Publicité

Ponstan®

Information destinée aux patients en Suisse

Qu’est-ce que Ponstan et quand doit-il être utilisé ?

Ponstan contient comme principe actif l’acide méfénamique, une substance antidouleur qui combat également l’inflammation et la fièvre avec beaucoup d’efficacité. Ponstan est indiqué pour le traitement de:

– douleurs soudaines ou persistantes lors de maladies rhumatismales, douleurs musculaires, douleurs vertébrales (p.ex. au niveau d’un disque intervertébral, de la nuque ou du cou);

– douleurs consécutives à une opération, une blessure ou à une intervention dentaire;

maux de tête, de dents ou d’oreille;

menstruation douloureuse et/ou trop abondante.

Ponstan peut également être utilisé pour faire baisser la fièvre et calmer les douleurs lors d’affections de type grippal ou lors d’autres maladies fébriles, en particulier celles qui affectent les voies respiratoires supérieures.

Selon prescription du médecin.

Quand Ponstan ne doit-il pas être pris/utilisé ?

Ponstan ne doit pas être utilisé,

– si vous présentez une réaction allergique à l’un des composants de ce médicament ou si vous avez déjà présenté une réaction allergique cutanée ou une détresse respiratoire après la prise d’acide acétylsalicylique ou d’autres analgésiques ou anti-inflammatoires, appelés médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS),

– pendant le troisième trimestre de la grossesse,

– pendant la période d’allaitement,

– en cas d’ulcères gastriques et/ou duodénaux actifs ou de saignements gastro-intestinaux,

– en cas de maladies intestinales inflammatoires chroniques (maladie de Crohn, colite ulcéreuse),

– en cas d’insuffisance rénale ou hépatique sévère,

– en cas d’insuffisance cardiaque sévère,

– pour le traitement de douleurs post-opératoires après un pontage coronarien (ou utilisation d’une machine cœur-poumons).

Quelles sont les précautions à observer lors de la prise/de l’utilisation de Ponstan ?

Le traitement avec Ponstan peut entraîner des ulcères, des saignements qui restent rares et exceptionnellement des perforations du tractus gastro-intestinal supérieur. Ces complications peuvent survenir à tout moment au cours du traitement, sans symptôme annonciateur. Pour réduire ce risque, votre médecin vous a prescrit la dose efficace la plus faible pendant une durée de traitement aussi courte que possible.

La consommation simultanée de boissons alcoolisées peut également augmenter le risque d’effets secondaires sur le tractus gastro-intestinal supérieur.

Prévenez votre médecin en cas de diarrhées persistantes ou de maux d’estomac dont vous soupçonnez qu’ils pourraient être liés à la prise de ce médicament.

Une augmentation du risque d’infarctus du myocarde et d’accident vasculaire cérébral a été mise en évidence pour certains analgésiques, appelés inhibiteurs de la COX-2, administrés à fortes doses et/ou sur une longue période. On ignore encore si une augmentation similaire de ce risque s’applique également à Ponstan. Aussi, si vous avez déjà souffert d’un infarctus du myocarde, d’un accident vasculaire cérébral ou d’une thrombose veineuse, ou si vous présentez des facteurs de risque importants (p.ex. hypertension, diabète sucré, hyperlipidémie, tabagisme), il revient à votre médecin de décider si vous pouvez tout de même utiliser Ponstan. Dans tous les cas, informez-en votre médecin.

L’utilisation de Ponstan peut perturber la fonction rénale, ce qui peut entraîner une augmentation de la pression artérielle et/ou une accumulation de liquides (œdèmes). Informez votre médecin si vous êtes cardiaque, si vous souffrez de troubles rénaux, si vous prenez des médicaments contre l’hypertension (p.ex. diurétiques, inhibiteurs de l’enzyme de conversion de l’angiotensine) ou en cas de pertes de liquides importantes, p.ex. du fait de fortes sudations.

