Saponaire





Publicité

Résumé

Plante médicinale qui peut s’utiliser en usage interne contre les rhumatismes ou la goutte et en usage externe contre différentes affections de la peau. Se présente en général sous forme de décoction (usage interne ou externe).

Saponaire - Plante médicinale
Noms

Noms français : saponaire, saponaire officinale, savonnaire, savonnière, herbe à savon
Nom scientifique : Saponaria officinalis L.
Nom anglais : Common Soapwort
Nom allemand : Gewöhnliches Seifenkraut, Echte Seifenkraut
Nom italien : Saponaria officinalis
Nom portugais : saponária
Nom espagnol : Saponaria officinalis

Famille

Caryophyllacées (Caryophyllaceae)

Constituants

– Saponoside (gypsogénine) ou saponine [qu’on trouve surtout dans la racine et rhizome, lire aussi ci-dessous sous Remarques pour son utilisation en lessive]
– Résine

Parties utilisées

– Feuilles, racines et rhizomes, sommités fleuries

Effets

– Dépuratif, diurétique, tonique, vermifuge, cholérétique

Indications

En usage interne (ex. décoction) :
– Rhumatismes, goutte, insuffisance hépatique (en complément)

En usage externe (ex. décoction) :
– Acné, psoriasis, eczéma

Usage cosmétique: pour le soin des cheveux (en lotion ou shampoing)

Effets secondaires

En usage interne peut mener à des tremblements ou sécheresses de la bouche (surtout si on laisse macérer trop longtemps par exemple une décoction).

Contre-indication

Aucune connue

Interactions

Aucune connue

Noms des préparations

En Suisse, demandez conseil dans votre pharmacie

Préparations – Sous quelle forme ? (formes galéniques)

– Décoction de saponaire (à base des feuilles et racines)

– Cataplasme de saponaire

– Lotion pour les cheveux

Saponaire

Où pousse la saponaire ?

La saponaire pousse surtout en Europe, en Asie et en Amérique du Nord. La saponaire préfère les lieux humides et pousse notamment au bord  des ruisseaux.

Quand récolter la saponaire ?

Les fleurs de saponaire apparaissent en général entre juillet et septembre en Europe. La saponaire peut atteindre une hauteur comprise entre 30 et 80 cm. Il s’agit d’une plante vivace, c’est-à-dire qu’elle peut vivre plusieurs années.

A lire : ebook “50 plantes médicinales à cultiver dans votre jardin”- vous y trouverez la saponaire

Remarques

– Cette plante a été utilisée dans le passé pas seulement pour ses effets thérapeutiques mais aussi comme savon en usage domestique. En effet la saponaire ou herbe à savon contient une substance, la saponine, qui a les mêmes propriétés qu’un savon et permet de faire mousser (unir les substances lipophiles et hydrophiles pour enlever les tâches d’un vêtement par exemple).
Pour cet effet il suffit de mettre 60 à 100 gr de rhizomes ou des sommités fleuries de saponaire par litre d’eau puis faire bouillir avec les vêtements ou le linge [source: wikipedia.org].
On utilise de nos jours toujours parfois la saponaire pour laver du linge très délicat (lessive pour linge délicat).
Dans le passé on utilisait aussi la saponine en “cosmétique” pour se laver les cheveux.

– En présence d’eau,  la plante a tendance à légèrement mousser à cause de la saponine. C’est pourquoi dans le passé la saponaire était utilisée sous forme de rhizome broyé pour la lessive. On estime que le rhizome de saponaire peut contenir jusqu’à 8% de saponine.

Rédaction de cette fiche : 
Xavier Gruffat (Pharmacien et Rédacteur en chef de Creapharma)

Crédits photos :
Fotolia.com, Creapharma.ch

A lire : ebook “50 plantes médicinales à cultiver dans votre jardin”- vous y trouverez la saponaire

Saponaire - Saponaria officinalis

Lire aussi :


Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 12.08.2018