Hépatite B

hépatite B définitionL’hépatite B est une maladie infectieuse causée par un virus (VHB ou HBV en anglais) qui attaque le foie. L’hépatite B peut mener à une cirrhose hépatique et à un carcinome hépatique.
La transmission du virus VHB s’effectue par le contact entre les fluides corporels (par ex. sperme), le sang et également pendant la grossesse.
Les traitements actuels contre l’hépatite B dans la phase aiguë se focalisent sur la diminution des symptômes: nausées, vomissements, démangeaisons et douleurs abdominales. Dans la phase chronique le traitement de l’hépatite B se concentre surtout sur la diminution de la charge virale grâce à l’interféron et des analogues des nucléosides. Il faut savoir que l’hépatite B est une maladie difficile à traiter, car cette hépatite est beaucoup plus imprévisible que l’hépatite C par exemple.
La prévention de l’hépatite B s’effectue par l’utilisation de préservatifs lors de rapports sexuels à risque, éviter les contacts entre le sang et les liquides corporels et ne pas partager les seringues et les aiguilles (chez les toxicomanes par exemple). La vaccination est un excellent moyen de prévention, dès janvier 2018 elle est d’ailleurs obligatoire en France (lire ci-dessous sous Traitements et Vaccination)
Si vous suspectez d’avoir une hépatite B il faut toujours consulter un médecin afin qu’il puisse faire un diagnostic approprié. En cas d’hépatite B il est très important de ne pas boire d’alcool.

Publicité

Voir aussi notre article sur l’hépatite D (une hépatite qui se manifeste seulement en présence de l’hépatite B).

Définition

L’hépatite B est une maladie infectieuse chronique qui atteint le foie et est causée par le virus de l’hépatite B (VHB). La population toxicomane est particulièrement touchée par cette infection.

Il est intéressant de relever que dans certains cas le virus de l’hépatite B peut se propager en présence du virus de l’hépatite D, cette association des deux virus peut être très néfaste car cela accélére massivement l’apparition de certains symptômes (cyrrhose). Le virus de l’hépatite D est par exemple présent dans certaines régions de l’Amazonie.

Epidémiologie

– L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) estime que 2 milliards de personnes dans le monde ont déjà été en contact avec le virus de l’hépatite B, 325 millions sont des porteurs chroniques de l’hépatite B. Certains pays sont davantage touchés comme l’Asie, l’Afrique (noire), le Moyen-Orient ou l’Europe de l’Est.

– En France, l’hépatite chronique B concernerait environ 280’000 personnes.

– En Suisse, on estime à environ 20’000 le nombre de personnes porteuses de l’hépatite B.

Zones à risque pour l’hépatite B

zones à risque hépatite B

Causes

Comme on l’a vu dans la partie définition, l’hépatite B est causée par un virus appelé VHB (ou HBV en anglais), un adénovirus qui appartient à la famille des virus HepaDNA.

Le virus se trouve dans le sang, la salive, le sperme, les sécrétions vaginales et le lait maternel.

virus de l'hépatite B

Transmission

La transmission du virus de l’hépatite peut s’effectuer par contact direct entre la salive, le sang et les autres liquides corporels (sperme).

La transmission sanguine est une voie de contamination importante et donc de transmission du virus de l’hépatite B. Le partage de seringue ou d’aiguille chez les toxicomanes est une autre voie très importante de contamination.

manucure cause hépatite BUne voie de transmission du virus de l’hépatite B parfois peu connue peut se produire dans des salons de manucure, dans une ville comme Sao Paulo au Brésil 8% des personnes qui travaillent dans les salons de manucure sont porteurs de l’hépatite B (ils ont très probablement été contaminé par des clients). De ce fait il est très important que tout professionnel de la manucure désinfecte de façon efficace tous les instruments qu’il utilise. Car il suffit d’une simple petite plaie par exemple autour du doigt pour être contaminé par le virus de l’hépatite B par exemple par un instrument de manucure infecté.

Finalement des pratiques sexuelles à risque (sans préservatif) est également une façon importante de transmettre le virus de l’hépatite B.

Hépatite B et grossesse

hépatite B et grossesse

Relevons aussi que les femmes enceintes peuvent transmettre à leur bébé le virus de l’hépatite B, c’est principalement pendant l’accouchement et les premiers jours de la vie du bébé que la transmission s’effectue. Relevons qu’il est possible d’éviter cette transmission en injectant au bébé une dose d’anticorps anti VHB et une vaccination est aussi effectuée.

