Arnica

Résumé

Plante médicinale avec un effet anti-inflammatoire utilisée en usage externe lors de contusion ou d’hématome, se présente souvent sous forme de pommade ou de gel.

arnica
Noms

Nom français: arnica, arnica des montagnes
Nom scientifique: Arnica montana L.
Nom anglais: arnica
Nom allemand: Arnika
Nom italien: arnica
Nom portugais: arnica
Nom espagnol: arnica

Famille

Asteraceae (Astéracées)

Constituants

– Huiles essentielles
– Lactones sesquiterpéniques
– Flavonoïdes
– Coumarines

Parties utilisées

– Fleurs, (feuilles)

arnica-montana-2016-copyright-fotolia

Effets

En usage externe (pommade, teinture)
– Anti-inflammatoire, antiphlogistique

L’effet de l’arnica reposerait sur une inhibition de la protéine NF-kappaB, cette dernière joue un rôle important dans le processus inflammatoire, notamment dans l’activation de la phospholipase (molécule clé dans le mécanisme inflammatoire).

Indications

En usage interne (à avaler) :
– Ne pas utiliser en phytothérapie, car l’arnica peut s’avérer toxique. En homéopathie, il est toutefois possible d’ingérer des remèdes homéopathiques à base d’arnica.

En usage externe (pommades, teintures, infusion ou compresse) :
– Coups, mal de dos, hématomes, contusions, arthrite, arthrose, entorse (foulure), phlébite, syndrome du canal carpien

Effets secondaires

Risque d’allergie de contact, si cet effet secondaire survient veuillez arrêter l’application d’arnica. Rappel: ne pas ingérer l’arnica en usage interne, à cause de graves risques cardiaques et respiratoires.

Contre-indication

Allergie à l’arnica.

Interactions

Aucune connue (à notre avis).

Noms des préparations

En Suisse : *Weleda® Pommade à l’Arnica, *A.Vogel Gel en cas de rhumatisme. Egalement en vente en pharmacie sous forme de teintures.

* Attention : le(s) médicament(s) mentionné(s) ci-dessus ne se veulent pas représentatif(s) de l’ensemble des remèdes existants, il s’agit de mention de médicament(s) à titre purement indicatif(s), pour les médicaments veuillez lire la notice d’emballage et demandez conseil à votre spécialiste. Législation suisse appliquée.

Préparations – Sous quelle forme ? (formes galéniques) 

– Teinture d’arnica

– Pommade d’arnica

– Baume d’arnica

– Gel d’arnica

– Infusion d’arnica pour usage externe (en compresse ou cataplasme)

arnica - Arnica montana
Où pousse l’arnica ?

L’arnica pousse en Europe, de préférence en montagne et en particulier dans les Alpes, d’où son nom latin Arnica montana (montagne). L’arnica pousse aussi en Asie et notamment en Sibérie.

Quand récolter l’arnica ?

On récolte les fleurs d’arnica pendant la floraison, de juin à août habituellement.

Remarques

– Chez certaines personnes, l’application de préparations à base d’arnica peut provoquer des allergies de la peau, il faudra dans ce cas arrêter le traitement et utiliser à la place d’autres plantes ou médicaments chimiques de synthèse.

– L’arnica se trouve dans des pommades très connues dont l’efficacité n’est plus à prouver. L’arnica est particulièrement utile en cas de chute, d’hématome ou de contusions.

– En homéopathie, l’arnica (5CH) est certainement le remède le plus utilisé lors de chute ou de contusions.

– Il est intéressant de noter que dans de nombreuses préparations à base d’arnica en vente en pharmacie, la matière première n’est pas toujours à base de l’espèce Arnica montana (comme décrit sur cette fiche). En effet, l’Arnica montana est très souvent une espèce protégée. Cela rend son utilisation à l’échelle industrielle compliquée. L’industrie utilise par conséquent plutôt l’espèce d’arnica d’origine américaine, l’Arnica chamissonis Less.
La plante d’arnica (et ses espèces) est probablement l’une des plantes médicinales parmi les plus vendues au monde.

– L’arnica est beaucoup utilisée en Allemagne, Autriche et Suisse en particulier sous forme de pommade, crème ou gel.

– L’arnica ne devrait pas être consommée en usage interne (sous forme de tisane par ex.), car cette plante peut s’avérer toxique pour l’organisme notamment pour le système nerveux. Plusieurs décès ont été enregistrés dans le passé, car certaines personnes utilisaient l’arnica à forte dose sous forme orale pour son effet abortif.
En homéopathie, comme on l’a déjà vu ci-dessus, il est néanmoins possible d’utiliser l’arnica sous forme orale (gélule, globules, etc).

Crédits photos: Fotolia.com, Creapharma.ch

Arnica
Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 14.06.2016

Thèmes