Publicité

neotylol Grippe

Information destinée aux patients en Suisse

Qu’est-ce que neotylol Grippe et quand doit-il être utilisé ?

neotylol Grippe apaise les symptômes de la grippe et des refroidissements, en atténuant les manifestations telles que frissons, douleurs dans les membres et maux de tête, rhume et fait baisser la fièvre. Le paracétamol a une action fébrifuge et analgésique. Le maléate de phéniramine inhibe les sécrétions. Le maléate de phéniramine et la phényléphrine décongestionnent la muqueuse nasale, ce qui soulage lors de rhume et facilite la respiration. L’acide ascorbique (vitamine C) aide à couvrir le besoin accru en vitamine C en cas de fièvre et de grippe.

De quoi faut-il tenir compte en dehors du traitement ?

Notez que neotylol Grippe ne remplace pas les règles usuelles à adopter en cas de fièvre ou de grippe (alitement, entre autres), mais soulage seulement les symptômes jusqu’à la guérison.

Ne pas utiliser neotylol Grippe pendant plus de 3 jours sans ordonnance médicale. La prise régulière et prolongée d’analgésiques ne doit pas être effectuée sans contrôle médical. Toute douleur ou fièvre persistante doit faire l’objet d’un diagnostic médical.

La posologie indiquée ou prescrite par le médecin ne doit pas être dépassée.

Afin d’éviter un risque de surdosage, il faut s’assurer que les médicaments pris en même temps ne contiennent pas de paracétamol (par ex. autre analgésique, médicament contre la fièvre ou des symptômes de refroidissement). Un surdosage de paracétamol peut provoquer de graves troubles hépatiques.

Il convient de noter également, que la prise à long terme d’analgésiques peut contribuer à la persistance de maux de tête.

La prise prolongée d’analgésiques, en particulier en combinant plusieurs principes actifs analgésiques, peut provoquer des lésions rénales durables avec risque de défaillance rénale.

Ce médicament contient environ 20 g d’hydrates de carbone assimilables par dose individuelle.

Quand neotylol Grippe ne doit-il pas être pris ?

neotylol Grippe ne doit pas être pris dans les cas suivants:

– En cas d’hypersensibilité à l’un des principes actifs: paracétamol et des substances apparentées (par ex. du propacétamol), phéniramine, phényléphrine, acide ascorbique ou à l’un des excipients (voir «Que contient neotylol Grippe ?»). Une hypersensibilité de ce genre se manifeste par ex. par de l’asthme, des difficultés respiratoires, des troubles circulatoires, des gonflements de la peau et des muqueuses ou des éruptions cutanées (urticaire).

– En cas de maladies hépatiques ou rénales graves.

– En cas d’affection hépatique héréditaire (syndrome de Meulengracht).

– En cas d’hypertension et de maladies cardiaques graves.

– En cas de phéochromocytome (une tumeur surrénale, qui peut conduire à une élévation de la tension artérielle).

– En cas de maladies thyroïdiennes, de grossissements de la prostate et de glaucome (augmentation de la pression intraoculaire).

– Si vous souffrez de crises convulsives (épilepsie).

– En cas de consommation excessive d’alcool.

– Si vous prenez des inhibiteurs de la MAO (médicaments contre la dépression et la maladie de Parkinson) ou en avez pris au cours des 14 derniers jours.

– Si vous prenez des antidépresseurs tricycliques (médicaments contre la dépression), des bêtabloquants (médicaments contre l’hypertension et les cardiopathies) ou certains sympathicomimétiques (par ex. médicaments pour décongestionner les muqueuses nasales et certains coupe-faims).

– Pendant la grossesse et l’allaitement.

– Chez les enfants et les adolescents de moins de 14 ans.

Veuillez consulter votre médecin si vous avez des doutes quant à la présence de l’un ou l’autre de ces troubles.

Quelles sont les précautions à observer lors de la prise de neotylol Grippe ?

En cas de maladie hépatique ou rénale ou de déficit en «glucose-6-phosphate-déshydrogénase» (maladie rare et héréditaire), n’administrer neotylol Grippe qu’avec l’accord du médecin. Un contrôle rigoureux est nécessaire.

Veuillez informer votre médecin avant la prise du médicament si vous souffrez des maladies suivantes: cardiopathies, diabète, maladies occlusives du tractus digestif, ulcère gastrique, ou calculs rénaux. En cas de problèmes respiratoires comme l’asthme ou la bronchite chronique. Si vous avez une infection grave (par ex. une septicémie).

