Eczéma

Résumé sur l’eczéma

Eczéma résuméL’eczéma est une maladie fréquente de la peau (dermatose) caractérisée notamment par une couleur rouge et des petits boutons. Dans cette maladie la peau est souvent sèche et démange. L’eczéma n’est en général pas facile à traiter.
On distingue deux formes principales d’eczéma : l’eczéma de contact et l’eczéma atopique (appelé aussi dermatite atopique), c’est-à-dire à forte composante allergique. Dans ce dossier, nous allons parler principalement de l’eczéma de contact, pour davantage d’informations sur la dermatite atopique, consultez notre dossier.


Concernant la dermite séborrhéique, un eczéma touchant surtout le crâne et le visage, les causes de cette maladie restent peu connues.

On estime que 2 à 6% de la population mondiale souffre d’eczéma de contact. Entre 5 à 20% des enfants dans le monde sont atteints de dermatite atopique (principalement avant l’âge de 5 ans), aux Etats-Unis ce chiffre est de 11%. Environ 2% des adultes sont touchés par cette forme d’eczéma.

eczema définitionL’eczéma de contact se développe suite à une réaction excessive de l’organisme à un allergène (ex. caoutchouc, métal) ou à un irritant (ex. détergent, produits chimiques), cette maladie empêche souvent la personne atteinte de travailler correctement. Des professions comme le personnel soignant ou du bâtiment sont plus touchées que d’autres et sont particulièrement à risque, à cause d’une utilisation trop fréquente de produits chimiques.

Les zones de la peau touchées par l’eczéma prennent une couleur rouge. La peau est sèche et on observe souvent des petites vésicules remplies de liquides (cloques) avec de fortes démangeaisons, les symptômes sont plus marqués le soir. Si une personne se gratte trop, la peau peut devenir plus épaisse et foncée, puis dans certains cas mener à des cicatrices.

Le diagnostic médical repose surtout sur des examens cliniques et une anamnèse (historique du patient). Nous n’avons pas connaissance de tests spécifiques pour identifier l’eczéma de contact.

Le principal traitement est d’agir sur la cause, c’est-à-dire identifier les facteurs de risque et les limiter ou encore mieux les arrêter.

Les principaux remèdes utilisés sont des crèmes, pommades ou lotions contenant des corticoïdes (surtout en cas de poussée), de l’urée et des produits désinfectants. Parfois des médicaments en prise orale sont conseillés, notamment lors d’eczéma grave.

La photothérapie est une mesure aussi parfois efficace pour soigner l’eczéma.

Des plantes médicinales sont utilisées dans certains cas pour soigner l’eczéma comme la bourrache, l’onagre, l’hamamélis ou la camomille.

Le meilleur bon conseil en cas d’eczéma consiste à éviter de se gratter, n’hésitez pas à couvrir la zone atteinte par des pansements ou des habits. L’objectif en couvrant la zone est aussi d’éviter une surinfection bactérienne. D’autres bons conseils vous seront présentés dans la rubrique bons conseils et prévention de l’eczéma de contact.

Définition

L’eczéma est une dermatose de type prurigineuse (irritante) relativement fréquente parmi la population, il peut être aigu ou chronique.

L’eczéma se caractérise entre autre par une peau de couleur rouge avec des petits boutons, différents endroits du corps peuvent être touchés comme les mains ou le visage.

On distingue principalement deux formes d’eczéma : l’eczéma de contact et la dermatite atopique.

L’eczéma de contact est dû à une réaction exagérée du corps à un allergène (caoutchouc, détergents,…) ou à un irritant chimique, il s’agit d’une maladie qui occasionne passablement d’arrêt de travail ou de surclassement. La dermatite atopique ou neurodermatite est davantage liée à une prédisposition génétique et touche davantage les nourrissons et petits enfants. Plus d’informations sur la dermatite atopique

Certaines professions sont plus touchées que d’autres par l’eczéma de contact comme c’est le cas du personnel soignant, à cause de l’utilisation de désinfectants (ex. à base d’alcool) et de bactéricides pouvant affecter la peau. Les travailleurs du bâtiments sont aussi plus souvent affectés par cette dermatose.

On peut distinguer l’eczéma aigu et l’eczéma chronique, ce dernier dure plus de 3 mois.

Epidémiologie

– On estime que 2 à 6% de la population souffre d’eczéma de contact, 15% des petits enfants de moins de 7 ans et environ 2% des adultes souffrent de dermatite atopique (neurodermatite).

– Environ 1 Britannique sur 9 développera dans sa vie une forme d’eczéma.

– Aux Etats-Unis, environ un enfant sur 10 serait touché par l’eczéma. Certaines sources citées notamment par l’université de référence Northwestern University en décembre 2016 estiment que jusqu’à 20% des enfants américains souffrent d’une forme d’eczéma. En 2016, l’eczéma coûtait au système américain de santé 3,8 milliards de dollars par année.

