Publicité

Accueil » Remèdes de grand-mère » Eau physiologique (eau salée)

Eau physiologique (eau salée)

Utilisation

Eau physiologique (eau salée)Contre le rhume, y compris le rhume des foins (rhinite allergique) pour effectuer des lavages nasaux, et la sinusite (aiguë ou chronique, lire aussi sous Remarques ci-dessous à propos d’une étude canadienne).
En prévention des polypes nasaux.

Publicité

Ingrédients 

– 250 ml d’eau du robinet (ou de l’eau distillée)

– Sel

Préparation

– Faites bouillir pendant 3 à 5 minutes l’eau (si vous utilisez de l’eau distillé dans ce cas arrêtez lorsque l’eau est à ébullition).
– Laissez tiédir.
– Ajoutez 1 quart de cuillère à café de sel et 1 quart de cuillère à café de bicarbonate de soude (remarque : le bicarbonate est moins nécessaire dans la préparation que le sel, autrement dit il peut être possible de s’en passer) et mélangez bien ces ingrédient jusqu’à une bonne dissolution dans l’eau.
– Vous pouvez remplir ce mélange dans un spray nasal, utiliser une seringue (ou pipette) ou remplir un pot neti (lire ci-dessous pour mieux comprendre).

Posologie

Il existe au moins 3 méthodes pour instiller cet eau physiologique : 
– Utilisez un récipient avec un embout en spray, appliquez directement dans les narines. Répétez l’application plusieurs fois par jour jusqu’à disparition des symptômes. Vous pouvez aussi utiliser en prévention (par ex. de la rhinite allergique ou sinusite chronique).
– Utilisez une seringue ou une pipette et instillez dans chaque narine en disant “ké ké ké…..” pour que l’eau ne passe pas directement dans la bouche, mais qu’elle descende le plus loin possible dans les sinus. Répétez l’application plusieurs fois par jour jusqu’à disparition des symptômes. Vous pouvez aussi utiliser en prévention (par ex. de la rhinite allergique ou sinusite chronique).
– Utilisez un pot neti (voir photo ci-dessous) en faisant en sorte que l’eau rentre par une narine et ressorte par l’autre. Il est important de bien nettoyer le pot neti entre chaque application. Répétez l’application plusieurs fois par jour jusqu’à disparition des symptômes.

Remarques:
– Le but d’un rinçage nasal à l’eau salée est de fluidifier le mucus au niveau du nez et de soulager la congestion due à un rhume.
– Il est important de bouillir l’eau, car il a été rapporté des cas d’infections par de l’eau contaminée, avec même des décès1.
– Une étude anglaise réalisée par l’Université de Southampton et publiée en 2016 dans la revue spécialisée CMAJ (Canadian Medical Association Journal) a montré que les irrigations nasales à base d’eau salée étaient efficaces en cas de sinusite chronique mais pas les inhalations. Selon les chercheurs anglais, l’utilisation des antibiotiques pour soigner la sinusite chronique s’avère souvent inefficace et augmente le taux de résistances aux antibiotiques.

Lire tous les remèdes de grand-mère contre les maladies de l’hiver

Autres remèdes naturels contre le rhume : inhalation de thym, inhalation de romarin

Rédaction : 
Xavier Gruffat (pharmacien)

Sources :
Prevention, CMAJ (Canadian Medical Association Journal), Wikipedia.org (en anglais)

Crédit photo : 
Page Wikipedia.org en anglais sur l’irrigation nasale, consulté le 29 mai 2021

Dernière mise à jour :
29.05.2021

Comment traduit-on ce remède dans d’autres langues ?
– Anglais : Physiological Water (Nose-Clearing Rinse)
– Allemand : Salzlösung
– Italien : acqua fisiologica
– Portugais : soro fisiológico
– Espagnol : agua fisiológica

Avez-vous trouvé cet article utile ou avez-vous noté une faute ?

Notes de bas de page et références :

  1. Page Wikipedia.org en anglais sur l’irrigation nasale, consulté le 29 mai 2021

Lire aussi :


Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 29.05.2021

Publicité