Personnes à risque

Il y a plusieurs groupes à risque pour l’hépatite B:

– Les personnes ayant des relations sexuels à risque (sans préservatif)

Publicité

– Les toxicomanes (qui partagent des seringues ou des aiguilles)

– Les professionnels de la santé qui sont en contact avec le sang et d’autres liquides corporels

– Les professionnels de la manucure (plus d’informations sous causes hépatite B)

– Les personnes qui doivent effectuer des transfusions sanguines et des hémodialyses, bien que ce risque ait de nos jours fortement diminué suite à de meilleures détections d’éventuels virus (hépatites, VIH,…) dans le sang du donneur.

Symptômes

Environ 75% des personnes infectées par le virus de l’hépatite B sont asymptomatiques (toutefois cela ne les empêche pas de développer une hépatite chronique par la suite).

Chez les autres 25% les symptômes de l’hépatite B peuvent se caractériser par un ictère (peau et conjonctive des yeux jaunes), de la fièvre, de l’anorexie, des douleurs articulaires et musculaires, un malaise, une urine foncée, des nausées et des démangeaisons sur le corps. Après cette phase aiguë, qui dure 2 à 3 semaines, les symptômes ont tendance à disparaître progressivement.

La phase chronique de l’hépatite B ne possède pas de symptômes spécifiques, cependant le malade peut avoir des symptômes comme de la nausée, des douleurs abdominales, de la fatigue et/ou un éventuel ictère.

Diagnostic

Le diagnostic de l’hépatite B peut être effectué à travers des examens sérologiques, c’est-à-dire des examens sanguins qui identifient des marqueurs spécifiques dans le plasma sanguin pour le virus VHB (virus de l’hépatite B). Ces marqueurs sérologiques sont par exemple:

– les antigènes HBsAg, HBeAg et HBcAg;

– les anticorps contre les antigènes : Anti-HBs, Anti-HBe e Anti-HBc.

– l’anticorps contre l’antigène centre de l’hépatite B du type IgM

D’autres examens peuvent révéler des lésions hépatocellulaires en cas d’hépatite virale aiguë:

– niveau des enzymes hépatiques, comme l’ALT (alanine aminotransferase) e l’AST (aspartate aminotransferase), soit un dosage des transaminases (recommandé souvent dans la troisième phase de l’hépatite B chronique, car dans cette phase le virus est présent dans l’organisme, mais ne se multiplie plus ou ne le fait que très peu. A ce stade, une surveillance des transaminases est obligatoire afin de déceler une éventuelle réactivation du virus.)

Une augmentation du taux des enzymes hépatiques signifie une destruction des cellules hépatiques.

– niveau total de bilirubine circulante et phosphatase alcaline

– niveau des neutrophiles et lymphocytes

– examen de la DNA-polymérase de l’ADN viral

Publicité

En cas d’hépatite chronique, la biopsie hépatique définira le diagnostic histologique et permettra d’analyser le niveau d’activité de l’hépatite B.

Remarque

– le diagnostic étant l’affaire exclusive du médecin, ce texte a pour seul but d’informer le patient mais il faut savoir que les méthodes de diagnostic peuvent être amenées à changer rapidement, seul un médecin est compétent pour effectuer un diagnostic.

Complications

L’hépatite B peut évoluer en une phase chronique (on parle tout simplement d’hépatite B chronique), avec des symptômes peu spécifiques. L’hépatite B chronique est une maladie avec une évolution très complexe (plus complexe que l’hépatite C) ce qui rend le traitement pas toujours facile.

Les principales complications de l’hépatite B sont dues à des lésions prolongées du foie. Elles comportent la cirrhose hépatique et ses complications (hémorragies digestives, pàritonite,…) ainsi que le développement possible d’un carcinome hépatocellulaire.

Traitements & Vaccination

Dans la phase aiguë, l’hépatite B se soigne grâce à des médicaments qui combattent la nausée, les vomissements, les démangeaisons de la peau. En cas de nécessité une administration intraveineuse de liquide peut être effectuée.

De plus il est conseillé de se reposer et de ne pas boire d’alcool.

On estime que le taux de guérison spontané de l’infection aiguë est de 90%, d’où l’intérêt de ne pas entreprendre un traitement spécifique à l’hépatite B comme lors d’hépatite B chronique, lire ci-dessous. [source: Tribune Médicale, Bâle, Suisse, octobre 2009].

Relevons qu’il est toujours très important de consulter un médecin pour soigner l’hépatite B (aiguë ou chronique).

