Insolation (coup de chaleur)

Définition

Lupus protection solaireUne insolation est un coup de chaleur causé par une trop longue exposition au soleil. Elle peut entraîner une augmentation de la température du corps qui peut dépasser les 40 °C, c’est ce qui s’appelle une hyperthermie.
Étymologiquement, le terme insolation vient du latin « insolatio » qui signifie « exposer au soleil ». Il ne faut cependant pas confondre insolation avec coup de soleil. En effet, celui-ci laisse des traces visibles comme une peau rouge et chaude. La peau peut même commencer à peler et votre doigt laisse une marque blanche si vous l’y enfouissez. En outre, comme le soleil a brûlé la peau, celle-ci est douloureuse.

Publicité

Il faut savoir qu’une insolation (coup de chaleur) nécessite une prise en charge urgente.

Causes

L’insolation ou encore coup de chaleur provient de l’augmentation de la température du corps, dû à une exposition prolongée au soleil. En effet, les rayons ultraviolets parviennent directement sur la tête de l’individu et traversent les cheveux, la peau puis l’os du crâne pour atteindre le cerveau. L’organisme ne réussit plus à garder une température normale interne de 37 °C. Le corps n’arrive plus à transpirer afin de faire baisser cette température, la peau devient sèche et chaude tandis que le sujet commence à ressentir des maux de tête.

Il faut également noter que la pratique d’une activité physique intense peut engendrer un coup de chaleur. En effet, pendant l’effort, l’organisme produit de la chaleur en grande quantité et si le sportif ne boit pas suffisamment d’eau pour compenser les pertes liées à la sudation, il risque une hyperthermie associée à une déshydratation.

La consommation d’alcool augmente le risque d’insolation.

Publicité

D’autres causes peuvent augmenter le risque d’insolation comme porter certains habits bloquant la transpiration ou la prise de certains médicaments (vasoconstricteurs, diurétiques, antidépresseurs, médicaments utilisés lors d’hyperactivité).

Symptômes

insolation définitionNombreux sont les symptômes de l’insolation, mais les plus remarquables sont la montée de la température du corps ainsi que l’assèchement de la peau qui devient aussitôt chaude. Elle peut s’accompagner de raideurs au niveau de la nuque ainsi que de sensations de chaleur au niveau du visage.
La température du corps peut atteindre 40°C ou plus lors d’insolation.

Le sujet peut ressentir des maux de tête et avoir envie de vomir. Sa respiration devient plus rapide et saccagée et il peut avoir des bourdonnements dans les oreilles ou même être au bord de l’évanouissement. Son rythme cardiaque peut s’élever ou au contraire ralentir et il peut éprouver une sensation d’oppression dans les thorax.
Le patient peut aussi souffrir de troubles mentaux comme de la confusion, de l’agitation ou dans des cas graves un coma.

Des graves complications peuvent toucher différents organes comme le cerveau, le coeur, les reins ou les muscles si le coup de chaleur n’est pas pris en charge rapidement.

Diagnostic

Si ces symptômes apparaissent après un long moment passé sous le soleil, il peut s’agir d’une insolation. Il est vital de voir rapidement un médecin ou d’appeler un service d’urgence dès que plusieurs de ces symptômes se manifestent, car l’insolation peut provoquer un infarctus du myocarde chez les personnes âgées. Compte tenu de la fragilité d’un enfant, il vaut mieux sans tarder l’emmener consulter dès que les symptômes se révèlent.

Personnes à risque

insolation personnes à risque

– Les personnes âgées et les bébés sont les plus exposés à l’insolation, car leur système nerveux est moins apte à gérer les variations de température. D’un autre côté, les personnes du 3ème âge sont moins sensibles à la soif et à la chaleur tandis que les bébés se déshydratent plus rapidement.

– Les individus atteints de certaines maladies risquent davantage l’insolation. Il s’agit entre autres des maladies cardiaques, de la maladie de Parkinson et du diabète non contrôlé.

