Publicité

Foster®, solution pour inhalation en flacon pressurisé

Information destinée aux patients en Suisse

Qu’est-ce que Foster et quand est-il utilisé ?

Foster est une solution en flacon pressurisé pour inhalation qui contient deux principes actifs. Elle s’administre par voie inhalée par inspiration à l’aide d’un embout buccal pour être délivrée directement dans les poumons.

Les deux principes actifs sont le dipropionate de béclométasone et le fumarate de formotérol dihydraté. Le dipropionate de béclométasone appartient à un groupe de médicaments appelés corticostéroïdes (ou corticoïdes) qui exercent un effet anti-inflammatoire et réduisent ainsi le gonflement et l’irritation dans vos poumons.

Le fumarate de formotérol dihydraté appartient à un groupe de médicaments appelés «bronchodilatateurs de longue durée d’action» qui provoquent un relâchement des muscles des voies respiratoires et vous aident à respirer plus facilement.

L’association de ces deux principes actifs que ce soit pour les patients adultes asthmatiques ou présentant une broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO) facilite la respiration en soulageant les symptômes tels que l’essoufflement, les sifflements respiratoires et la toux et aide également à éviter la survenue de ces symptômes.

Foster ne peut être utilisé que sur prescription du médecin.

Quand Foster ne doit-il pas être pris/utilisé ?

Foster ne doit pas être utilisé si vous êtes allergique au dipropionate de béclométasone, au fumarate de formotérol dihydraté, ou à l’un des autres composants de ce médicament (voir rubrique «Que contient Foster?»).

Quelles sont les précautions à observer lors de la prise/de l’utilisation de Foster ?

Consultez votre médecin ou votre pharmacien avant d’utiliser Foster dans les situations suivantes:

– Si vous souffrez de troubles cardiaques tels que des douleurs cardiaques, des douleurs thoraciques, si vous avez eu une crise cardiaque ou souffrez d’autres maladies cardiaques,

– Si vous présentez un rétrécissement des artères (du fait d’une artériosclérose), si vous avez une hypertension artérielle ou un anévrisme (dilatation anormale de la paroi d’un vaisseau sanguin),

– Si vous avez une hyperactivité de votre glande thyroïde,

– Si vous avez été informés que votre taux sanguin de potassium est faible,

– Si vous avez une maladie quelconque du foie ou des reins,

– Si vous êtes diabétique (en effet, en cas d’inhalation de Foster, votre taux sanguin de glucose risque d’augmenter. Il se peut donc que vous ayez besoin d’un test de glycémie supplémentaire si vous utilisez l’inhalateur pour la première fois ou de temps en temps pendant le traitement.),

– Si vous avez une tumeur de la glande surrénale (appelée phéochromocytome),

– Si une anesthésie est prévue: dans certaines circonstances, l’utilisation de Foster doit être arrêtée  avant l’anesthésie. Si vous devez vous rendre à l’hôpital, n’oubliez pas de prendre tous les médicaments et inhalateurs, y compris Foster, ainsi que tous les médicaments que vous avez achetés en vente libre, si possible dans leur emballage d’origine,

– Si vous êtes actuellement traité(e) ou avez déjà été traité(e) un jour pour une tuberculose ou si vous présentez une infection pulmonaire virale ou fongique connue,

– Si vous devez éviter de consommer de l’alcool qu’elle qu’en soit la raison.

Prise de Foster concomitante avec d’autres médicaments

Adressez-vous à votre médecin ou pharmacien si vous utilisez l’un des médicaments suivants:

·Des médicaments contenant des bêtabloquants (y compris sous forme de collyre)

– Des médicaments destinés au traitement des troubles cardiaques

– Des médicaments destinés au traitement des symptômes de dépression ou des troubles psychiques

– Des médicaments destinés au traitement de la maladie de Parkinson (L-dopa)

– Des médicaments destinés au traitement de l’insuffisance thyroïdienne (L-thyroxine)

– D’autres médicaments utilisés pour le traitement de l’asthme

– Des médicaments destinés à augmenter l’élimination d’eau (diurétiques)

Enfants et adolescents

Ne PAS utiliser Foster chez l’enfant et l’adolescent de moins de 18 ans.