Lors de l’utilisation simultanée de médicaments ayant des effets sur le foie, à savoir certains médicaments contre la tuberculose et les crises d’épilepsie, ou des médicaments comportant le principe actif zidovudine, utilisé dans le traitement d’une déficience immunitaire (SIDA), la prise ne peut se faire que selon les indications du médecin.

Ne pas consommer d’alcool pendant le traitement à neotylol Grippe. Le risque de lésion hépatique s’accroît d’autant plus en cas de dénutrition chronique et de déshydratation simultanées.

Certains médicaments peuvent avoir des interactions avec les composants de neotylol Grippe.

En cas de traitement avec les médicaments suivants, demandez à votre médecin, pharmacien ou à votre droguiste si neotylol Grippe peut être pris:

– Médicaments pour l’insuffisance cardiaque ou les arythmies cardiaques (par ex. digoxine),

– Anticoagulants (médicament pour fluidifier le sang),

– Métoclopramide, dompéridone (médicament pour le traitement des nausées, des vomissements),

– Rifampicine, isoniazide (médicament contre la tuberculose),

– Chloramphénicol (médicament contre les infections),

– Phénytoïne, phénobarbital, carbamazépine, lamotrigine (médicament contre l’épilepsie [crises convulsives]),

– Cholestyramine (médicament pour diminuer les lipides dans le sang),

– Zidovudine (médicament contre l’infection par le VIH [SIDA]),

– Probénécide (médicament contre la goutte),

– Salicylamide (médicament contre les douleurs et la fièvre),

– Ergotamine, méthysergide (médicament contre la migraine).

L’effet de l’alcool, des somnifères et des calmants peut être renforcé par neotylol Grippe. Des lésions ou des défaillances rénales ont été attribuées à l’utilisation prolongée et régulière de doses élevées de médicaments contenant du paracétamol.

Certaines personnes hypersensibles aux analgésiques ou aux antirhumatismaux peuvent également présenter une hypersensibilité au paracétamol (voir «Quels effets secondaires neotylol Grippe peut-il provoquer ?»). De par ses indications, neotylol Grippe ne convient pas à une utilisation prolongée.

Dans des cas très rares le paracétamol peut provoquer des réactions cutanées graves.

Répercussion sur les analyses de laboratoire: Ce médicament peut perturber les résultats de la détermination de l’acide urique à l’aide de l’acide phosphotungstique (par ex. chez les patients qui souffrent de la goutte).

Ce médicament peut affecter les réactions, l’aptitude à la conduite et l’aptitude à utiliser des outils ou des machines!

Si vous savez que vous souffrez d’une intolérance au sucre, veuillez ne pas prendre neotylol Grippe avant d’avoir consulté votre médecin.

Contient 20 g de saccharose par dose. Il convient d’en tenir compte chez les patients atteints de diabète sucré.

Peut être nocif pour les dents.

Ce médicament contient 28,2 mg de sodium (principal composant du sel de table) par sachet. Cela correspond à 1,4% de la quantité quotidien maximale de sodium recommandée pour un adulte ingérée avec la nourriture.

Veuillez informer votre médecin, votre pharmacien ou votre droguiste si vous

– souffrez d’une autre maladie,

– êtes allergique ou

– prenez ou utilisez déjà d’autres médicaments en usage externe (même en automédication!).

neotylol Grippe peut-il être pris pendant la grossesse ou l’allaitement ?

neotylol Grippe ne doit pas être pris pendant la grossesse. Si vous allaitez vous ne devez pas utiliser neotylol Grippe.

Comment utiliser neotylol Grippe ?

Adultes et adolescents de plus de 14 ans:

Délayer le contenu de 1 sachet de neotylol Grippe dans un verre d’eau chaude (mais non bouillante) (env. 2,5 dl) et boire aussi chaud que possible.

Si nécessaire, répéter au bout de 4 heures. Ne pas prendre plus de 3 fois 1 sachet en 24 heures. Un délai d’au moins 4 heures doit être respecté entre deux prises.

neotylol Grippe peut être pris à tout moment de la journée, mais de préférence, le soir avant le coucher.

Si aucune amélioration essentielle ne se manifeste après 3 jours, si la fièvre augmente ou si les symptômes s’aggravent, qu’ils sont accompagnés d’une fièvre élevée, d’une éruption cutanée ou de maux de tête persistants, un conseil médical s’impose.

