Accueil » Plantes médicinales » Trèfle rouge

Trèfle rouge

Résumé

Plante médicinale riche en pyhtoestrogènes utilisée contre les symptômes liés à la ménopause (des études cliniques sont encore nécessaire), se présente souvent sous forme de gélule.

Trèfle rouge - Plante médicinale
Noms

Noms français: Trèfle rouge, trèfle pourpre, photo à gauche: trèfle des près
Nom scientifique: Trifolium pratense L.
Nom anglais: broad clover, red clover
Nom allemand: Rotklee, Rotkleeblüten
Nom italien: capo-rosso, trifoglio rosso

Famille

Fabaceae

Constituants

– Phytoestrogènes : isoflavones
– Huile essentielle

Parties utilisées

– Fleurs séchées

Effets

– Régulateur hormonal grâce à des phytohormones.

Indications

– Symptômes liés à la préménopause et à la ménopause (bouffées de chaleur,…) [davantage d’études cliniques sont nécessaires pour véritablement prouver l’efficacité de cette plante pour les problèmes de la ménopause, lire sous Remarques ci-dessous également], toux.

Effets secondaires

Veuillez lire la notice d’emballage et demandez conseil à un spécialiste

Contre-indication

Cancer du sein,… veuillez lire la notice d’emballage et demandez conseil à un spécialiste

Interactions

Veuillez lire la notice d’emballage et demandez conseil à un spécialiste

Noms des préparations

En Suisse : certaines préparations à base de trèfle rouge en vente en pharmacie. Par exemple dans *Phytopharma® Trèfle rouge comprimés (250 mg). Demandez conseil dans votre pharmacie.

*Attention : les médicaments mentionnés ci-dessus ne se veulent pas représentatifs de l’ensemble des remèdes existants, il s’agit d’un listing en aucun cas exhaustif et à titre purement indicatif. Pour les médicaments, veuillez lire la notice d’emballage et demandez conseil à votre spécialiste.

Préparations – Sous quelle forme ? (formes galéniques)

– En pharmacie en vente sous forme de capsule ou gélule.

Trèfle rouge

Où pousse le trèfle rouge ?

Le trèfle rouge pousse en Europe et dans d’autres régions du monde.

Remarques

– Le trèfle rouge appartient avec le soja et la luzerne à des plantes riches en phytoestrogènes, ces principes actifs auraient un effet favorable lors de différents symptômes de la ménopause (bouffée de chaleur,…) mais davantage d’études cliniques sont encore nécessaires pour véritablement prouver l’efficacité du trèfle rouge.

– Remarquons que le trèfle rouge pousse presque partout en Europe mais qu’il faut utiliser des médicaments prêts à l’emploi (gélule) pour atteindre une certaine efficacité.

– Une étude publiée le 21 juin 2016 dans la revue spécialisée JAMA a montré que l’utilisation de plantes médicinales comme le soja, le cimicifuga, le trèfle rouge, certaines plantes de la médecine traditionnelle chinoise ou des molécules provenant de plantes comme les isoflavones qui sont des phytoestrogènes étaient associées à une modeste diminution dans la fréquence des bouffées de chaleur et de la sécheresse vaginale chez les femmes ménopausées. Par contre, l’effet de ces plantes ou remèdes naturels sur les sueurs nocturnes étaient non significatifs, selon les chercheurs.
Ce travail de recherche réalisé notamment par l’Erasmus University Medical Center à Rotterdam (Pays Bas) a analysé plus de 60 études publiées à ce sujet, totalisant plus de 6’000 femmes.

Trèfle rouge - Trifolium pratense

Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 21.06.2016

Thèmes