants, ceux-ci devaient remplir un questionnaire chaque 2 ans sur leur état de santé et mentionner s’ils avaient effectué ou non une coloscopie. Ces 2 grandes études ont été réalisées entre 1988 et 2008.

Pendant cette période, on a compté près de deux mille cas de cancer colorectal et 474 décès. Tant la sigmoïdoscopie (un examen plus rapide mais moins efficace) que la coloscopie, qui permettent d’observer les tumeurs dans la partie inférieure du côlon et du rectum, sont associées à une diminution du nombre de décès et de cas de cancer colorectal.

anatomie du colon

Notons qu’uniquement la coloscopie est capable de protéger contre les tumeurs qui se développent dans la partie supérieure du côlon et du rectum. “Selon nos calculs – écrivent les auteurs – si tous les participants avaient été soumis à une coloscopie il y aurait 40% moins de diagnostic de ces tumeurs.”

Les chercheurs recommandent d’effectuer une coloscopie chaque 10 ans après l’âge de 50 ans, sauf avis médical (certaines personnes doivent effectuer ce test avant 50 ans, par ex. en cas de cancer dans la famille).

Une prise de vitamine D, un contrôle du poids, une alimentation saine et équilibrée riche en fruits et légumes et la pratique régulière d’exercices sont également des bons moyens de prévention du cancer colorectal, selon le Dr Ogino, qui a participé à l’étude et intervenant sur le média américain CBSNews.

26 septembre 2013, par Xavier Gruffat, pharmacien (ETH Zurich, Suisse) – Copyright photo: Fotolia.com

Informations sur l’étude (meta donnés)

Nom original de l’étude (en général en anglais) Date de publication Média Institution, université
Long-Term Colorectal-Cancer Incidence and
Mortality after Lower Endoscopy
19 septembre 2013 New England Medical Journal Harvard School of Public Health (USA)
Inscrivez-vous à notre newsletter du mardi (gratuit)     Lire aussi :
Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 08.09.2017