Publicité

Orlistat

L’orlistat est une molécule utilisée dans le traitement de l’obésité. L’orlistat est un médicament qui agit sur l’absorption des graisses.

Noms :
Orlistat, tétrahydrolipstatine, THL, Orlistatum (nom latin)
Code ATC : A08AB01

Formule chimique :
C29H53NO5

Effets :
L’orlistat agit sur l’absorption des graisses, il s’agit d’un inhibiteur de lipase au niveau du pancréas1. En effet, grâce à ce médicament, les graisses « passent tout droit », c’est-à-dire qu’elles traversent le tractus gastro-intestinal sans être absorbées. Ce médicament fonctionne bien chez des personnes ayant une consommation élevée de graisses et non de sucres.
L’orlistat agit localement dans l’intestin. Il est à peine absorbé et par conséquent n’a pas d’effets sur le système nerveux central et ne peut pas être utilisé abusivement comme stimulant.

Indications :
Surpoids et obésité (IMC supérieur ou égal à 28)

Effets secondaires :
Augmentation de la fréquence des selles, besoin impérieux d’aller à la selle, flatulence, émission de gaz avec présence de selles, émission d’une sécrétion huileuse, selles liquides, huileuses ou grasses, incontinence fécale et douleurs/troubles dans la partie inférieure de l’abdomen et dans le rectum, abattement et maux de tête.
Attention, à cause de la diminution de l’absorption des graisses, il faudra veiller à un apport externe de vitamines liposolubles (vitamines A, D, E et K) et de béta-carotène sous forme de complément.

Contre-indications :
Hypersensibilité, syndrome de malabsorption chronique, cholestase (congestion biliaire), traitement simultané avec la ciclosporine, grossesse et allaitement.

Interactions :
Des interactions médicamenteuses sont notamment possibles avec la ciclosporine, l’amiodarone, les antagonistes de la vitamine K et les antiépileptiques, comme le précise le site suisse Pharmawiki.ch.

Forme galénique :
Gélule (capsule) ou comprimés à mâcher aux dosages de 27 mg, 60 mg ou 120 mg.

Posologie :
La dose habituelle d’orlistat est de 27 mg, 60 mg ou 120 mg 3 fois par jour.

Médicaments en Suisse (selon Compendium.ch, état en décembre 2021) :
Original :

Xenical® gélules
Génériques :
Calobalin® Sandoz 60
Orlistat-Mepha 120 capsules
– Orlistat Sandoz® 120 capsules
– Orlistat Spirig HC®

Remarques :
– L’orlistat est disponible en Suisse depuis 1998 sous le nom de marque de Xenical® (il existe désormais des génériques).
– En Suisse le médicament Calobalin® Sandoz (60 mg) a été mis sur le marché pendant l’été 2012. En automne 2012, Alli® qui avait été mis sur le marché en 2009 avec un dosage aussi de 60 mg d’orlistat a été retiré du marché en raison de difficultés d’approvisionnement. Calobalin® Sandoz (60 mg), qui a la moitié du dosage du Xenical et autres génériques (120 mg), peut être remis en pharmacie sans ordonnance.
– Dans son rapport annuel des médicaments à écarter pour 2022, le magazine français Prescrire qui est connu pour son indépendance de l’industrie pharmaceutique se montre critique envers l’orlistat et pense qu’il faut mieux l’écarter pour mieux soigner. Prescrire écrit : “L’orlistat a une efficacité modeste et temporaire pour faire perdre du poids, avec une différence d’environ 3,5 kg par rapport à un placebo en 12 mois à 24 mois, sans preuve d’une efficacité à long terme, au prix de troubles digestifs très fréquents, d’atteintes hépatiques, d’hyperoxaluries, et de fractures osseuses chez les adolescents.” Le journal français poursuit : “L’orlistat modifie l’absorption digestive de nombreuses substances, et expose à des carences et à une diminution de l’efficacité de certains médicaments : vitamines liposolubles A, D, E et K,
hormones thyroïdiennes, certains antiépileptiques.” Finalement, Prescrire écrit : “Les diarrhées sévères liées à l’orlistat exposent à une diminution de l’efficacité des contraceptifs oraux”.

Sources & Références : 
Sources : 
Pharmawiki.ch, Compendium.ch, Prescrire.org

Rédaction : 
Xavier Gruffat (Pharmacien)

Dernière mise à jour : 
09.12.2021

Crédits photos :
Fotolia.com/Adobe Stock

Avez-vous trouvé cet article utile ou avez-vous noté une faute ?

Notes de bas de page et références :

  1. Livre en allemand : Taschenatlas Pharmakologie (Atlas de poche de pharmacologie), Lutz Hein – Jens W. Fischer, 8ème édition (8. Auflage), Thieme, 2020 – Remarque : une édition de ce livre existe aussi en français mais souvent il y a un retard dans les différentes mises à jour (éditions).

Lire aussi :


Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 09.12.2021
Publicité