Publicité

Pneumonie (hôpital)

La pneumonie acquise en milieu hospitalier, appelée aussi pneumonie nosocomiale, est fréquente. Aux Etats-Unis, la pneumonie est la première maladie infectieuse acquise à l’hôpital, selon les Centers for Disease Controls and Prevention (CDC).
On estime que le taux de mortalité de la pneumonie acquise à l’hôpital est située, aux Etats-Unis en tout cas, entre 15 et 20% comme le relève un article du Wall Street Journal citant des études en février 2018.

Publicité

Les germes qui provoquent la pneumonie pénètrent généralement dans le corps par la bouche (lire ci-dessous aussi sous Brossage des dents).

Définition de la pneumonie

Classification de la pneumonie : 
La pneumonie peut être est classée en fonction des types de germes qui la provoquent et du lieu où l’infection a été contractée (lire aussi ci-dessous dans la rubrique Causes :
– Pneumonie acquise dans la communauté (en anglais : Community-acquired pneumonia)
Il s’agit du type de pneumonie le plus courant. Elle survient en dehors des hôpitaux ou d’autres établissements de soins de santé. Les causes peuvent provenir de bactéries (ex. Mycoplasma pneumoniae), de virus (ex. SARS-CoV-2) ou de champignons.
– Pneumonie acquise à l’hôpital (en anglais : Hospital-acquired pneumonia)
Ce type de pneumonie survient lors d’un séjour à l’hôpital pour une autre maladie. Lire davantage à ce sujet : Pneumonie en milieu hospitalier
– Pneumonie acquise dans le cadre des soins de santé (en anglais : Health care-acquired pneumonia)
Ce type de pneumonie est une infection bactérienne qui survient chez les personnes qui vivent dans des établissements de soins de longue durée ou qui reçoivent des soins dans des centres de soins ambulatoires, notamment des centres de dialyse rénale.
– Pneumonie par aspiration (en anglais : Aspiration pneumonia)
Ce type de pneumonie survient lorsqu’une personne inhale de la nourriture, des boissons, des vomissures ou de la salive dans ses poumons. L’aspiration est plus probable si quelque chose perturbe le réflexe normal de déglutition, comme une lésion cérébrale ou un problème de déglutition, ou une consommation excessive d’alcool ou de drogues

Comment prévenir ?
Certaines méthodes peuvent aider à prévenir la pneumonie acquise à l’hôpital comme des exercices de respiration profonde afin de nettoyer certains microbes situés dans le tractus respiratoire ainsi que le brossage des dents des patients de façon régulière (lire davantage ci-dessous). Les méthodes classiques d’hygiène comme se laver régulièrement les mains, notamment du personnel soignant, sont également très importantes dans la lutte contre les maladies nosocomiales. Finalement, la vaccination est aussi un excellent moyen de prévenir la pneumonie (lire davantage sur notre dossier complet sur la pneumonie).

Brossage des dents à l’hôpital
Cette mesure simple s’est montrée très efficace dans une étude réalisée à Sacramento (Californie) en abaissant de 70% le nombre de cas de pneumonie acquise en milieu hospitalier.

Covid-19

En Italie du Nord notamment, on sait que des patients ont été infectés dans les hôpitaux par le Covid-19, comme le relevait le Journal de France 2 en avril 2020. Certains patients sont entrés aux urgences pour soigner par exemple une jambe cassée et sont malheureusement décédés à l’hôpital, car ils ont été contaminés par le Covid-19. En février 2020 soit avant la pandémie globale apparue en mars 2020, les médecins italiens parlaient de pneumonie et pas spécifiquement de Covid-19.

Article mis à jour le 24.11.2021. Par Xavier Gruffat (pharmacien). Sources :  Centers for Disease Controls and Prevention (CDC), The Wall Street Journal.
Référence étude : American Journal of Infection Control (DOI : 10.1016/j.ajic.2017.08.036)
Crédit  photo : Fotolia.com

Avez-vous trouvé cet article utile ou avez-vous noté une faute ?

Lire aussi :


Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 24.11.2021
Publicité