Dans la phase chronique de la maladie, le traitement (fort complexe en vérité) peut se faire grâce à l’inteféron ou à des analogues des nucléosides, dont leurs fonctions est d’interrompre la réplication virale et de stimuler la destruction des cellules déjà infectées par le virus. Les noms de molécule les plus utilisées sont le lamivudine et l’interféron (conventionnel ou péguilé) et en particulier l’alpha-2a interféron, d’autres molécules sont l’adéfovir dipivoxil, le tenofovir ou l’entacavir. Pour la posologie et le traitement demandez conseil à votre médecin, il s’agit toujours de médicaments en vente sur ordonnance.

Dans les cas graves d’hépatite B chronique qui évoluent en cirrhose ou en insuffisance hépatique, il peut être proposé d’effectuer une transplantation de foie. Cependant comme il n’y a pas de moyen efficace d’éviter à nouveau l’infection du nouveau foie par le virus de l’hépatite B (VHB) le taux de récidive (d’échec) est très haut. Dans le cas d’une transplantation hépatique, le patient utilisera des immunoglobulines anti-HBs pour éviter la réapparition des antigènes HBsAg. Les conditions nécessaires pour effectuer une transplantation de foie sont d’avoir moins de 65 ans et de ne pas souffrir d’une maladie grave qui affectent d’autres organes comme le rein, le poumon ou le coeur [remarque: texte traduit de la version brésilienne de Creapharma, Criasaude.com.br, texte écrit à l’origine fin 2009 par un pharmacien brésilien basé à Sao Paulo, voir le nom ci-dessous, il peut donc y avoir des petites différences par rapport à la France concernant les conditions nécessaires à la transplantation]

Vaccination obligatoire contre l’hépatite B en France (dès 2018)
La vaccination contre l’hépatite B est obligatoire pour tous les enfants nés dès l’année 2018 en France. En effet, dès le 1er janvier 2018 le nombre de vaccins obligatoires en France pour les petits enfants est passé de 3 à 11. Avant cette date, seulement 3 vaccins étaient obligatoires contre les 3 maladies suivantes : diphtérie, tétanos et poliomyélite. Depuis début 2018, les Français et résidents français nés en 2018 ou après devront en plus des 3 vaccins mentionnés ci-dessus se faire vacciner obligatoirement contre : la rougeole, les oreillons, la rubéole, la coqueluche, l’hépatite B, le méningocoque, le pneumocoque et la bactérie Haemophilus influenza.

Phytothérapie

L’utilisation de plantes médicinales pour soigner l’hépatite B n’appartient pas au traitement principal, cependant il peut s’agir d’un moyen alternatif très intéressant. Les plantes médicinales peuvent avoir un impact sur certains symptômes comme les nausées et les vomissements.

Voici quelques plantes utilisées pour soigner l’hépatite B:

boldo phytothérapie hépatite B

– Le boldo, avec des actions digestives et hépatiques

– L’artichaut

chardon-marie phytothérapie hépatite B

– Le Chardon-Marie, une plante très efficace contre les problèmes de foie

Demandez toujours conseil à votre médecin et informez-le si vous suivez une thérapie à base de plante pour soigner l’hépatite B.

Bons conseils

– On recommande aux personnes souffrant d’hépatite B d’éviter la consommation d’alcool ainsi que la prise de médicaments qui abîment le foie. Parlez-en à votre médecin ou pharmacien pour davantage d’informations sur les médicaments qui peuvent endommager le foie.

Prévention (Vaccination hépatite B)

– Vaccin pour les voyageurs et les professions à risque (professions de la santé), les personnes avec comportements à risques comme les toxicomanes, en France il s’agit des vaccins Engerix et Genhevac B.

Dans certains régions endémiques comme des villages d’Amazonie la vaccination contre l’hépatite B est conseillée pour le village en entier.

La vaccination de l’hépatite B nécessite 3 doses de vaccin, une au temps 0 et 2 doses 1 mois et 6 mois après la première injection.

Comme on l’a vu ci-dessus, depuis janvier 2018 la vaccination contre l’hépatite B est obligatoire pour tous les enfants nés en France en 2018 et après.

– Utilisation de préservatifs

– Utilisation de seringues neuves et stériles (toxicomanes)

– Réalisation d’un examen sérologique et sanguin avant une transfusion sanguine ou une hémodialyse.

– Demandez dans les salons de manucure de bien désinfecter chaque instrument utilisé.

Sources & Références :
Le Figaro

Comment traduit-on l’hépatite B dans d’autres langues ?
  • Anglais : hepatite B
  • Allemand : hepatite B
  • Italien : hepatite B
Lire aussi :

Publicité



Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 30.12.2017