– Le nombre de personnes souffrant d’eczéma a tendance à augmenter dans les pays industrialisés et dans les centres urbains.

Causes

En fonction du type d’eczéma, les causes peuvent être différentes :

– Pour l’eczéma de contact (eczéma allergique de contact) les causes sont principalement à incomber à un agent allergisant, comme le caoutchouc, des détergents, des médicaments mais la maladie peut aussi être provoquée par des agents chimiques. Il s’agit en général d’un contact répété avec une substance. Au début (phase de sensibilisation), il n’y a pas de manifestation d’eczéma, mais après un autre ou plusieurs contacts répétés, un eczéma peut se développer.

L’eczéma de contact touche souvent des travailleurs de l’industrie ou du bâtiment qui sont en contact avec différentes substances. L’eczéma de contact est une source importante d’arrêt de travail ou de surclassement. En cas d’eczéma affectant les mains, l’utilisation de certains gants non allergisants peut s’avérer très utile. Beaucoup de personnes développement aussi un eczéma lors d’utilisation de produits de nettoyage et d’hygiène.

–  La dermatite atopique ou l’eczéma atopique, qui concerne souvent les enfants de moins de 7 ans (15%) mais également 1 à 2% des adultes, est causé par une prédisposition génétique (héréditaire) à développer une allergie, qui dans ce cas se manifeste par un eczéma. Certains facteurs comme la nourriture, le climat, le stress peuvent aggraver ou déclencher une dermatite atopique.

Certains facteurs de risque peuvent aggraver l’eczéma:

– la chaleur ;

– un environnements sec ;

– la sueur et la transpiration ;

– le stress et l’anxiété ;

– des changements de température drastiques.

Symptômes

En fonction du type d’eczéma (eczéma de contact, dermatite atopique…) et de la fréquence de l’eczéma (aigu, chronique), les symptômes seront différents, voici toutefois quelques signes généraux d’un eczéma.

Dans l’eczéma, les zones touchées par cette dermatose sont de couleur rouge, la peau est sèche, surmontée de petites vésicules liquidiennes (cloques) très purigineuses (qui irrite). L’envie de se gratter devient alors fréquente. Les symptômes de l’eczéma sont en général plus marqués le soir.

Plus précisément dans un eczéma aigu, l’eczéma se caractérise par des plaques rouges, suintantes. Alors que dans un eczéma de contact il s’agit davantage de petits boutons rouges apparaissant par exemple à la zone de contact avec l’agent allergisant. Seul un médecin (de préférence un dermatologue) pourra faire le diagnostic exact d’un eczéma en fonction de son expérience.

L’eczéma peut être localisé sur les mains, le visage, les poignets, les coudes,…

Chez les nourrissons, la dermatite atopique affecte généralement les bras, les jambes, la poitrine ou le cuir chevelu. Chez les enfants plus âgés et les adultes, les zones les plus touchées sont le visage, le poignet et l’avant-bras.

Après de nombreuses démangeaisons, la peau peut devenir épaisse et plus foncée et laisser même des cicatrices.

L’eczéma peut mener dans certains cas à des infections.

Diagnostic

Le diagnostic de l’eczéma est réalisé par un examen clinique et une anamnèse (historique médical). A notre connaissance il n’existe pas d’examen spécifique à l’identification d’un eczéma de contact.

Complications

L’eczéma chez les enfants augmente le risque d’infections et aggrave la qualité du sommeil.

Traitements

La recherche de la cause est essentielle dans le traitement de l’eczéma afin de l’éliminer, c’est particulièrement important lors d’eczéma de contact.

On dispose toutefois des traitements suivants si la cause n’a pas pu être éliminée :

– Des pommades hydratantes ou des solutions huileuses pour le bain.

– Des pommades ou lotions à base d’urée avec un effet régulateur sur la couche lipophyle de la peau et désinfectante ou avec des molécules légèrement désinfectantes.

– Des antiseptiques, notamment pour éviter une surinfection bactérienne, particulièrement recommandé lors d’eczéma aigu.

– Des antihistaminiques par voie orale (si tendance allergique élevée et prurit).

médicament eczema

– Des corticoïdes topiques (par voie externe) à utiliser principalement lors de poussées et sur une durée assez courte (attention au risque d’atrophie de la peau), conseillé lors d’eczéma chronique. Une utilisation prolongée peut toutefois abîmer la peau, en la rendant notamment plus fine.

Dans des cas graves, des corticoïdes sous forme orale ou en injectable peuvent être prescrits par un médecin.

– Des immunomodulateurs en usage topique, tels que le tacrolimus et le primecolimus.

– Des traitements psychothérapeutiques

– Des cures thermales.

– La photothérapie avec l’utilisation d’UV comme les UVB. Attention toutefois au risque accru de cancer de la peau. Demandez conseil à votre médecin (dermatologue notamment).