Vous ne devez pas utiliser d’autres AINS, employés contre les douleurs et les rhumatismes ou pour fluidifier le sang, tels que l’acide acétylsalicylique, en même temps que Ponstan, car ils augmentent le risque d’effets indésirables. Cette interdiction s’applique également à toute association avec des médicaments anti-inflammatoires contenant de la cortisone, avec des produits inhibant la coagulation (fluidifiants sanguins ou «anticoagulants») ou avec des inhibiteurs de la recapture de la sérotonine, utilisés p.ex. en cas de dépression. Vous devez donc informer votre médecin si vous utilisez simultanément de tels médicaments. Veuillez également informer votre médecin si vous souffrez ou avez souffert d’asthme, d’une maladie gastro-intestinale, hépatique, cardio-vasculaire ou rénale, d’épilepsie, de troubles de la coagulation sanguine ou d’un taux de glycémie élevé et si vous prenez des médicaments pour traiter une telle maladie.

Arrêtez le traitement par Ponstan et informez votre médecin immédiatement si l’un ou plusieurs des symptômes suivants surviennent: réactions allergiques avec gonflement du visage, de la bouche, de la langue ou de la gorge souvent associé à une éruption cutanée, une rougeur, de la fièvre et/ou un collapsus.

Ponstan sous forme de gélules contient du lactose monohydraté. Si votre médecin vous a informé(e) d’une intolérance à certains sucres, contactez-le avant de prendre ce médicament.

Ponstan sous forme de gélules et de comprimés pelliculés contient moins de 1 mmol (23 mg) de sodium par gélule, resp. par comprimé pelliculé, c.-à-d. qu’il est essentiellement «sans sodium».

À cause des effets indésirables éventuels tels que l’endormissement, la fatigue, les vertiges ou les troubles visuels, ce médicament peut affecter les réactions, l’aptitude à conduire et la capacité à utiliser des outils ou des machines!

Veuillez également informer votre médecin ou votre pharmacien si

– vous souffrez d’une autre maladie,

– vous êtes allergique ou

– vous prenez déjà d’autres médicaments (ou utilisez déjà d’autres médicaments en usage externe) (même en automédication!).

Ponstan peut-il être pris/utilisé pendant la grossesse ou l’allaitement ?

Si vous êtes enceinte ou que vous envisagez une grossesse, n’utilisez de l’acide méfénamique qu’après avoir consulté votre médecin. Ponstan ne doit pas être utilisé pendant le troisième trimestre de grossesse.

Ponstan ne doit pas être utilisé pendant l’allaitement.

Informez dans tous les cas votre médecin si vous êtes enceinte ou si vous allaitez.

Comment utiliser Ponstan ?

Veuillez-vous conformer au dosage prescrit par votre médecin. La posologie usuelle est la suivante:

– Adultes et adolescents de plus de 14 ans: 1 comprimé pelliculé ou 2 gélules de Ponstan 3 fois par jour pendant les repas. Cette dose peut être réduite ou augmentée en fonction des besoins, sans toutefois dépasser 4 comprimés pelliculés ou 8 gélules par jour. En ce qui concerne les suppositoires, la dose usuelle est de 1 suppositoire à 500 mg de Ponstan 3 fois par jour. Les suppositoires de Ponstan ne doivent pas être utilisés pendant plus de 7 jours consécutifs, car une utilisation prolongée peut provoquer des irritations locales.

– Pour les enfants âgés de 6 mois à 14 ans, le médecin choisira une dose adaptée à l’âge. La posologie usuelle pour les gélules est une dose unitaire de 6.5 mg par kilo de poids corporel. Pour les suppositoires, elle est de 12 mg/kg de poids corporel.

Schéma posologique pour les enfants

Ne changez pas de votre propre chef le dosage prescrit. Adressez-vous à votre médecin ou à votre pharmacien si vous estimez que l’efficacité du médicament est trop faible ou au contraire trop forte.

Quels effets secondaires Ponstan peut-il provoquer ?

La prise ou l’utilisation de Ponstan peut provoquer les effets indésirables suivants:

Fréquent (concerne 1 à 10 utilisateurs sur 100)

Diarrhées, douleurs d’estomac, nausées ou vomissements.

Occasionnel (concerne 1 à 10 utilisateurs sur 1000)

Manque d’appétit, aigreurs d’estomac, ballonnements, constipation, autres troubles gastro-intestinaux, réactions d’hypersensibilité cutanée (éruptions, prurit), urticaire et sueurs.

Rare (concerne 1 à 10 utilisateurs sur 10’000)

Gonflements cutanés, du visage et de la langue, maux de tête, vertiges, fatigue, endormissement, insomnie, nervosité, dépressions, convulsions, palpitations cardiaques, gonflement des chevilles, des pieds et des jambes (indiquant une déficience cardiaque), baisse ou hausse de la tension artérielle, troubles respiratoires, modification du métabolisme glucidique chez les diabétiques, inflammation du pancréas, maux d’oreilles, acouphènes, irritations des yeux, perte temporaire de la vision des couleurs ou autres troubles de la vision.

