Lapacho

Résumé

Plante médicinale originaire d’Amérique du Sud utilisée surtout contre les mycoses et parfois en prévention du cancer (des controverses existent sur cette indication, lire ci-dessous), se présente souvent sous forme de décoction.

Publicité
Lapacho
Noms

Nom(s) français: Lapacho, iperoxo, pau d’arco, arbre sacré des Incas
Nom scientifique: Tabebuia impetiginosa
Nom anglais: lapacho, pau d’arco
Nom allemand: Lapacho
Nom italien: lapacho
Nom portugais: lapacho, ipê roxo
Nom espagnol: lapacho rosado

Famille

Bignoniaceae

Constituants

– Calcium
– Magnésium
– Lapachol (lapachon)
– Tanins
– Coenzymes Q
– Alcaloïdes

Parties utilisées

– Ecorces (qui proviennent de l’arbre de lapacho)

​Effets

– Fortifiant du système immunitaire (immunostimulant), fongicide, antibactérien, astringent, etc.

Publicité
Indications

Refroidissement, grippe, mycoses, candidoses, cancer (en prévention, cet effet est toutefois soumis à des controverses), petites plaies (blessures).

Effets secondaires

Aucun connu.

Contre-indication

Grossesse, personnes sous traitement anti-coagulant, veuillez lire la notice d’emballage.

Interactions

Anti-coagulants (demandez conseil à votre médecin ou pharmacien), veuillez lire la notice d’emballage.

Noms des préparations

En Suisse : Demandez conseil à l’équipe de votre pharmacie pour des préparations à base de Lapacho ainsi que pour la posologie.

*Attention : les médicaments mentionnés ci-dessus ne se veulent pas représentatifs de l’ensemble des remèdes existants, il s’agit d’un listing en aucun cas exhaustif et à titre purement indicatif. Pour les médicaments, veuillez lire la notice d’emballage et demandez conseil à votre spécialiste.

Préparations – Sous quelle forme ? (formes galéniques)

– “Tisane” de lapacho ou plutôt décoction de lapacho (terme plus précis, car on porte à ébullition le mélange)

– Gélule de lapacho

– Teinture de lapacho

Lapacho - Plante Médicinale

Où pousse le lapacho ?

Le lapacho est origine d’Amérique latine, en particulier de la Cordillère des Andes (Bolivie, Pérou), ils poussent donc toujours dans ces régions du Sud du continent américain, entre le Mexique et le Nord de l’Argentine.

Quand récolter le lapacho (écorce de) ?

L’écorce de lapacho est récoltée toute l’année sur des arbres sauvages en Amérique latine.

​Remarques

– Le lapacho est comme son nom l’indique un peu (lapacho fait penser à un terme espagnol) une plante médicinale d’origine sud-américaine, en particulier dans la zone ouest de l’Amérique latine où on parle espagnol, surtout la Cordillière des Andes (Bolivie, Pérou).
Depuis des centaines d’années les chamans de ces régions l’utilisent à des fins thérapeutiques, mais c’est seulement depuis quelques décennies que les scientifiques essayent d’expliquer de façon plus rationnelle les vertus de cette plantes médicinale.

– En Amérique du Sud, certains médecins recommandent à leurs patients de faire une cure de thé (décoction) de lapacho pour les personnes atteintes d’un cancer, évidemment en complément d’autres traitements. Car ils estiment que le lapacho stimule le système immunitaire et pourrait avoir un effet positif sur les effets secondaires d’une chimiothérapie. Cela dit l’indication du lapacho contre le cancer fait toujours un peu polémique et varie selon les sources, Creapharma vous tiendra au courant de l’évolution des recherches sur cette plante. Pour le moment il manque à notre avis des études fiables sur l’indication du lapacho contre le cancer (même en complément).

– Si vous faite une cure pendant plusieurs semaines de thé de lapacho (=décoction de lapacho) la concentration en globules rouges et globules blancs va augmenter. Le fait d’avoir davantage de globules rouges améliorera l’oxygénation générale (davantage de souffle, etc).

– Au niveau du goût la tisane ou décoction de lapacho ressemble un peu à celui du thé rouge (rooibos), et a goût terreux avec une touche de vanille (selon wikipedia.org).

– Il faut savoir que l’arbre de lapacho peut vivre 700 ans (voir photo ci-dessous).

Lapacho - Tabebuia impetiginosa

Lire aussi :

Publicité



Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 09.03.2016