– L’acupuncture.

– Le sel de l’eau de mer, en raison de propriétés antiseptiques. L’eau de la Mer Morte est particulièrement connue pour ses propriétés médicinales, à commencer par les problèmes de peau.

– Des traitements (crème ou gélule) à base de plantes.


L’avis et conseil d’un patient atteint d’eczéma des mains

Voici ma thérapie !

conseil eczema

La thérapie pour l’eczéma des mains est pour moi :


– Application de lait Pelsano® Baby pour calmer les démangeaisons, à utiliser ce lait comme une crème pour les mains.

– En présence de crevasses, appliquer une couche épaisse de Bépanthène® pommade et recouvrir d’un pansement afin d’éviter l’évaporation d’eau et ainsi graisser la peau. A faire de préférence le soir et laisser agir pendant la nuit “. Davantage d’informations sur les crevasses.

Christine, de Suisse, septembre 2007

Phytothérapie

Les plantes médicinales suivantes ont su montrer une efficacité pour soigner l’eczéma.

onagre contre l'eczema

L’onagre (huile d’onagre), a utiliser sous forme de crème, pommade ou en gélule. Selon une étude parue en 2013, cette plante ne serait pas plus efficace qu’un placebo.

bourrache contre l'eczéma

La bourrache (huile de bourrache), a utiliser sous forme de crème, pommade ou en gélule. Selon une étude parue en 2013, cette plante ne serait pas plus efficace qu’un placebo.

Hamamélis contre l’eczéma

L’hamamélis, a utiliser sous forme de crème ou pommade.

pensée sauvage contre l'eczéma

La pensée sauvage, a utiliser sous forme de crème ou de tisane.

camomille contre l'eczéma

La camomille vraie, à utiliser sous forme de crème ou en pommade.

Remède de grand-mère

Bicarbonate de soude (en bain)

Bons conseils & Prévention

Certains bons conseils peuvent permettre de mieux soigner et de prévenir l’eczéma.

–  Evitez de vous gratter, car un cercle vicieux peut s’installer (lire sous symptôme). Appliquez éventuellement une protection (gaze, compresse, habit) sur les endroits qui grattent pour éviter une surinfection bactérienne.

–  Essayez de trouver le facteur qui déclenche l’eczéma, puis tentez de l’éliminer (par ex. un allergène, un agent chimique) ou de le réduire, cela permet souvent de diminuer ou d’arrêter l’eczéma.

eczéma bons conseils

–  Adoptez une alimentation appropriée, évitez par exemple des aliments allergènes comme les noix, le lait, l’oeuf, aliments trop piquants ou épicés.

–  Un moyen pour réhydrater la peau consiste à prendre un bain (à une température pas trop chaude d’environ 35°C) d’une quinzaine de minutes avec une préparation huileuse (par ex. avec de la paraffine) pour le bain. Un fin film lipidique se dépose sur toute la peau et contribue à améliorer l’état du patient.

Ne prenez toutefois pas un bain ou une douche pendant plus de 15 minutes, cela peut dessécher la peau.

–  Limitez le stress (un facteur déclenchant), pratiquez des techniques de relaxation.

–  Achetez des habits peu allergisants (soie, coton) avec des fibres adaptées, évitez les habits à base de fibres synthétiques.

–  Limitez la transpiration, utilisez des habits qui permettent une évaporation aisée (par ex. en cas de sport).

–  Evitez d’avoir une peau sèche, en effet une peau déshydratée favorise à terme des maladies de la peau comme l’eczéma. Pour soigner et prévenir la peau sèche, utilisez des crèmes hydratantes.

–  Buvez beaucoup d’eau (1 à 1.5 lt par jour) pour prévenir la peau sèche et garantir une bonne hydratation de la peau.

–  Utilisez des gants si vous faites un travail de nettoyage ou vous vous exposez à des substances irritantes ou chimiques. Attention au talc, parfois il peut aggraver la situation.

–  Utilisez des savons neutres.

–  En hiver veillez à suffisamment humidifier (avec un humidificateur) votre habitation et aérez régulièrement. Un air sec et chaud favorise les démangeaisons et la peau sèche.

Prévention chez les bébés
Des études réalisées au Japon, aux Etats-Unis et au Royaume-Uni ont suggéré qu’une application sur tout le corps d’hydratants à base notamment de vaseline pendant 6 à 8 mois, à commencer dès les premières semaines de vie, permettait de réduire le risque de développer un eczéma. Lire davantage : De la simple vaseline pour prévenir l’eczéma à bas coût chez les enfants

News sur l’eczéma

Comment traduit-on l’eczéma dans d’autres langues ?
  • Anglais: eczema
  • Allemand: Eczema
  • Italien: eczema
  • Portugais: eczema
  • Espagnol: eccema
Lire aussi :
Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 07.12.2016

Thèmes