Très rare (concerne moins d’un utilisateur sur 10’000)

Réactions allergiques sévères et allergies cutanées avec formation de bulles. Arrêtez de prendre Ponstan et consultez votre médecin si vous constatez les premiers signes d’effets indésirables de type allergique comme des troubles respiratoires ou des éruptions cutanées.

Troubles fonctionnels du foie (p.ex. jaunisse) ou des reins, et modifications de la formule sanguine, ainsi qu’hypothermie chez les enfants. Par conséquent, si vous devez prendre Ponstan pendant une période prolongée, il est important que vous vous soumettiez régulièrement aux analyses de contrôle prescrites par votre médecin.

Si l’un des troubles suivants survient en cours de traitement, cessez de prendre le médicament et prévenez tout de suite le médecin: mal de gorge (angine), forte fièvre, éventuellement gonflement des ganglions lymphatiques dans la région du cou (une pathologie très rarement observée) ainsi que douleurs abdominales et/ou coloration noirâtre des selles.

Si vous remarquez des effets secondaires, veuillez en informer votre médecin ou votre pharmacien. Ceci vaut en particulier pour les effets secondaires non mentionnés dans cette notice d’emballage.

À quoi faut-il encore faire attention ?

Ce médicament ne doit pas être utilisé au-delà de la date figurant après la mention «EXP» sur le récipient.

Remarques concernant le stockage

Conserver à température ambiante (15-25 °C) et hors de portée des enfants.

Pour de plus amples renseignements, consultez votre médecin ou votre pharmacien, qui disposent d’une information détaillée destinée aux professionnels.

Que contient Ponstan ?

Les gélules sont des gélules de gélatine dure, opaque, de couleur jaunâtre sur la partie inférieure et de couleur bleu clair sur la partie supérieure. Elles portent l’inscription «Parke Davis» en noir sur les deux côtés de la gélule.

Les suppositoires à 125 mg et à 500 mg sont des suppositoires en forme de torpille, de couleur blanc à blanc crème.

Les comprimés pelliculés sont ovales, biconvexes, de couleur jaune pâle et enrobés.

Principes actifs

1 gélule contient 250 mg d’acide méfénamique.

1 suppositoire à 125 mg contient 125 mg d’acide méfénamique.

1 suppositoire à 500 mg contient 500 mg d’acide méfénamique.

1 comprimé pelliculé contient 500 mg d’acide méfénamique.

Excipients

Gélules

Gélatine, lactose monohydraté, laurylsulfate de sodium, indigotine, dioxyde de titane, oxyde de fer jaune et noir, gomme-laque, propylène glycol.

Suppositoires

Suppositoire à 125 mg: graisses solides.

Suppositoire à 500 mg: graisses solides.

Comprimés pelliculés

Cellulose microcristalline, amidon de maïs, méthylcellulose, laurylsulfate de sodium, silice colloïdale, stéarate de magnésium, talc, hypromellose, macrogol 6000, dioxyde de titane, oxyde de fer jaune, vanilline.

Numéro d’autorisation

30785, 35352, 39271 (Swissmedic).

Où obtenez-vous Ponstan ? Quels sont les emballages à disposition sur le marché ?

En pharmacie, sur ordonnance médicale.

Gélules à 250 mg: 36.

Suppositoires à 125 mg: 6.

Suppositoires à 500 mg: 6.

Comprimés pelliculés à 500 mg: 10, 30 ,100.

Titulaire de l’autorisation

Pfizer AG, Zürich.

Cette notice d’emballage a été vérifiée pour la dernière fois en juillet 2020 par l’autorité de contrôle des médicaments (Swissmedic).

Source : Swissmedicinfo.ch (site accédé par Creapharma.ch le 22.04.2021, attention il ne s’agit pas de la date de mise à jour de la notice du médicament. La date de dernière mise à jour de la notice du médicament est mentionnée dans le paragraphe ci-dessus).

Avez-vous trouvé cet article utile ou avez-vous noté une faute ?

Lire aussi :


Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 24.04.2021
Publicité
-----------------------
Lire aussi sur Creapharma