De la simple vaseline pour prévenir l’eczéma à bas coût chez les enfants

Série médecine à bas coût et de qualité


Eczéma résuméCHICAGOAppliquer quotidiennement de la simple vaseline sur tout le corps pendant les 6 premiers mois de vie d’un bébé permettrait de prévenir l’eczéma avec un excellent rapport qualité-prix, selon une nouvelle étude. L’eczéma est une maladie inflammatoire de la peau qui peut s’avérer chère pour les parents, notamment car certaines crèmes ou pommades ne sont pas toujours remboursées par les assurances maladie, sans compter les absences scolaires.  

Cette nouvelle étude réalisée par l’université américaine de référence Northwestern University a pris en compte en particulier les coûts se cachant derrière l’eczéma pour une famille. Ils ont découvert que 7 crèmes hydratantes bon marché vendues aux Etats-Unis contenant de la vaseline (en anglais petroleum jelly), un dérivé du pétrole, permettait de prévenir l’eczéma chez les bébés.

20% des enfants touchés !

Aux Etats-Unis, jusqu’à 20% des enfants sont touchés par une forme d’eczéma. Cela coûte au système américain de santé 3,8 milliards de dollars par année. Des études précédentes ont montré qu’une famille avec un enfant souffrant d’eczéma dépense en moyenne 274 dollars par mois, soit environ 3’000 dollars par année.

Un vrai problème pour les parents

“Ce n’est pas seulement terrible pour les enfants, mais aussi pour les familles,” a expliqué le principal auteur de cette étude, le Dr. Steve Xu de l’école de médecine de la Northwestern University située dans la région de Chicago. Il remarque : “L’eczéma peut être dévastateur. En plus des fortes démangeaisons, l’enfant souffre de risques plus élevés d’infections et peut présenter des troubles du sommeil. Un enfant avec de l’eczéma manque plus souvent l’école. Pour les parents il s’agit d’une perte de temps sans compter les dépenses élevées. En conséquence si on arrive prévenir avec un produit bon marché, on devrait le faire.”


Rapport qualité-prix

Des études précédentes réalisées au Japon, aux Etats-Unis et au Royaume-Uni ont suggéré qu’une application sur tout le corps d’hydratants pendant 6 à 8 mois, à commencer dès les premières semaines de vie, permettait de réduire le risque de développer un eczéma. L’étude du Dr Xu s’est penchée sur le rapport qualité-prix de 7 crèmes très utilisées aux Etats-Unis comme Aquaphor, Cetaphil et Aveeno.

Devraient être mieux remboursés 

“L’argument économique est important ici,” explique le Dr Xu. Il relève : “Les hydratants sont un moyen efficace utilisés par les dermatologues pour soigner l’eczéma. Ils jouent un rôle important pour améliorer l’état de nos patients. Mais les assureurs ne remboursent pas toujours ces produits. Nous aimerions qu’ils soient couverts par les assurances maladies.”

Sans risque

Le Dr Xu reconnaît qu’il s’agit de résultats préliminaires à propos de l’utilisation de ces hydratants mais explique : “Nous ne leur donnons par un médicament en prise orale ou une injection (piqûre), le risque est minimal. Nous appliquons de la vaseline sur ces bébés pour prévenir une maladie très pénible.”

Effet sur les allergies alimentaires ?

En plus de prévenir l’eczéma, le Dr Xu  cite des études aussi en phase préliminaire montrant que préserver la barrière de la peau pourrait également réduire le risque d’autres maladies comme les allergies alimentaires. Il conclut le communiqué de presse en affirmant que de plus grandes études clniques réalisées sur le long terme sont en cours d’investigation afin de voir si ces hydratants peuvent mener à des résultats durables.

Cette étude a été publiée le 5 décembre 2016 dans la revue spécialisée de référence JAMA Pediatrics.

Le 7 décembre 2016. Par Xavier Gruffat (Pharmacien Dipl. EPF Zurich). Sources : communiqué de presse de l’étude

Lire aussi :
Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 07.12.2016

Thèmes

Lire aussi :