– Les sportifs qui ne prennent pas la peine de s’hydrater suffisamment peuvent également devenir victimes d’insolation, car ils perdent beaucoup d’eau pendant le phénomène de sudation et la température de leur corps s’élève pendant l’effort.

– La prise de certains médicaments comme les antihistaminiques et les diurétiques ainsi que la consommation d’alcool et de drogue exposent aux coups de chaleur

Traitements

Le premier objectif du traitement de l’insolation est de faire baisser la température du corps. Il est important de mettre le sujet à l’ombre, le dénuder et le rafraîchir. Il doit boire régulièrement de petites quantités d’eau. S’il le faut, on peut le mettre sous une douche fraîche. Il faut cependant éviter une eau trop froide qui risque de créer un choc thermique. Si l’on ne dispose pas de douche, il faut mouiller abondamment et périodiquement la peau du sujet et laisser sécher sans l’essuyer. Ainsi, l’eau va s’évaporer au contact de la chaleur de la peau et l’organisme va se refroidir peu à peu.

Attention, il est interdit de donner du paracétamol et de l’aspirine en cas d’insolation. En effet, ils n’agissent pas sur la fièvre, mais détériorent au contraire son état. L’aspirine peut engendrer des troubles dans la circulation sanguine tandis que le paracétamol va agresser le foie déjà mal en point par la chaleur. Dans tous les cas, il ne faut pas hésiter à recourir à un service d’urgence médical si les symptômes persistent ou s’aggravent.

Phytothérapie

Attention il s’agit de thérapies complémentaires, consultez toujours un médecin en cas d’insolation grave.

– Prenez 4 à 5 feuilles de chou vert et écrasez la côte principale de chacune d’elle avec une bouteille pour que le suc sorte. Appliquez les feuilles en casque sur le crâne et sur la nuque pendant au moins 4 heures.
– Vous pouvez également étaler un cataplasme d’argile verte sur la peau. Pour le préparer, mélangez 4 cuillerées à soupe d’argile verte avec de l’eau froide jusqu’à l’obtention d’une pâte épaisse. Vous pouvez conserver pendant 30 minutes.

Bons conseils & Prévention

– Lors des périodes de grosses chaleurs, il est recommandé de porter des vêtements légers, fins et de couleur claire.

– Il faut éviter les moments où le soleil chauffe au maximum, c’est-à-dire entre 11 h et 17 heures, notamment en été.

– Il ne faut pas laisser les enfants seuls dans une voiture garée au soleil. Celle-ci agit comme un four à micro-ondes et la température à l’intérieur du véhicule augmente rapidement.

– Il faut toujours sortir couvert, soit avec une casquette ou un chapeau afin d’atténuer la chaleur diffusée par les rayons solaires sur le crâne. Si vous sortez en altitude, pensez à porter des lunettes de soleil avec un indice de protection UV élevé. Notre dossier complet sur le soleil et la peau

– Eviter de boire de l’alcool, car il favorise la déshydratation. De même, vous devez réduire la consommation de boissons à forte teneur en caféine comme le café, le thé ou le coca qui sont diurétiques.

– La pratique du sport pendant les moments de fort ensoleillement est déconseillée, car l’activité physique augmente la transpiration et la température du corps dans le même temps.

boire beaucoup contre l'insolation

– Il faut boire régulièrement, même si vous n’avez pas soif, entre 1,5 et 2 litres par jour au minimum. Si vous avez des difficultés à consommer des liquides, optez pour des fruits comme la pastèque, les prunes, le melon et les agrumes ainsi que les crudités tels la tomate et le concombre qui sont riches en eau.

– Il faut savoir que rester longtemps dans l’eau sans protection de la tête est susceptible de causer une insolation.

A lire aussi : coups de soleil

Comment traduit-on l’insolation dans d’autres langues ?
  • Anglais : insolation – heatstroke
  • Allemand : Einstrahlung
  • Italien : insolazione
  • Portugais : insolação
  • Espagnol : insolación
Lire aussi :

Publicité



Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 07.08.2018