Informez votre médecin ou votre pharmacien si:

– Vous souffrez d’une autre maladie

– Vous avez des allergies ou

– Vous prenez d’autres médicaments (même en automédication!)

Foster peut-il être pris/utilisé pendant la grossesse ou l’allaitement ?

Foster ne doit pas être utilisé pendant la grossesse ou l’allaitement. Si vous êtes enceinte, si vous suspectez une grossesse ou si vous envisagez une grossesse, de même que si vous allaitez, demandez conseil à votre médecin avant d’utiliser ce médicament.

Comment utiliser Foster ?

Foster doit uniquement être utilisé en inhalation.

Veillez à toujours prendre ce médicament en suivant exactement les indications de votre médecin. Adressez vous à votre médecin ou pharmacien en cas de doute.

Ne changez pas par vous-même le dosage prescrit. Si vous pensez que le médicament est trop faible ou trop fort, consultez votre médecin ou votre pharmacien.

Asthme

Votre médecin effectuera régulièrement un bilan pour vérifier que votre traitement avec Foster correspond à la dose optimale. Il vous prescrira la dose minimale qui contrôle efficacement vos symptômes. Foster peut être prescrit par votre médecin selon deux schémas posologiques:

A. Utilisation de Foster avec un inhalateur de secours séparé

Adultes:

La posologie usuelle de ce médicament est de 1 ou 2 bouffées deux fois par jour.

La dose journalière maximale est de 4 bouffées.

Veuillez noter: vous devez toujours avoir avec vous votre inhalateur à action rapide, avec lequel vous pouvez vous soigner, si vos symptômes d’asthme s’aggravent ou si une crise d’asthme aiguë survient.

B. Utilisation de Foster comme inhalateur unique

Adultes:

La posologie recommandée est d’une bouffée le matin et une bouffée le soir.

Vous pouvez également utiliser Foster comme inhalateur de secours en cas d’apparition de symptômes aigus d’asthme.

En cas de symptômes d’asthme, prenez une bouffée et attendez quelques minutes.

Si vous ne sentez pas d’amélioration, prenez une autre bouffée. Un maximum de 6 bouffées supplémentaires peuvent être prises chaque jour si nécessaire.

Si vous sentez que vous avez besoin de prendre plus de bouffées chaque jour pour contrôler vos symptômes d’asthme, contactez votre médecin pour lui demander conseil. Il se peut que votre traitement doive être changé.

Lorsque votre asthme s’aggrave

Si vos symptômes s’aggravent ou deviennent difficiles à maîtriser (par exemple, si vous utilisez fréquemment votre inhalateur séparé de secours ou Foster comme inhalateur de secours), ou si votre inhalateur séparé de secours ou Foster n’améliore pas vos symptômes, consultez immédiatement votre médecin. Votre asthme peut s’aggraver et votre médecin devra peut-être ajuster votre dose de Foster ou prescrire un autre traitement.

Broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO)

Adultes

La dose recommandée est de deux bouffées le matin et deux bouffées le soir.

N’augmentez pas la dose

Si vous avez l’impression que le médicament n’est pas très efficace, parlez-en à votre médecin avant d’augmenter la dose.

Si vous avez utilisé plus de Foster que vous n’auriez dû:

L’utilisation d’une dose excessive peut induire les effets suivants: nausées, vomissements, accélération de la fréquence des battements cardiaques, palpitations, troubles du rythme des battements cardiaques, maux de tête, tremblement, sensation de somnolence, augmentation du taux sanguin de sucre, perturbations de la fonction des glandes surrénales à court terme.

Si vous présentez l’un de ces symptômes, prévenez votre médecin.

Si vous oubliez d’utiliser Foster:

Utilisez le médicament dès que vous constatez cet oubli. Si l’heure de la prochaine prise est proche, ne prenez pas la dose oubliée, mais attendez pour inhaler la dose suivante à l’heure prévue. Ne prenez pas de dose double pour compenser la dose que vous avez oublié de prendre.

