Lèpre





Publicité

Définition

La lèpre, appelée aussi maladie de Hansen, est une maladie chronique touchant surtout la peau, les muqueuses et les nerfs.

La lèpre figurait en 2020 sur une liste de l’OMS de 20 maladies tropicales négligées.

Historique de la maladie
A l’époque de Jésus (début de notre ère), la lèpre était une maladie honteuse qui menait à l’exclusion des malades de la société. A cette époque, il n’existait bien sûr pas de médicaments comme des antibiotiques. La lèpre avait déjà été prouvée chez des momies de l’Égypte ancienne. De nos jours, la lèpre se soigne parfaitement grâce à des médicaments (lire ci-dessous). Mais la stigmatisation des personnes touchées est souvent le problème principal.

Découverte de la cause
En 1873 le médecin norvégien Gerhard Armauer Hansen a découvert la bactérie responsable de la maladie, Mycobacterium leprae. Elle provoque la mort des nerfs et les personnes touchées ne ressentent plus rien dans les zones touchées. S’ils s’y blessent, ils peuvent contracter des infections sans être remarqués – ce qui peut entraîner la mort dans des cas extrêmes et avec des soins médicaux insuffisants.

Inde
En Inde, il existait en 2020 encore 700 colonies de lépreux.

Journée mondiale 
La journée mondiale de la lèpre a lieu chaque année le 26 janvier. Depuis 1956, cette journée est toujours commémorée à la fin du mois de janvier, à proximité de l’anniversaire de la mort du Mahatma Gandhi, qui était également engagé auprès des lépreux.

Epidémiologie

– En 2019, la lèpre est surtout fréquente en Inde et d’autres régions asiatiques, en Afrique et en Amérique latine.
– Environ 210’000 personnes dans le monde ont reçu un diagnostic de la lèpre en 2018 – 120’000 pour l’Inde, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS). L’Inde est le pays qui compte le plus de cas, suivi par le Brésil, comme le relevait le magazine brésilien Saúde en février 2019.
La Colombie et l’Afghanistan sont deux autres pays passablement touchés par la lèpre1.

Causes

La maladie est provoquée par la bactérie Mycobacterium leprae (bacille de Hansen).

Contagion
La contagion a lieu par des sécrétions nasales ou buccales, un peu comme la contamination de la grippe. Des plaies et muqueuses peuvent aussi transmettre la bactérie.
Il faut savoir qu’une majorité de la population est naturellement résistante à la bactérie, par conséquent seulement une personne en contact avec un malade peut être atteinte de la lèpre.
La lèpre est considérée comme une maladie peu contagieuse.

Incubation
La période d’incubation de la bactérie Mycobacterium leprae est d’environ 5 ans. Mais il faut savoir que les premiers symptômes peuvent apparaître jusqu’à 20 ans après la première infection.

Symptômes

Les principaux symptômes de la lèpre sont :
– Taches blanches ou rouges pouvant former des plaques (qui peuvent ressembler au psoriasis, aux mycoses ou au lupus, cela peut compliquer le diagnostic)
– Masses de peau
– Blessures par exemple au niveau des pieds
– Le patient ressent une diminution de la chaleur, du froid et de la douleur, car les nerfs sont atteints.

Si la lèpre n’est pas traitée, la maladie peut mener à des lésions graves de la peau, des nerfs ou des muqueuses ainsi que du système respiratoire et des yeux.

La lèpre peut prendre 3 formes différentes :
– lèpre tuberculoïde
– lèpre lépromateuse
– lèpre intermédiaire

Complications

Les dommages nerveux peuvent être permanents, en cas d’absence de traitement.

Traitements

Le traitement repose sur la prise de médicaments comme les sulfones. Suite à des résistances, d’autres antibiotiques peuvent être utilisés.
Le traitement peut durer jusqu’à 12 mois. Au Brésil, le traitement est entièrement payé par le système unifié de santé (SUS), autrement dit le patient brésilien n’a pas besoin de financer la thérapie.

Sources & Références :
Revista Saúde, Folha de S.Paulo, The New York Times, Keystone-ATS (agence de presse suisse) 

Personnes responsables et impliquées dans l’écriture de ce dossier :
Xavier Gruffat (Pharmacien et Rédacteur en chef de Creapharma)

Article mis à jour :  
22.01.2020

Crédits photos :
N/A

Comment traduit-on la lèpre dans d’autres langues ?
  • Anglais : Leprosy
  • Allemand : Lepra
  • Italien : lebbra
  • Portugais : Hanseníase (lepra)
  • Espagnol : lepra

_____________________________________________________________

Avez-vous trouvé cet article utile ou avez-vous noté une faute ?

Notes de bas de page et références :

  1. Article de l’agence de presse ATS-Keystone paru en janvier 2020, article original en allemand.

Lire aussi :


Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 22.01.2020