Petite pervenche

Résumé

Plante médicinale avec des effets surtout astringent et vulnéraire, indiqué principalement en usage externe contre les affections de la bouche (aphtes) et les contusions, se présente souvent sous forme de décoction.

Publicité
Petite pervenche - Vinca minor
Noms

Noms français: petite pervenche, pervenche, herbe à la capucine, violette des morts
Nom scientifique: Vinca minor L.
Nom anglais: Lesser periwinkle, Dwarf periwinkle
Nom allemand: Kleines Immergrün (“immortelle”)
Nom italien: pervinca minore
Nom portugais: Vinca minor
Nom espagnol: vincaoervinca, vinca minor

Famille

Apocynacées (Apocynaceae)

Constituants

– Alcaloïde (vincamine, vincine,…)
– Tanins
– Bisindoliques (vincarubine)

Parties utilisées

– Feuilles séchées

Effets

– Astringent, diurétique, dépuratif, tonique, vulnéraire, possible effet cancérigène, stimulation de la circulation cérébrale en favorisant l’oxygénation du cerveau.

Indications

Usage interne (actuellement peu utilisé et peu recommandé, lire aussi sous effets secondaires et remarques):
– Troubles de l’oxygénation du cerveau, ecchymoses (coups)

Usage externe (par ex. en bains de bouche, décoction ou lotion):
– Aphtes, gingivite, maux de gorge, hémorragies, pertes blanches, ecchymoses (coups)

Effets secondaires

Risque de toxicité sur les reins et le foie (en usage interne), demandez conseil dans votre pharmacie.

Contre-indication

Aucune connue.

Interactions

Aucune connue.

Noms des préparations

En Suisse, demandez conseil dans votre pharmacie.

Préparations – Sous quelle forme ? (formes galéniques)

– Décoction de petite pervenche (utilisé en usage interne mais peu recommandé et surtout en usage externe en bain de bouche par exemple)

– Lotion de petite pervenche

– Vin de petite pervenche

– Utilisé aussi en spagyrie et en homéopathie

Petite pervenche - Plante médicinale

Où pousse la petite pervenche ?

La petite pervenche pousse en Europe (y compris dans les montagnes) et en Asie.

Publicité
Quand récolter la petite pervenche ?

On récolte les feuilles de petite pervenche au printemps ou en été.

Remarques

– Par le passé on utilisait des remèdes à base de petite pervenche pour sa concentration en vincamine indiqué contre les troubles du cerveau. Actuellement il semble que le ginkgo soit préféré pour augmenter l’oxygénation du cerveau, le ginkgo présente moins d’effets secondaires et de risques que la petite pervenche. L’efficacité du ginkgo est toutefois remise en cause par certaines études scientifiques.

– On estime qu’en usage interne (tisane par ex.) la petite pervenche pourrait être toxique pour le foie et les reins, certaines sources affirment aussi que cette plante pourrait avoir un effet cancérigène. Par mesure de prudence il serait préférable de l’utiliser seulement en usage externe. Dans le passé cette plante était très utilisée en médecine populaire, y compris en usage interne par exemple pour soigner le paludisme.

Dernière mise à jour de la page : 
15 février 2019

Rédaction du dossier : 
Xavier Gruffat (Pharmacien)

Petite pervenche - Vinca minor

Lire aussi :

Publicité



Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 15.02.2019