Publicité

Fentanyl : la drogue illégale provenant du Mexique qui tue et détruit l’Amérique

Le Fentanyl est un opiacé de synthèse utilisé en médecine légalement en général sous forme de patch lors de très fortes douleurs. Malheureusement, les cartels et autres mafias écoulent le Fentanyl principalement comme drogue sous forme de comprimé ou poudre, à cause de son très fort effet addictif en prise interne notamment au niveau buccal. Pour certains spécialistes ce serait la pire des drogues jamais créées. Dans un long article daté du 30 août 2022, le renommé journal américain Wall Street Journal livre à travers ses journalistes envoyés au Mexique un rapport glaçant. En 2021, on a compté plus de 100’000 morts par overdose (surdosage) aux Etats-Unis. Ce chiffre a presque doublé en comparaison à l’année 2016 (53’000 décès), comme Creapharma.ch en avait parlé à l’époque. Le Fentanyl est clairement responsable de milliers, voire des dizaines de milliers de morts, par overdose chaque année aux Etats-Unis. Le Fentanyl est ajouté à l’héroïne pour en augmenter la puissance, ou être déguisé en héroïne très puissante. De nombreux utilisateurs croient qu’ils achètent de l’héroïne et ne savent pas qu’ils achètent du Fentanyl – ce qui entraîne souvent des décès par overdose.

Molécule de Fentanyl

Fentanyl, de quoi parle-t-on ?

Dans sa forme légale le Fentanyl, qui est aussi le nom de la molécule, est un médicament prescrit par les médecins souvent sous forme de patch (timbre) lors de très fortes douleurs (ex. en Suisse il existe plusieurs préparations sur le marché comme Fentanyl Spirig HC® Dispositif transdermique et autres marques). Le Fentanyl (ou fentanyl) est une molécule utilisée contre la douleur très efficace qui appartient au groupe des opioïdes, des substances semblables à la morphine. Le Fentanyl a été synthétisé pour la première fois par le docteur Paul Janssen (de Janssen Pharmaceutica) en Belgique vers la fin des années 1950. Le fentanyl est un opioïde synthétique qui est 50 à 100 fois plus fort que la morphine1. La molécule est beaucoup utilisée pour l’anesthésie2.

Pouvoir addictif

En patch, le Fentanyl n’est pas plus addictif que la morphine en prise orale et passablement moins que la morphine prise en injection3. Le Fentanyl en patch à dose thérapeutique est beaucoup moins addictif que l’héroïne en injection. Par contre, en comprimés (prise interne avec absorption buccale notamment) le Fentanyl a un très fort pouvoir de dépendance. Aux Etats-Unis, le Fentanyl vendu illégalement sous forme de comprimé ou poudre est principalement écoulé par de puissantes mafias mexicaines, les fameux cartels.

Côte pacifique du Mexique, la pire des drogues

Ce sont surtout des mafias mexicaines situées sur la côte pacifique qui produisent les comprimés de Fentanyl de façon illégale. Le Fentanyl n’a pas besoin pour sa production de pavot comme l’héroïne ou de feuilles de coca comme la cocaïne, ce qui rend sa production très bon marché. Les produits chimiques pour synthétiser le Fentanyl viennent surtout de Chine. La production au Mexique se fait dans de nombreux petits laboratoires clandestins, certains « cuisiniers » (cook) du Fentanyl peuvent gagner 2500 dollars par semaine (ce qui est bien sûr énorme dans un pays où le salaire minimum est d’environ 200 dollars par mois), selon l’article du Wall Street Journal. Pour certains spécialistes comme Jim Crotty de la DEA américaine cité par le WSJ, le Fentanyl est la drogue la plus pernicieuse et la plus dévastatrice qu’on n’ait jamais vu.

Enorme marché

Aux États-Unis le Fentanyl est un marché de plusieurs milliards de dollars par an (voire dizaines de milliards), on comprend l’énorme appétit des mafias (cartels en anglais). Le « Sinaloa cartel » qui opère surtout dans l’état mexicain du Sinaloa est le leader de ce marché, le « Jalisco cartel » plus au sud qui porte aussi le nom d’un état essaie de s’imposer comme un rival sérieux. Les cartels sont responsables chaque année au Mexique de milliers de morts dans la lutte pour des parts de marchés entre les groupes rivaux. En 2019, le Mexique a enregistré plus de 30’000 homicides, selon le journal Les Echos.

Abus du Fentanyl vendu légalement ou non

Aux Etats-Unis, les consommateurs consomment de façon illégale le Fentanyl sous forme injectée, reniflée, fumée, prise oralement en pilule ou comprimé (souvent absorption dans la bouche et pas au niveau gastro-intestinal) ou déposé sur du papier buvard. Concernant les timbres ou patchs de Fentanyl, souvent vendus légalement, certaines personnes dépendantes retirent le gel qu’ils contiennent, puis l’injectent ou en ingèrent le contenu par mastication (attention cela peut être fatal4). Les patchs ont également été congelés, coupés en morceaux, et placés sous la langue ou dans la cavité de la joue5.

Effets du Fentanyl sur le corps

Au début – pendant les premières minutes voire heures – le consommateur peut ressentir une euphorie (high en anglais) et un sentiment de relaxation mais des effets secondaires très graves peuvent aussi se produire en fonction du dosage comme une respiration lente ou une dépression respiratoire, une basse pression, des nausées, un évanouissement, une crise d’épilepsie ou la mort.

Signes d’une overdose

Une overdose (surdosage) de Fentanyl peut entraîner une stupeur (conscience modifiée), des modifications de la taille des pupilles, une peau froide et moite, une cyanose, un coma et une insuffisance respiratoire conduisant à la mort. La présence d’une triade de symptômes tels que le coma,
des pupilles en pointe et une dépression respiratoire sont fortement suggestifs d’un empoisonnement aux opioïdes (opiacés) comme ici le Fentanyl.

Le 31 août 2022 (V.1.1 de l’article). Par Xavier Gruffat (pharmacien), correction orthographe : Christine Gruffat. Sources : The Wall Street Journal, DEA américaine. Livres médicaux cités directement dans l’article.

Notes de bas de page et références :

  1. Article en anglais de la DEA américaine sur le Fentanyl, accédé le 31 août 2022
  2. Livre : Goodman & Gilman’s The pharmacological basis of therapeutics – 13th Edition – 2018 – McGraw Hill Education.
  3. Livre en allemand : Taschenatlas Pharmakologie (Atlas de poche de pharmacologie), Lutz Hein – Jens W. Fischer, 8ème édition (8. Auflage), Thieme, 2020 – Remarque : une édition de ce livre existe aussi en français mais souvent il y a un retard dans les différentes mises à jour (éditions).
  4. Livre : Goodman & Gilman’s The pharmacological basis of therapeutics – 13th Edition – 2018 – McGraw Hill Education.
  5. Article en anglais de la DEA américaine sur le Fentanyl, accédé le 31 août 2022
Inscrivez-vous à notre newsletter (gratuit)     Lire aussi :
Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 31.08.2022
Publicité