Publicité

Covid-19 : au Royaume-Uni 45% des décès sont des personnes totalement vaccinées

LONDRES – NEW YORKCommençons tout d’abord par préciser que cet article n’est pas anti-vaccin, Creapharma.ch a depuis le début de la pandémie toujours être favorable à la vaccination contre la Covid-19. Cela dit, on apprend dans un article du Wall Street Journal (accès payant) datant du 21 juillet 2021 qu’au Royaume-Uni 14% des personnes admises à l’hôpital ont plus de 50 ans et sont complètement vaccinées. Ces 14% représentent toutefois 45% des décès. Il y a en moyenne actuellement environ 40 décès et 600 hospitalisations chaque jour au Royaume-Uni de la Covid-19. Comme l’explique le WSJ, c’est un rappel que même vaccinées les personnes âgées de plus de 50 ans continuent d’avoir un risque important de décès. Rappelons que la vaccination permet de fortement diminuer ce risque, mais comme on peut le constater, il n’est pas de 0% (voir infographie ci-dessous sur l’efficacité des vaccins). Certains experts s’attendent à 250 à 300 morts par jour au Royaume-Unis au pic de cette vague pandémique de Covid-19.

Beaucoup de jeunes

Au Royaume-Uni toujours, 86% des personnes admises à l’hôpital ont moins de 50 ans. On sait que le nombre de cas Covid-19 au Royaume-Uni en cette fin juillet 2021 est extrêmement élevé avec presque 50’000 cas par jour, soit plus qu’au Brésil, pays pourtant 3 fois plus peuplé. Au Royaume-Uni, deux tiers des adultes sont actuellement complètement vaccinés et 92% des Britanniques auraient une forme d’immunité contre la Covid-19 (vaccination y compris partielle ou infection naturelle par le passé). Selon la TV CNN du 23 juillet 2021, plus de 90% des Britanniques ont déjà reçu au moins une dose de vaccin anti-covid. Une seule dose du vaccin, et non deux doses (sauf celui de J&J), apporte une faible protection contre le variant Delta.

Variant Delta, hyper contagieux

Le variant Delta, au début appelé variant “indien”, est à la fin juillet 2021 extrêmement dominant au Royaume-Uni représentant environ 99% des cas de Covid-19. La contagion du variant Delta est 64% plus élevée que le variant Alpha (anglais), lui même déjà 30 à 70% plus contagieux que le variant ou virus d’origine de la Covid-19. Un article de The Economist de juillet 2021 estime même que le variant Delta mène à un taux de reproduction (en anglais reproductive number) en cas d’absence de mesure de protection (ex. distance sociale, masques) environ 2 fois plus élevé que le variant Alpha ou même presque 4 fois plus élevé que la souche originale du SARS-CoV-2 identifié début 2020 à Wuhan (Chine). La charge virale du variant Delta est très supérieure (plus de 1000 fois) comparé à la souche initiale et il aurait un temps d’incubation plus court. 

Suisse

En Suisse on a appris le 26 juillet 2021 que depuis la fin janvier 2021, 18 décès provoquées par la Covid-19 ont été enregistrés chez des personnes entièrement vaccinées. 362 personnes ont été infectées malgré la vaccination et 86 d’entre elles ont dû être hospitalisées. L’Office fédéral de la santé publique (OFSP) a confirmé lundi 26 juillet 2021 une information du journal gratuit “20 Minuten”, comme le relevait Keystone-ATS. Au total, 1100 personnes sont mortes de la Covid-19 en Suisse depuis fin janvier 2021. L’OFSP a précisé à l’agence de presse Keystone-ATS que ces chiffres de 18 décès étaient sans doute sous-estimés, car de nombreuses personnes infectées malgré une double vaccination n’ont pas été enregistrées. Même si le chiffre réel est donc probablement plus élevé, il se situe dans la fourchette attendue, estime l’OFSP. La proportion estimée de nouvelles infections avec la mutation Delta est actuellement de 96,7% en Suisse pour la moyenne des sept jours.

Se faire vacciner

Le message à retenir du Royaume-Uni est que chacun doit se faire vacciner contre la Covid-19 pour limiter la propagation massive dans la société et notamment chez les jeunes, qui ensuite contaminent les plus âgés (même parfois des vaccinés). Sans la vaccination, on n’aurait pas quelques dizaines de décès chaque jour au Royaume-Uni des plus de 50 ans mais probablement des centaines ou même des milliers. Au moment de la pire période de la pandémie au Royaume-Uni en janvier 2021 on comptait chaque jour en moyenne 60’000 nouveaux cas, 4000 hospitalisations et plus de 1200 décès. Ce qu’il faut retenir de cette situation britannique est que même vacciné, il faut continuer à respecter les risques barrières surtout lorsque le virus circule énormément. Peut-être que dans quelques mois ou années le nombre de cas quotidien aura fortement baissé et seulement à ce moment on pourra “relâcher la garde”. Des vaccins plus efficaces contre ce variant Delta pourront aussi aider à diminuer les hospitalisations et décès.

Infographie sur les vaccins – Remarque : l’efficacité des vaccins n’est pas calculée sur le variant Delta (majoritaire dans de nombreux pays)

Vaccins contre la Covid-19

Le 26 juillet 2021. Par Xavier Gruffat (pharmacien, dipl. MBA). Sources : The Wall Street Journal, The Economist, Folha de S. Paulo, Le Figaro, CNN, Keystone-ATS. Version 1.2. de l’article (mise à jour à 23h23 le 26 juillet 2021).

Inscrivez-vous à notre newsletter (gratuit)     Lire aussi :
Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 27.07.2021

Publicité