Physalis

Résumé

Plante médicinale utilisée pour son effet diurétique lors de goutte ou de troubles urinaires, se présente souvent sous forme de décoction ou de tisane.

Publicité
Physalis - Physalis alkekengi
Noms

Nom(s) français: Physalis alkekengi, alkékenge, cerise d’hiver, physalis, fruit orange
Nom scientifique: Physalis alkekengi
Nom anglais: Bladder cherry
Nom allemand: Lampionblume
Nom portugais: Fisális

Famille

Solanaceae (Solanacées)

Constituants

– Vitamines C et A
– Flavonoïdes
– Physaline
– Principe amer

Parties utilisées

– Baies (fruits), tiges, feuilles

​Effets

– Diurétique (baies), fébrifuge (tiges et feuilles)

Indications

Goutte, rhumatismes, affections rénales, calculs urinaires

Effets secondaires

Aucun connu (à notre avis)

Contre-indication

Aucune connue (à notre avis)

Interactions

Aucune connue (à notre avis)

Noms des préparations

En Suisse, demandez conseil dans votre pharmacie

Préparations – Sous quelle forme ? (formes galéniques)

– Baie (fruit entier)
Le physalis peut être consommé frais, préparé en salade, par exemple

– Tisane des baies
15 à 30 gr de fruits mûrs pour un demi-litre d’eau, 2 tasses par jour

– Décoction (des baies) ou en usage externe on peut utiliser la plante entière

– Poudre (des baies)

Physalis - Plante médicinale

Où pousse le physalis ?

Cette plante pousse en Europe et dans d’autres régions du monde.

Quand récolter les baies de physalis ?

On récolte les baies en automne. Ces baies, orange ou rouges, sont extraites de leurs vésicules et mises à sécher sur des grilles, à l’ombre. Elles deviennent alors inodores, et ont un goût amer.

​Remarques

– Cette plante diurétique est indiquée en cas de goutte. Les principes actifs retrouvés dans la baie du physalis accélèrent l’élimination de l’acide urique (cause de la goutte).

– Dans le genre physalis, il existe plusieurs dizaine d’espèces. Le Physalis alkekengi, décrit dans cette fiche, est particulièrement intéressant en phytothérapie.

A lire : 10 bons conseils alimentaires en cas de goutte

Physalis - Physalis alkekengi

Lire aussi :

Publicité



Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 17.12.2015