Enfants et adolescents de moins de 14 ans:

neotylol Grippe ne doit pas être utilisé chez les enfants et les adolescents de moins de 14 ans.

En cas de surdosage/prise non contrôlée, consultez immédiatement un médecin. Vu les risques possibles de lésions hépatiques graves, des mesures médicales immédiates sont capitales. Nausées, vomissements, douleurs abdominales, perte d’appétit, malaise généralisé peuvent être une indication d’un surdosage, ils peuvent apparaitre plusieurs heures à un jour après la prise.

Veuillez-vous conformer au dosage figurant sur la notice d’emballage ou prescrit par votre médecin. Si vous estimez que l’efficacité du médicament est trop faible ou au contraire trop forte, veuillez vous adresser à votre médecin, votre pharmacien ou à votre droguiste.

Quels effets secondaires neotylol Grippe peut-il provoquer ?

Arrêtez de prendre neotylol Grippe et informez immédiatement votre médecin si un ou plusieurs des symptômes suivants apparaissent, lesquels peuvent être des signes d’une réaction allergique rare:

– Respiration haletante, asthme, essoufflement, insuffisance respiratoire, gonflement du visage, gonflement des lèvres, de la langue ou de la gorge.

– Éruption cutanée (notamment urticaire, démangeaisons), rougeurs.

– Desquamation de la peau, très rarement jusqu’à de graves réactions cutanées, formation de vésicules, inflammation des muqueuses buccales.

– Saignements ou hématomes inattendus.

Ces effets secondaires sont rares (jusqu’ à 1 sur 1000 personnes traitées) ou très rares (moins de 1 sur 10’000 personnes traitées).

Les autres effets secondaires suivants peuvent apparaitre lors de la prise de neotylol Grippe:

Fréquents (jusqu’à 1 sur 10 personnes traitées)

– Nausées, vomissements, somnolence.

Rares (jusqu’à 1 sur 1000 personnes traitées)

– Agitation, troubles du sommeil,

– Etourdissements, maux de tête,

– Rythme cardiaque élevé, palpitations, hypertension,

– Constipation, diarrhée, douleurs abdominales,

– Sécheresse de la bouche,

– Malaise général.

Dans de rares cas, les résultats (valeurs de laboratoire) des tests de la fonction hépatique peuvent être modifiés.

Si vous remarquez des effets secondaires, contactez votre médecin, votre pharmacien ou votre droguiste. Cela s’applique également, en particulier, aux effets secondaires qui ne sont pas mentionnés dans la présente notice.

À quoi faut-il encore faire attention ?

Le médicament ne doit pas être utilisé au-delà de la date figurant après la mention «EXP» sur le récipient et le sachet.

Remarques concernant le stockage

Ne pas conserver au-dessus de 25 °C et hors de la portée des enfants.

Pour de plus amples renseignements, consultez votre médecin, votre pharmacien ou votre droguiste qui disposent d’une information détaillée destinée aux professionnels.

Que contient neotylol Grippe ?

Principes actifs

1 sachet contient: paracétamol 500 mg, maléate de phéniramine 20 mg, phényléphrine-hydrochloride 10 mg, acide ascorbique (vitamine C) 50 mg.

Excipients

Saccharose (19,89 g), acide citrique, acide malique, citrate de sodium dihydraté (28,2 mg de sodium), phosphate tricalcique, povidone, dioxyde de titane (E171), jaune de quinoléine (E104), arômes: arôme de pamplemousse, arôme de citron; maltodextrine, gomme arabique.

Numéro d’autorisation

67413 (Swissmedic).

Où obtenez-vous neotylol Grippe ? Quels sont les emballages à disposition sur le marché ?

En pharmacie et droguerie sans ordonnance médical.

Emballage de 12 sachets.

Titulaire de l’autorisation

NOBEL Pharma Schweiz AG, Risch.

Cette notice d’emballage a été vérifiée pour la dernière fois en septembre 2017 par l’autorité de contrôle des médicaments (Swissmedic).

Source : Swissmedicinfo.ch (site accédé par Creapharma.ch le 31.03.2021, attention il ne s’agit pas de la date de mise à jour de la notice du médicament. La date de dernière mise à jour de la notice du médicament est mentionnée dans le paragraphe ci-dessus).

Avez-vous trouvé cet article utile ou avez-vous noté une faute ?

Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 03.04.2021

Publicité