Si vous arrêtez d’utiliser Foster:

Ne réduisez pas la dose par vous-même et n’arrêtez pas le traitement. Même si vous vous sentez mieux, n’arrêtez pas l’utilisation de Foster et ne réduisez pas la dose utilisée sans consulter votre médecin au préalable. Il est très important que vous utilisiez Foster régulièrement, même quand vous n’avez pas de symptômes.

Si votre respiration empire

Si vous manquez d’air ou si vous développez un sifflement respiratoire juste après avoir utilisé votre inhalateur, vous devez arrêter immédiatement l’utilisation de Foster et utiliser sans attendre un inhalateur de secours à action rapide.

Contactez immédiatement votre médecin.

Utilisation chez les enfants et les adolescents

Foster ne doit PAS être utilisé chez les enfants et adolescents de moins de 18 ans.

Si vous avez d’autres questions concernant l’emploi de ce médicament, n’hésitez pas à interroger votre médecin ou pharmacien.

Mode d’emploi:

Ce médicament est présenté sous forme d’une cartouche pressurisée introduite dans un inhalateur en plastique et d’un embout buccal. Un compteur de doses se trouve au dos de l’inhalateur, il vous indiquera le nombre de doses restantes. A chaque fois que vous appuyez sur la cartouche, une bouffée est libérée et une dose est décomptée. Attention à ne pas faire tomber le dispositif, cela risquerait de provoquer un décompte accidentel du compteur de doses.

Testez votre inhalateur

Avant d’utiliser l’inhalateur pour la première fois, après le nettoyage hebdomadaire de l’inhalateur ou si vous ne l’avez pas employé pendant plus de 14 jours, vous devez tester votre inhalateur pour vérifier son bon fonctionnement.

1.Retirez le capuchon protecteur de l’embout buccal.

2.Tenez l’inhalateur verticalement, l’embout buccal dirigé vers le bas.

3.Tenez l’embout buccal éloigné de vous et appuyez fermement sur la cartouche pour libérer une bouffée.

4.Vérifiez le compteur de doses. Si vous testez votre inhalateur pour la première fois, le compteur de doses doit afficher 120 après l’essai.

Comment utiliser votre inhalateur

Dans la mesure du possible, pour l’administration du médicament vous devez vous tenir en position assise à la verticale ou debout.

1.Retirez le capuchon protecteur de l’embout buccal et vérifiez que ce dernier est bien propre, non poussiéreux et dénué de saleté ou de tout autre corps étranger.

2.Expirez aussi lentement et profondément que possible.

3.Tenez la cartouche verticalement, indépendamment de la position de votre corps, la tête du dispositif dirigé vers le bas et enserrez l’embout buccal entre vos lèvres. Ne mordez pas l’embout buccal.

4.Inspirez lentement et profondément par la bouche et, juste après avoir commencé à inspirer, appuyez fermement sur le haut de la cartouche pour libérer une bouffée.

5.Retenez votre respiration aussi longtemps que possible et ensuite retirez l’inhalateur de votre bouche et expirez lentement. N’expirez pas dans l’inhalateur.

Si vous devez inhaler une autre bouffée, maintenez l’inhalateur en position verticale pendant environ 30 secondes puis répétez les étapes 2 à 5.

IMPORTANT: N’allez pas trop vite pour les étapes 2 à 5.

Après l’emploi, fermez l’inhalateur en remettant le capuchon protecteur et vérifiez le compteur de doses.

Pensez à vous procurer un nouvel inhalateur lorsque le compteur de doses affiche 20 doses. Arrêtez d’utiliser l’inhalateur lorsque le compteur de doses affiche 0. En effet, les bouffées restantes dans le dispositif peuvent ne pas délivrer la dose complète de traitement.

Si vous voyez un «nuage» s’échapper du haut de l’inhalateur ou des côtés de votre bouche, cela signifie que Foster n’atteindra pas vos poumons comme il le devrait. Il faut alors reprendre une autre bouffée en suivant les instructions depuis l’étape 2.

Si vous n’avez pas beaucoup de force dans les mains, il peut vous être plus facile de tenir l’inhalateur à deux mains: tenez la partie supérieure de l’inhalateur entre vos deux index et la partie inférieure entre vos deux pouces.

Pour réduire le risque d’infection fongique dans la bouche et la gorge, rincez-vous la bouche ou faites des gargarismes avec de l’eau ou brossez-vous les dents chaque fois que vous utilisez votre inhalateur.

Si vous avez l’impression que l’effet de Foster est excessif ou au contraire trop faible, consultez votre médecin ou votre pharmacien.

S’il vous semble difficile de faire fonctionner l’inhalateur tout en inspirant, parlez-en à votre médecin, il peut vous prescrire  la chambre d’inhalation AeroChamber® Plus.

Nettoyage

Nettoyez l’inhalateur de Foster une fois par semaine. N’enlevez jamais la cartouche de l’inhalateur après nettoyage et ne rincez pas à l’eau ou à tout autre liquide pour le nettoyer.

Pour nettoyer l’inhalateur:

1.Enlevez le capuchon de protection de l’embout buccal en le retirant de l’inhalateur

2.Essuyez l’intérieur et l’extérieur de l’embout buccal et de l’inhalateur à l’aide d’un chiffon propre et sec.

3.Replacez le capuchon sur l’embout buccal.

Si vous avez d’autres questions concernant l’emploi de ce médicament, n’hésitez pas à interroger votre médecin ou pharmacien.

Quels effets secondaires Foster peut-il provoquer ?

Si vous remarquez des effets indésirables qui ne sont pas décrits ici, vous devez en informer votre médecin ou votre pharmacien.

Si vous remarquez une aggravation de votre essoufflement et des sifflements respiratoires immédiatement après l’emploi de Foster (un phénomène appelé bronchospasme paradoxal), vous devez immédiatement arrêter d’utiliser Foster et consulter immédiatement votre médecin.

Informez immédiatement votre médecin en cas d’apparition de réactions d’hypersensibilité telles qu’allergies cutanées, démangeaisons, éruption, rougeur de la peau, gonflement de la peau ou des muqueuses, en particulier des yeux, du visage, des lèvres et de la gorge.

Fréquents (survenant chez moins d’un patient sur 10):

Infections fongiques (de la bouche et de la gorge), maux de tête, enrouement, mal de gorge.

Infection pulmonaire (Pneumonie) chez les patients atteints de BPCO:

Si vous présentez l’un des effets indésirables suivants pendant la prise de Foster, informez-en votre médecin, car ils pourraient être les symptômes d’une infection pulmonaire:

·fièvre ou frissons

·augmentation ou changement de coloration des expectorations (crachats)

·augmentation de la toux ou aggravation de l’essoufflement

Peu fréquents (survenant chez moins d’un patient sur 100):

Palpitations, accélération anormale de la fréquence cardiaque et troubles du rythme cardiaque.

Symptômes de type grippal, infections fongiques du vagin, inflammation des sinus, rhinite, inflammation de l’oreille, irritation de la gorge, toux, crise d’asthme.

Nausées, anomalie ou perturbation du goût, sensation de brûlure des lèvres, sécheresse de la bouche, difficultés de déglutition, indigestion, problèmes d’estomac, diarrhée.

Douleurs et crampes musculaires, rougeur du visage, augmentation du débit sanguin dans certaines régions du corps (des rougeurs peuvent survenir au niveau des yeux, du visage, des lèvres et de la gorge), urticaire ou éruption cutanées, transpiration excessive, tremblement, agitation, sensations vertigineuses.

Altération de certaines composantes du sang: diminution du nombre de globules blancs, augmentation du nombre de plaquettes, diminution du taux sanguin de potassium, augmentation de la glycémie, augmentation du taux sanguin d’insuline, d’acides gras libres et de cétones.

Les effets indésirables suivants ont également été rapportés chez les patients présentant une broncho-pneumopathie chronique obstructive avec une fréquence classée comme peu fréquente:

·Réduction du taux de cortisol dans le sang: ceci est dû à l’effet des corticoïdes sur votre glande surrénale. Les symptômes suivants peuvent être observés: faiblesse, hyperpigmentation de la peau, perte de poids, nausées et vomissements.

·Battements de cœur irréguliers.

Rares (survenant chez moins d’un patient sur 1’000):

Sensation d’oppression thoracique, omission d’un battement cardiaque, augmentation ou diminution de la pression artérielle, inflammation des reins, gonflement de la peau et des muqueuses persistant pendant plusieurs jours.

Très rares (survenant chez moins d’un patient sur 10’000):

Essoufflement, aggravation de l’asthme, diminution du nombre de plaquettes sanguines et œdème des mains et des pieds.

Anomalies du fonctionnement des glandes surrénales (cela signifie que des symptômes tels que faiblesse, fatigue, incapacité à faire face au stress, douleurs abdominales, perte de poids, maux de tête, tension artérielle très basse, nausées, vomissements ou crises convulsives pourraient survenir), diminution de la densité minérale osseuse (fragilisation des os, mesurée par votre médecin), augmentation de la pression dans les yeux (glaucome), cataracte.

Troubles du sommeil, dépression ou anxiété, nervosité, surexcitation ou irritabilité: fréquence inconnue.

A quoi faut-il encore faire attention ?

Tenez ce médicament hors de la vue et de la portée des enfants.

Emballage contenant 1 aérosol doseur à 120 bouffées: ce médicament ne doit pas être utilisé au-delà de la date figurant après la mention «EXP» sur le récipient. Après avoir reçu le médicament, vous ne devez pas l’utiliser pendant plus de 3 mois. Ne pas conserver à une température dépassant 25 °C. Ne pas congeler.

Emballage contenant 2 aérosols doseurs à 120 bouffées: avant utilisation, conserver au réfrigérateur (2-8 °C). Après la première utilisation: ne pas utiliser le médicament pendant plus de 3 mois et ne pas le conserver à une température dépassant 25 °C. Ne pas congeler.

Si l’inhalateur a été exposé à un froid intense réchauffez-le pendant quelques minutes entre vos mains avant de l’utiliser. Ne le réchauffez jamais par d’autres moyens.

Mise en garde: La cartouche contient un liquide pressurisé. Ne l’exposez pas à des températures supérieures à 50 °C. Ne percez pas la cartouche.

Pour de plus amples renseignements, consultez votre médecin ou votre pharmacien, qui disposent d’une information détaillée destinée aux professionnels.

Que contient Foster ?

Foster contient comme substances actives le dipropionate de béclométasone (84,6 microgrammes par dose délivrée) et le fumarate de formotérol dihydraté (5,0 microgrammes par dose délivrée) et les excipients éthanol anhydre, l’acide chlorhydrique et comme gaz propulseur: norflurane (HFA 134-a).

Numéro d’autorisation

66747 (Swissmedic).

Où obtenez-vous Foster ? Quels sont les emballages à disposition sur le marché ?

En pharmacie, sous ordonnance médicale renouvelable.

Emballage avec 1 aérosol doseur à 120 bouffées [B]

Emballage avec 2 aérosols doseurs à 120 bouffées [B]

Titulaire de l’autorisation

Chiesi SA, Villars-sur-Glâne.

Distribution

Vifor SA, Villars-sur-Glâne.

Cette notice d’emballage a été vérifiée pour la dernière fois en janvier 2019 par l’autorité de contrôle des médicaments (Swissmedic).

Source : Swissmedicinfo.ch
Remarques :
– L’équipe de Creapharma.ch a copié à la main le contenu de Swissmedicinfo le 10.02.2021, attention il ne s’agit pas de la date de mise à jour de la notice du médicament, la date de dernière mise à jour de la notice du médicament est mentionnée dans le paragraphe en gras juste ci-dessus.
– Comme information interne à Creapharma.ch, il s’agit de la 1ère mise à jour de cette page depuis le lancement début 2021 de cette rubrique.
– Swissmedicinfo informe via son site Internet les médicaments mis à jour (via rubrique “Textes modifiés”). Creapharma.ch s’engage dans un délai maximum de 30 jours à mettre à jour chaque page médicament provenant de Swissmedicinfo (rubrique Informations destinées aux patients). Cela signifie que pendant quelques jours cette page ne puisse pas être 100% mise à jour. Pour une information toujours mise à jour (actuelle), consultez directement le site Swissmedicinfo.

Avez-vous trouvé cet article utile ou avez-vous noté une faute ?

Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 20.05.2021

Publicité